AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 En attendant un résultat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Shahrizai Tinuviel

Espionne

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: En attendant un résultat.    Dim 30 Juin - 16:33

Le filet de sang continuait de couler du genou, mince mais noir, horrible, et j'étais encore incapable d'y mettre un terme. Raniel, ma cousine, grimaçait et je lui assénait une petite claque en riant, peu convaincue par son air d'actrice.

Arrête. Ce n'est qu'un bobo.
Que j'entretiens savamment depuis vingt minutes en attendant que tu sois capable de me soigner, me répondit elle avec un rien d'aigreur dans la voix.

C'était bien Raniel de se blesser volontairement pour « provoquer » mes dons de guérisseuse. En même temps, c'était vers mon âge, 25 printemps, que le don des Tinuviel se déployait délicatement. Et avec l'âge, ce don prenait de l'ampleur pour devenir, comme avec ma grand mère, un talent inné pour une guérison immédiate. Ce qui expliquait la longévité particulière de ma famille.
Mais depuis quelques semaine que ma famille me formait à cet art, j'y montrais une nullité si affligeante qu'elle m'avait valut le titre, par ma tante Augustinielle d'  « humaine ». mon air choqué voire outré n'y fit rien et j'avais travaillé avec plus d'ardeur que jamais. En vain.

Raniel avait pris le relais. À 60 ans, elle paraissait presque plus jeune que moi et ses oreilles étaient si pointues qu'elles passaient pour les plus belles du Royaume. Je la regardais avec un peu de jalousie. J'adorais ma cousine mais son talent était net et tranchant et elle ne me comprenait pas. Pour elle c'était l'évidence. Pour moi, ce n'était que néant.

Ses cours m'étaient toujours donnés au bord du Lac Miroitant, dans l'espoir que ses effets amplifient mes dons. Mais même les plus nuls en math savent que x fois zéro est toujours égal à zéro !

Sa voix docte me coupa dans mes pensées.

Luthien, tu dois accepter ce don.

Je roulais des yeux. Cette phrase m'était rabâchée depuis mon anniversaire, au point que j'en rêvais la nuit.

Oui oui, je sais. Je dois accepter ce don, le prendre du fond de mes songes, l'épouser et l'englober. Il doit atteindre mon cœur et sa plénitude pour prendre son essor. Je sais tout ça.
Mais tes pensées sont sombres Luthien.


Seule ma cousine, à l'époque, m'appelait Luthien, « la bénie », « l'aimée ». Les autres m'appelaient au mieux Shahrizai ou Shahri. Au pire Caladiel. Ces temps là ont changé mais je me souviens encore de l'amertume que ce surnom réveillait en moi. Moi orpheline et abandonnée, rejetée et métis.

Aller. On recommence.

Raniel reprit le poinçon posé à côté d'elle et perça de nouveau sa peau, à côté des trois plaies parfaitement alignées mais déjà presque complètement cicatrisées. Je soupirais. Cette torture n'aurait donc jamais de cesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shahrizai Tinuviel

Espionne

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: En attendant un résultat.    Lun 1 Juil - 9:42

Tend tes mains.

Je tendais mes mains au dessus du genou blessé. Je connaissais déjà les consignes suivantes mais aussi le peu d'effet qu'elles auraient par la suite.

Bien. Maintenant, ferme les yeux.

Je les fermais, heureuse d'échapper à son regard inquisiteur et au miroitement du lac, qui m'aveuglait partiellement.

Fais le vide.

C'était si facile à dire. Mais des tas de choses m'obsédaient et faire fi de mes tracas n'était pas mince affaire.

Une fois que tu ne penses plus à rien, visualise ton étoile.

Nous, elfes, pensons qu'à chaque être doué de pensée est attribuée une étoile qui nous guide, nous conseille et nous dévoile en partie notre avenir. Les Tinuviel ne sont pas doués de double vue, sauf de rares cas. Une fois encore, j'y fais complètement défaut. Comme si toute magie se refusait en moi.
Notre étoile est un indicateur fiable. Et là aussi, j'avais mis beaucoup de temps à la trouver. Une fois, par erreur, j'avais désigné celle d'un orc. Quand je l'avais désigné à ma grand tante Péronelle – la seule douée de double vue à cette époque dans notre famille – elle avait eu des visions apocalyptiques. C'est la seule fois de ma vie que je l'ai vu perdre les nerfs de la sorte. Hystérique, elle m'avait insulté et affublé de termes que je ne connaissais même pas. En guise de punition, j'avais été consignée sur le balcon de ma chambre jusqu'à ce que je trouve mon étoile.

Aussi, je vous assure, je sais PARFAITEMENT où elle se trouve.

J'obéissais donc à Raniel et visualisais mon étoile.


Désormais, concentre toi entre ton étoile et la blessure. Ton esprit doit canaliser la magie en toi, don de ton étoile, pour la diriger vers la plaie en vue de la guérir.

Je priais mentalement mon étoile de fournir un miracle. Las. Cinq minutes plus tard, à moitié somnolente, je chancelais sans aucun résultat notable. Raniel se soigna elle même le genou.

Bon. Heu... Ah... Grand mère !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shahrizai Tinuviel

Espionne

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: En attendant un résultat.    Mar 2 Juil - 0:24

Nous nous levâmes d’un bond alors que ma grand-mère, à une certaine distance de là, s’approchait. Elle avait l’apparence d’une vieille elfe, même si j’ai toujours ignoré son âge. Quiconque lui posait la question se prenait un coup de canne derrière le crane, histoire de lui rappeler qu’on ne demande jamais son âge à une dame. Aussi il était impossible pour les plus jeunes d'entre nous d'avoir une idée de son âge.  

Nous nous inclinâmes profondément. La Matriarche des Tinuviel inspirait respect et crainte à tous. Elle avait l’oreille des reines mais ne dispensait les conseils qu’avec parcimonie. Car, comme elle disait alors, celui qui donne conseil devient responsable du choix fait. Et une chose était sure, ma grand-mère n’aimait le pouvoir qu’à travers autrui. Son étoile lui avait dit que sa mort viendrait d’un pouvoir trop grand. Aussi dès qu’elle était mise en lumière, vous pouviez être sure qu’elle partait se terrer à l’autre bout des Froides Forêts pour une retraite bien méritée, afin de se préserver pour de longues années.

Melian Tinuviel était l’archétype de l’elfe. Belle, grande, des oreilles pointues – oui, je suis obnubilée par les oreilles, mais quand vous avez ces choses rondes parmi des gens qui les ont longues et pointues, on le vit vite comme une malformation. Sa mère avait été fille de roi. Et de fait, Melian avait un port de tête royal et une connaissance des choses à faire mourir de jalousie le plus sage des êtres humains. Elle avait été mariée une seule fois et son veuvage avait laissé de profondes rides sur les joues. Comme si ses larmes en avaient creusés les sillons.

Il était rare, à cette période-là de sa vie, qu’elle s’éloignât à ce point de notre demeure familiale. Le Lac Miroitant était en effet à l’autre bout d’Archeus par rapport à la maison des Tinuviel. Il y avait donc forcément une raison urgente et sérieuse, sinon grave, pour qu’elle vienne elle-même à notre rencontre, sans escorte. Elle qui ne supportait pas la solitude, venir ainsi, avait de quoi nous alerter. 

A mesure qu’elle se rapprochait, Raniel et moi lisions sur son visage ses traits soucieux et son regard sombre. Elle me fixait. J’en avais la certitude jusqu’au fond de mes entrailles.

Luthien Caladiel !!!

C’était typique de ma grand-mère de me nommer ainsi. D’un prénom béni à un surnom méprisant. Comme si elle ne savait toujours pas s’il fallait m’aimer ou me détester. Je m’inclinais de nouveau à son appel et m’approchais rapidement. Inutile de la fatiguer davantage. Avec une vague formule de politesse qui ne faisait pas grand honneur à ma brillante éducation, je m’inquiétais de sa santé et des raisons de sa venue.

Suis moi.

Sa voix était sèche et distante. Elle se fit soudain plus coulante, comme si elle s’en voulait de m’avoir parlé de la sorte.

Nous allons au Palais. Il est temps que tu fasses tes preuves.

Je regardais avec surprise Raniel. Des preuves ? M’avait-on tu certaines choses ? Que devais-je faire ? Mais Raniel haussa des épaules, visiblement aussi surprise que moi. La curiosité de ma cousine était notoirement connue et ma grand-mère, après un bref coup d’œil, secoua la tête d’un air désespéré.

Viens aussi. De toute façon, tu finiras par le savoir également.

Raniel et moi nous mîmes à rire malgré l’appréhension. Que me voulait on ? 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shahrizai Tinuviel

Espionne

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: En attendant un résultat.    Mar 2 Juil - 1:59

Je n’étais pas, à l’époque, une grande habituée des couloirs du palais. Néanmoins, ma grand-mère nous en parlait souvent, de sorte que, même seule, j’aurais surement su me retrouver dans ce labyrinthe. Melian Tinuviel était une femme pragmatique. Aussi, elle nous avait volontairement décrit les pièces où elle avait ses entrées, nous les détaillant avec force qualificatifs. Elle ne voulait pas que nous passions pour des ignorantes. Je me souviens qu’enfant, je m’amusais à en dessiner les plans, sans jamais en réussir toute la subtilité. Cela plaisait beaucoup à ma famille. Car si, contrairement à elle, j’étais peu douée en matière de chant, le dessin, en revanche, était une grande passion. Il y a d’ailleurs toujours, dans un des salons de la Maison Tinuviel, une reproduction du château, dans toute sa splendeur. Et je dois bien avouée que je n’en suis pas peu fière.

Les gardes ne semblaient guère surpris par notre visite et nous laissait passer sans même un regard. Raniel et moi regardions tout, essayant de retenir chaque détail que notre grand-mère aurait oublié. Nous savions qu’elle nous interrogerait sans doute à notre retour de toute façon. Le palais était plus grandiose encore à l’intérieur qu’à l’extérieur. Du moins c’était notre impression car nous connaissions bien le dehors.

Nos pas résonnaient dans les couloirs vides si ce n’était les gardes immobiles. Pourtant, le bruit n’était pas désagréable mais tintait doucement à mes oreilles, comme une mélodie charmante. Nous glissions sur le marbre brillant.

Puis une porte, dérobée derrière une tapisserie, s’ouvrit comme par magie alors que nous aurions pu passer cent fois devant sans jamais la voir. Ma grand-mère entra d’abord, se baissant imperceptiblement pour ne pas toujours le chambranle. Raniel lui emboita le pas et je fermais la marche, soudain intimidée. Pouvais-je faire demi-tour ? Mon étoile et mon instinct me disaient que ce qui allait suivre, si secret, ne pouvait que me déplaire.

Face à moi se trouvaient les deux reines. Je les avais déjà vues de loin, lors de défilés ou de promenades dans les jardins. Mais jamais d’aussi près ni avec si peu de personnes autour de nous. Je m’inclinais profondément avant de voir une royale main me faire signe de me relever.

Je tremblais. Ce n’est pas qu’elles m’impressionnaient ou qu’elles me faisaient peur. Mais l’honneur et la fascination prenaient le pas sur moi. Je me ressaisissais. Les Tinuviel ne s’en laissaient conter par personne. D’ailleurs, quand mon regard se fit plus ferme, je vis le petit clin d’œil de ma grand-mère, comme si elle n’en attendait pas moins de moi.

Eliël me souriait. Je savais que c’était elle. Il est étonnant, aujourd’hui encore, de voir comment ces deux jumelles, réplique absolue l’une de l’autre, sont pourtant si dissemblable. Comme si leur caractère se reflétait sur leurs visages. Elle me regardait avec gentillesse et douceur, comme si j’avais été une amie de toujours. J’en vins à rougir, ce qui la fit carrément rire.

Soyez la bienvenue Shahrizai Luthien. Votre grand-mère nous a parlé de vous avec le plus grand bien.

Sa sœur Arya opina mais ne sourit absolument pas. C’est comme si elle me jugeait. Si je n’avais pas été une Tinuviel, j’en aurais surement été tétanisée d’effroi. Au lieu de cela, je la fixais avec peu d’émotion, attendant un mot de sa part. Elle finit par lâcher entre ses dents :

C’est ça, bienvenue.

Eliël était bien plus sociable et civilisée que sa moitié. Elle nous invita à nous assoir, nous fit servir boissons et collations et s’enquerrait de ce que nous faisons quand notre grand-mère était venue nous chercher.

Vous ne maitrisez pas la magie ?

Ce n’était pas un jugement mais une surprise pour Eliël dont la bouche formait un O parfait. Sa sœur émit un rire moqueur et continua dans son silence que j’attribuais à une bouderie de sa part. je n’aimais pas parlé de ça. C’était une trop grande frustration pour moi.

Effectivement, je n’ai pas de prédisposition pour l’instant.

Je taisais ma crainte. Celle que mon sang humain trahisse les dons elfiques. Pour le coup, ce fut Arya qui répondit, presque souriante. Peut-être appréciait elle mon honnêteté ?  

Ce n’est pas ça.
Pardon ?

J’en oubliais toute politesse sous le coup de la surprise.

Ce n’est pas pour les raisons que vous croyez. Mais votre étoile vous le révèlera en temps venu. Il faut savoir accepter.

Elle murmura quelque chose à l’oreille de sa sœur. J’étais émue de cette proximité entre les deux sœurs. Je repensais à ce que ces horribles convertis racontaient et je les trouvais abject. Ils ne comprenaient pas les jumelles, voilà tout. Je les enviais presque. Car jamais je ne connaitrais ça. J’en étais certaine.

Vous avez convaincu ma sœur plus rapidement que ne l’a fait votre grand-mère. Bravo.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Shahrizai Tinuviel

Espionne

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 28/06/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: En attendant un résultat.    Mar 2 Juil - 2:01

La discussion dura longtemps. La matinée qui était bien avancée que nous arrivâmes au palais devint après midi et même fin de journée. Il y avait beaucoup de choses à apprendre et à assimiler. Mon teint se faisait de plus en plus pâle au point que Melian elle-même demanda à ce que je pris l’air un peu pour me remettre de mes émotions. Mais ce n’était qu’un prétexte pour me parler en tête à tête bien sur.

Luthien Caladiel, tu dois le faire.

Je ne disais pas un mot. Je savais qu’elle avait raison mais l’idée de devoir quitter les Forêts Froides me plongeait dans une profonde panique.

Tu as été formée pour ça. Nous comptons sur toi.

Mon handicap me valait la noble promotion d’espionne royale. Magnifique. J’en conçus une amertume encore plus cuisante.

Je n’ai jamais douté un instant que ton sang elfique était plus fort que celui de ton père. C’était un homme intelligent mais il se laissait trop guidé par ce qu’il avait au fond de ses chausses. J’ai toujours eu confiance en tes capacités. Tu as hérité de la Guilde des Marchands un certain nombre de prédispositions qui sont tout aussi valable que la magie.

Elle prit une mèche de mes cheveux et sortit un poignard de je ne sais où. Elle trancha net et les mit dans une fiole qui contenait un liquide.

Voilà qui devrait t’aider, tant que tu ne maitrises pas le don de guérison. Ton voyage à l'aller sera simple, ta tante l'a vu dans ton étoile. Mais le retour sera plus périlleux. Mais trop flou pour que je puisse te prévenir d'une menace précise.  
Il y a tant de choses que je suis sensée faire…
Ne t’inquiètes pas pour ça. Nous avons répété toute la journée. Tu t’en sortiras à merveille. N’oublie pas non plus pourquoi tu le fais.

J’opinais. Melian avait raison. Il y avait plus en jeu que mes craintes personnelles et mes doutes sur ma propre existence. Je soupirais. Elle posa sa main noueuse sur ma joue en souriant puis elle y déposa un baiser. C'était là je crois son premier geste de vraie tendresse envers moi.

Luthien, j’en ai toujours voulu à ta mère et je lui en voudrais toujours mais elle a choisi sa vie. Pour le meilleur et pour le pire. Et ça je le respecte. Ne renonce pas à vivre parce que tu crains de faire comme elle. Tu en ressortiras bien trop malheureuse. J’espère que cette mission te le prouvera.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attendant un résultat.    

Revenir en haut Aller en bas
 

En attendant un résultat.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résultat] Raw - 27/06/11
» [Résultat] Raw - 08/08/11
» [Résultat] SmackDown - 12/08/11
» Résultat wwe RAW du 13/02/12
» En attendant Robin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Forêts Froides :: Archeus :: Le Lac miroitant-