AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eldareth Anfauglith

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 17/08/2013

Fiche personnage
Métier: Instable
Allégeance: Inexistante
Classe: Guerrier Draconique

MessageSujet: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Sam 17 Aoû - 14:19



• Nom : Aufauglith


• Prénom : Eldareth


• Age : ?


• Sexe : Mâle


• Race : Humain Draconique


• Classe : Guerrier Draconique


• Rang : ?


• Métier : Instable (Figure dans le Journal)


• Groupe : Royaume

"Les Lois sont imparfaites, car elles ont été écrites par des êtres imparfaits.
Et même si elles sont la preuve certaine qu'ils essayent de créer quelque chose de meilleur,
cette seule raison m'indique que je n'ai pas à les respecter."




Personnalité
« L'existence elle-même est superflue. »




Certaines personnes refusent de se plier à toutes formes de logique. On ne peut ni les acheter, ni les persécuter, ni les raisonner, ni négocier avec. Certaines ne rêvent que de voir le monde brûler, d'autres cherchent désespérément un objectif. Ce sont des êtres qui n'ont pas de règles et croyez moi, ils sont bien plus dangereux que les autres.

Edareth fait toujours preuve d'un immense sang froid, même dans des situations extrêmes de vie ou de mort, cependant il semble ne pas supporter l'obstination inutile et pense qu'il est inutile de résister devant la fatalité. Il est toujours très calme et ne laisse que rarement voir ses émotions, en exprimant toujours d'autres, même en plein combat. On remarque toutefois de (très) rares moments où il "s'ouvre" littéralement à ceux qui l'entourent, lorsque la situation le dépasse complètement. Elda' ne croit pas à l'ordre, y compris dans ses propres actions. Selon son principe directeur, il a tendance à suivre ses caprices du moment et n'a donc pas de règles. Le bien et le mal n'entrant que rarement en ligne de compte lorsqu'il s'agit de prendre une décision, ce n'est ni un justicier, ni un criminel. Cette instabilité fait que ce trait de caractère est la seule chose qui soit fiable à lui.
Son thème est le vide et/ou le nihilisme, une philosophie qui nie l'existence de l'être et du non-être, et qui en déduit que rien n'existe. Cette philosophie correspond particulièrement bien à l'attitude calme et posée d'Eldareth. Il ne porte presque aucun respect pour ceux qu'il ne blaire pas, peut (en plus d'être sarcastique) devenir arrogant, provocateur et développe de temps en temps une certaine haine contre "l'humain", qu'il trouve parfois pitoyable, bête et inintéressant. "L'homme" qu'il est n'a pas toujours été aussi sombre, mais depuis qu'il a tué ses propres amis, et surtout depuis qu'il sait ce qu'il leur a fait, par bêtise ou naïveté, il peine à retrouver le sourire. Le monde autour de lui s'est écroulé, et il sait que c'est entièrement de sa faute. Il avait préféré fuir... c'est ce qu'il faisait de mieux, de toute façon.


Eldareth avait ce que la plupart des gens voulaient avoir, mais il n'en était pas heureux pour autant. Son don de télépathe était pour lui une malédiction. Cette télépathie a plongé sa vie et celle de ceux qu'il aimait dans un enfer, pavé de ces "soi-disant" choix qu'il pensait bons à l'époque. Ayant été traqué quasiment toute sa vie, recherché pour son pouvoir, considéré uniquement par rapport à ce pouvoir. Il avait peur des autres mais surtout de lui-même, ne sachant pas jusqu'où le mèneraient ses dons. Traumatisé depuis lors, c'est pour cela qu'il est très lent à faire confiance, et qu'il ne supporte que très mal les éloges et les compliments. Il se considère humainement comme un moins que rien, une aberration qui n'aurait jamais du exister. Mais, lâche, il n'eut jamais le courage de passer à l'acte, de faire ce qui lui avait si souvent trotté en tête : mettre fin à ses jours. Il préféra plutôt boire, et oublier.
Fermer cette fonction qu'avait son cerveau malade, de pouvoir lire dans celui des autres : C'était bien la seule chose qu'il avait subit et qu'il ne regrettait pas : pouvoir enfin faire taire ces foutues voix dans sa tête et être seul. Car c'est ce qu'il est : seul. Son don était tellement rare que personne ne pouvait le comprendre, mais tellement lourd qu'il se demandait souvent si un comme lui, ce n'était déjà pas de trop. De plus, sa méfiance lui disait de ne pas en parler, de cette capacité, et il finissait par tout garder pour lui : inquiétudes, souffrances, désespoir.




Physique
« Le corps est le tombeau de l'âme. »



Sachez qu'Eldareth se cache sous une apparence plus ou moins humanoïde, mais qu'il ne s'agit pas de sa véritable forme. Celle-ci est cachée en permanence, pour des raisons... sociales. Si dessous figure la description de sa forme humaine "complète".

Grand, à la fois svelte et robuste, Eldareth est bien proportionné, surtout depuis qu'il a appris le maniement des armes, et qu'il s'y est mis sérieusement. Quelques muscles souples et forts avaient alors fait leur apparition sur son corps ~d'humain~ parsemé de quelques cicatrices, là où avant il n'y avait que peau et os. Vous l'aurez deviné, Eldareth était à la base quelqu'un de plutôt malingre, bien qu'il ne le fit pas exprès. Il est doté d'une chose qui souvent, lui coupe l'appétit, et le plonge dans une dépression qui dans son cas, ne fait pas prendre de poids, bien au contraire... Le visage d'Eldareth, souvent caché par sa capuche fétiche, que l'on n'hésiterait finalement pas à qualifier de "beau", n'est pas froid et pâle comme le laisserait sous-entendre son comportement ou ses origines, mais plutôt harmonieux, éclairé et aux traits raffinés. Une longue mèche y pend, lui donnant une allure à la fois rebelle et d'une intellectuelle supériorité. Ses cheveux justement, sont longs et colorés d'un noir semblable au néant, tout comme sa barbe naissante. Lisses et soyeux, ils ont tendance à blanchir étrangement pendant la nuit, mais s’assemblent tout de même plutôt bien à son teint halé et ses yeux perçants, qui eux brillent durant celle-ci.
Le métabolisme d'Eldareth est très différent de celui des autres être "vivants" peuplant (majoritairement) ce monde... il est, en quelque sorte, plongé dans un état intermédiaire entre la vie et la mort, et subsiste tant bien que mal sous cette forme précaire. En gros, son corps n'est pas vivant, mais il n'est pas vraiment mort non plus. Certaines limites (qui ne sont parallèlement pas présentes sur les êtres vivants) s'appliquent donc sur lui, alors que d'autres, non. Je ne vous cacherai que sa puissance physique sous sa forme humaine dépasse celle des autres races. En contrepartie, il dispose d'une longue queue noire s'étirant depuis le bout de sa colonne vertébrale et de canines sur-développées. Un chiffre en forme de 4 est tatoué sur son muscle pectoral gauche et bien qu'il soit âgé de plusieurs millénaires, il semble à peine avoir la trentaine, une malédiction qui renforce tout aussi bien son charme que son exaspération.


Ce qui choque surtout, et la chose qui se voit en premier chez lui sont ses yeux, outre le fait que leur pupille soit semblable à celle des chats. L’un est d’un bleu azur, un bleu insolent et perçant, comme s'il voyait au plus profond de vous (Ce qui n'est finalement pas bien loin de la réalité) et l’autre d’un Rouge-pourpre profond, brillant et bouillonnant à la fois de haine et de tristesse, un oeil qui, lorsque vous l'apercevez, vous absorbe dans les profondeurs du néant. Enfin, il faut tout de même mentionner que lorsqu'Eldareth fait appel à ses pouvoirs télépathiques, des tribales d'un bleu électrique et agressif se forment sur son coup et sa joue droite, des tribales qui peuvent très bien s’étendre lorsque le pouvoir est trop utilisé.



Spoiler:
 

Histoire
« Je suis le seul maître de mon destin. »




L'histoire d'Eldareth se présente sous la forme d'un résumé simplifié. Seul le plus important y figure.






Première partie : Vie Draconique.

« Commençons par le commencement. Au début, comme vous le savez, il n'y a que le néant et 2 "essences". Des essences qui n’existent pas vraiment… mais qui sont là. Enfin elle sont là, c’est tout ce qu’on m’a dit. Après une petite engueulade, la "gagnante" créé son monde, son univers. Et ensuite, la vie. Ah, la vie. Vous savez, cette merde qui respire ? Et de la même façon que “Vindicus”, nom donné à l’essence gagnante, a créé la vie, la vie créa Vindicus : "De l'imaginaire collectif, le démon Vindictus vit le jour et de part sa puissance presque sans limites, il charma toute l'existence". C'est un peu après ce moment que le "Darkness" (nom que nous lui avons donné) est né, de la même façon que le Vindicus : L'imaginaire. Au début, il n'était pas vraiment "vivant". Disons qu'il se déplaçait d'existences en existences, "d'hôtes en hôtes", incarnant les pires peurs et les pires cauchemars. Puis le Vindicus, peut-être inconsciemment, lui donna vie. Le premier dragon était né, apportant avec lui terreur et désolation. Il n'était pas vraiment conscient, et comme beaucoup d'autres Dragons après lui, ce n'était qu'une bête dénuée de toute logique, de tout but, ne pensant qu'à tuer et à détruire.

Puis, vînt le jour où nous découvrîmes le véritables intentions du Vindicus. La guerre commença, et bien sûr, “Vindicus” utilisa les dragons à ses fins. Alors, avec l'aide des Gardiens, nous leur octroyèrent l'intelligence. Le but était simple : faire en sorte qu'ils ne soient plus des marionnettes et au meilleur, qu'ils rejoignent notre cause. Mais ce qui se passa ne fût pas du tout ce que nous attendions. A l'époque, le Darkness faisait partie des plus puissants Dragons, mais il n'était tout de même pas le plus fort. Cependant, ses confrères lui accordaient tous un respect sans limite, car il était le plus rusé et le plus fourbe. Et lorsqu'il jugea de son œil les humanoïdes, s’apercevant de leur défauts (vanité, arrogance, hypocrisie), il jugea meilleur de les détruire et tous les dragons le suivirent sans broncher.

Mais le Darkness avait beau être puissant, "il" avait un point faible : la lumière. Et c'est en utilisant cet élément que moi et quelques templiers, nous parvînmes à le vaincre. Bon, je ne dis pas que ce fût facile et sans sacrifices, mais on l'avait bien éclaté, ce fils de pute. Et... La suite est compliquée à expliquer. Les autres dragons avaient été apparemment “exterminés” et après avoir scellé Vindicus, nous voulions bien sûr le tuer lui aussi. Mais un gardien intervint, le même qui nous avait persuadé de ne pas l’achever “tout de suite” après l’avoir vaincu. Je ne sais pas ce qu'il a fait, ni même où est passé le Darkness après cela. La seule chose qu'il m'a dit, c'est, mot pour mot : "Un ennemi peut très bien devenir, dans le futur, un allié". Je ne sais pas ce qu'il prévoit et j'en ai rien à foutre. Après tout, les Gardiens se sont ensuite éclipsés sans demander leur restes, nous laissant le soin de nous démerder pour rebâtir un monde détruit et préserver sont avenir en y cachant en plus de cela le cadenas dans lequel avait été scellé Vindivus et sa clé ! Je veux dire... Dans notre monde ! N'auraient t'ils pas pu emporter ces objets dans le néant ? Bref, pas besoin de polémiquer. Tout ce que j'ai à dire à ceux qui liront ce message, c'est que cette chose n'est pas une cueilleuse de cerises. Si vous avez la possibilité de le tuer, faites-le sans hésiter.
»

Journal d'un templier.



Deuxième partie : Vie humaine

« De ce que je sais, “Eldareth Aufauglith” est 'né' dans les endroits mal famés de ce monde. Un monde qui n'était en fait pour lui qu'une immense ville, une mégalopole géante, dévorant tout sur son passage, s'étendant des montagnes jusqu'aux marais des quartiers qui avaient vu 'naître' Eldar'. En réalité, il pourrait être originaire de n'importe quel autre monde, si seulement il s'en souvenait. Le premier souvenir qu'il ait eu fut là, dans un marais puant des faubourgs de ce monde. Et La seule chose que nous pouvions certifier à cette époque, c'est qu'il n'était surement pas humain… Enfin, seuls nous pouvions le certifier, pas les autres, heureusement... Et oui, Eldareth faisait partie de ces êtres doublement rares, car en plus d'avoir cet éclat, cette Étincelle en lui, de pouvoir maîtriser la magie, il était doté d'un pouvoir tout à fait exceptionnel. Quand certains maîtrisent le feu, ou peuvent commander aux morts, Eldar' était capable de savoir ce que vous pensiez, de contrôler et de gérer votre esprit. Un pouvoir extrême et dangereux, qui lui valut plus de mésaventures que de gloire. Ce pouvoir qui, s'il avait eu le choix, aurait préféré ne jamais avoir.

Ce pouvoir qui attirait les convoitises, attira aussi le plus grand Mage de l'époque, Tezzeret, qui décida d'embaucher Eldarteh dans son organisation tentaculaire et secrète, le Consortium. Il apprit au télépathe à maîtriser ses pouvoirs, tout d'abord pour le bien de celui-ci, ensuite pour le bien des autres... et surtout, pour ses propres intérêts. Naïf, peut-être aussi un peu peureux, Eldareth suivit les ordres de Tezzeret, jusqu'à ce que ce dernier lui demande d'effacer la mémoire d'un homme qui, apparemment, en savait trop. Mais pour Edlar', c'était comme opérer un cerveau avec une tronçonneuse. Il était incapable de tant de précision, de concentration, et échoua. Ou plutôt, il ne réussit que trop bien : l'homme fut alors incapable de parler, de penser, de bouger. Une coquille vide.

Horrifié par ses propres pouvoirs qui dépassait le simple “humain” qu’il était à l’époque, Il prit la fuite. Il fut suivit par Kallist, son ami, frère d'arme, et quasiment frère tout court tellement ils se ressemblaient. Les deux hommes cavalèrent un certain temps, jusqu'à finalement se retrouver acculés. Dans le but de se protéger et de protéger son ami, Eldar' tenta l'impossible : transvaser une partie de lui-même au sein de lui. Sauf que ce qui se produisit... ne fut pas du tout ce qu'il espérait. Son esprit chassa celui de "Kallist", qui dut partir habiter le corps d'Eldareth. Les deux hommes avaient été... "interchangés". Et Eldar', enfermé dans le corps de son meilleur ami, perdit la mémoire. La suite est peu descriptible, dans le sens où chacun était persuadé d'être l'autre, et de lui en vouloir pour une raison tout à fait compréhensible, mais dont il peinait à se souvenir. L'esprit d'Eldareth vécut en tant qu'kallist dans les beaux quartiers riches, pendant que kallist en tant qu'Eldareth, survivait tant bien que mal dans les faubourgs pourris du même monde. Et ce, pendant très longtemps.

Longtemps, jusqu'à ce que la vie, le destin, ou plutôt, Tezzeret lui-même, remirent les deux hommes, face à face. Et ce ne fut que lorsque le corps de Kallist mourut sous les coups des envoyés de Tezzeret que l'esprit d'Eldareth Aufauglith put enfin réintégrer son corps. Et... il se souvint. Il courut, il courut loin, s'isolant de tout et de tout le monde, peinant à croire tout ce qu'il avait fait à la personne à laquelle il tenait le plus au monde. C'est ainsi, emmitouflé dans la cape qu'il avait traîné lors de toutes ses missions, gagné par la rage et entièrement contrôlé par son pouvoir, qu'un soir d'hiver, il écrasa et tua Tezzeret. Mais celui ne fût pas emporté "seul" dans les limbes oubliées, car avant de mourir, il scella le pouvoir d'Eldareth (en plus, officieusement, d’une partie de sa mémoire) au plus profond de son âme, le laissant comme un vulgaire vagabond, sans rien. C’est alors qu’une nouvelle vie commença...

La curiosité a toujours été un vilain défaut disait-il. Magicien prodige même après que son "Don" ait été scellé, il étudia pendant longtemps les fondements de la magie, et ce de façon bien plus approfondie que les autres étudiants des académies de magie de l'époque, et sa réussite a été telle que même ses professeurs le regardaient d'un air suspicieux. Spécialiste de la magie de l'esprit, il utilisait ses capacités restante pour lire les pensées d'autrui et y découvrir les secrets les plus jalousement gardés. Il ne faisait pas ça par plaisir, bien au contraire, c'était comme une drogue, quelque chose qu'il ne pouvait s’empêcher de faire. Cette pratique l'a mis en danger plus d'une fois, même si elle fût très bénéfique. En fait, la magie de l'esprit lui a permis de découvrir le pourquoi du comment, les secrets des mondes au-delà du sien, lui ouvrant les portes de secrets encore bien plus grands. Ayant finalement développé de nouveaux pouvoirs, chose qui ne fût que "parfaite" qu'après plusieurs années d'entrainement, Eldareth avait trouvé un milieu suffisamment vaste pour satisfaire sa soif de connaissance, mais il devait faire face au problème de tout être exceptionnel : les tentations du pouvoir.

Ses talents de télépathe et sa maîtrise de ses pouvoirs magiques s’étaient épanouis pendant ses voyages et lui ont facilité l'accès aux secrets qu'il convoitait. Mais plus il a fouillé, plus il a rencontré des êtres et des individus qui ne souhaitaient pas le voir se mêler de leurs affaires… et qui avaient le pouvoir de l'en empêcher. Il se frotta finalement aux fidèles de Vindicus, qui furent la même chose que Tezzeret. Aujourd’hui, Eldareth n’est pour lui et pour les autres qu’un simple mineur, un déchu de la société. Une personne sans importance et sans avenir, ayant seulement pour souvenir celui d’avoir tué ses amis. Enfin, c’est ce que veulent les fidèles de Vindicus. Mais l’heure du changement approche, et personne ne pourrait contenir éternellement ce qu’il est actuellement… Et surtout ce qu’il a été. Potentiellement, Eldareth pourrait rivaliser en puissance avec ces adversaires s'il oubliait les limites établies par sa conscience pour accepter le pouvoir qui bouillonne en lui. Les couleurs ennemies du blanc et du noir sont l'ange et le démon perchés sur ses épaules. Choisira-t-il d'utiliser ses capacités pour enrichir ceux qu'il aime, ou pour augmenter sa propre puissance ? Quel que soit le choix d'Eldareth, la réalisation de son potentiel pourrait bien avoir des effets dramatiques sur lui même... et sur les autres. »
Journal d’Alexander.



« Tu aurais du agir. Ils sont déjà là, ils l’ont toujours été. Les gardiens prédisaient leur retour… Leur défaite n’avait pas été définitive… Personne ne voulait y croire… Aujourd’hui, personne ne croit encore en leur existence. Et quand l’aube la révélera enfin, la vérité jaillira dans les flammes. »

« Souffrance... Agonie... Ma haine consume les profondeurs de la terre… Mon tourment agite ce monde, ces misérables royaumes trembleront sous le vent de ma rage. J'attendrai le retour du Darkness... ET ENFIN, CE MONDE VOLERA EN ÉCLATS ET BRÛLERA TOUT ENTIER À L'OMBRE DE MES AILES !!! »


• Thème : Xasas - Deathwing


_________________
Spoiler:
 


Dernière édition par Eldareth Anfauglith le Jeu 22 Aoû - 17:06, édité 136 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Sam 17 Aoû - 14:38

Bonjour et bienvenue Eldareth ! Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Beogus Zacanal

Archimage

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 10/08/2013

Fiche personnage
Métier: Alchimiste
Allégeance: Solitaire
Classe: Archimage
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Dim 18 Aoû - 0:17

Bonsoir et bienvenue, je trouve ta présentation magnifique (et dire que ce n'est pas encore fini:))

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hemdhöll Pic d'Acier

Ingénieur fusiller

avatar

Messages : 27
Date d'inscription : 21/07/2013

Fiche personnage
Métier: Ingénieur militaire
Allégeance: Communauté naine
Classe:
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Dim 18 Aoû - 10:48

Bienvenue !

_________________

" Avant de tirer, assure toi que ton adversaire est bien dans la ligne de tir de ton fusil, sinon, t'es dans la merde mon petit gars !" Nainonyme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jyel Elehnuun

Sorcière elfe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/07/2013

Fiche personnage
Métier: Inquisitrice
Allégeance: au Vindictus
Classe: Sorcière
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Lun 19 Aoû - 12:09

La bienvenue à toi, très belle présentation !

_________________








« Pray, or die. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Mer 21 Aoû - 8:49

Ta fiches est pas mal faite, le personnage assez ... Original et l'histoire, pour le moins prenante. Mais, il y a un point ou plutôt un détail qui me tracasse.

"La curiosité a toujours été un vilain défaut disait-il. Magicien prodige même après que son "Don" ait été scellé, il étudia pendant longtemps les fondements de la magie, et ce de façon bien plus approfondie que les autres étudiants des académies de magie de l'époque, et sa réussite a été telle que même ses professeurs le regardaient d'un air suspicieux. Spécialiste de la magie de l'esprit, il utilisait ses capacités restante pour lire les pensées d'autrui et y découvrir les secrets les plus jalousement gardés."

Officiellement, il n'y a que deux endroits pour étudier la magie. L'université d'Emladris, à Archeus, qui enseigne principalement la magie blanche et les magies élémentaires et le centre de la magie à Elmirion qui forme des jeunes gens à devenir mages de bataille. Pour le reste, il possible d'apprendre auprès de mentors, dans des livres, des parchemins ou encore dans dans des réunions secrètes dans les caniveaux où un vieux déglingué pas bien dans sa tête vient enseigner ses arts obscurs. x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eldareth Anfauglith

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 17/08/2013

Fiche personnage
Métier: Instable
Allégeance: Inexistante
Classe: Guerrier Draconique

MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Mer 21 Aoû - 11:56

Fiche achevée ! Very Happy

Tout d'abord, j'aimerai remercier tous ceux qui m'ont souhaité la Bienvenue et tous ceux qui ont trouvé ma fiche "belle". C'est sympa et sachez que c'est accessible à tous ceux d'entre-vous ! Very Happy

Ensuite : Garren, je ne vois pas vraiment où est le problème. >.< J'ai été "flou" justement pour éviter les problèmes avec ce genre de détails et rien n'indique qu'il y en a un. Tu peux être un peu plus clair s'il te plait ? ^^

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Mer 21 Aoû - 12:09

La question est de savoir si Eldareth a étudié en université ou pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eldareth Anfauglith

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 17/08/2013

Fiche personnage
Métier: Instable
Allégeance: Inexistante
Classe: Guerrier Draconique

MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Mer 21 Aoû - 12:15

Bah on va dire que Oui. Very Happy

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Mer 21 Aoû - 17:02

Il fallait pas dire ça. No 











































































Bon c'est pas grave, c'est qu'un détail après tout, tu as ma validation. Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Stern J.Swell

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 22/05/2013

Fiche personnage
Métier: Chef des assassins
Allégeance: Guilde des assassins
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   Jeu 22 Aoû - 20:12

Bienvenue. Je pense également que c'est une belle présentation, originale, et que la part des choses est plutôt bien faite. Donc nous allons pouvoir te valider, amuse toi bien Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Miroir, mon beau miroir, révèle-moi les vérités de ce monde [Achevée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Réel] miroir, mon beau miroir...
» Miroir, mon beau miroir, arrête de me renvoyer mon reflet. の Allia
» Miroir, mon beau miroir
» [Flash Back] Miroir, mon beau miroir. Dis leur qui est le grand Jones. [PV Erwin Dog]
» NARCISSA ♦ Miroir, mon beau miroir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le commencement :: Grimoire :: Présentations-