AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Ereblass Nur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ereblass Nur

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/09/2013

Fiche personnage
Métier: Médecin de la Cour
Allégeance: La Monarchie Elfique
Classe: Géomancien

MessageSujet: Ereblass Nur   Lun 23 Sep - 11:41


EREBLASS NUR

Sexe : Masculin
Age : 215 ans, la jeunesse d'un elfe de 150 ans et l'apparence d'un homme d'une vingtaine d'années.
Ville d'origine : Archeus
Classe : Géomancien
Métier : Médecin de la Cour
Race : Elfe
Allégeance : La Monarchie Elfique


Compétences / pouvoirs
En tant que noble mais surtout en tant qu'intellectuel, Ereblass Nur avait de nombreuses connaissances. Connaisseur chevronné en histoire et en science, il maîtrisait également le Sylfe, l'Elilreland et le Gobbos, et son niveau en Norn, en Emeris ainsi qu'en différents dialectes locaux étaient tout à fait respectables.
En tant que géomancien, Ereblass possédait aussi un grand savoir au sujet de la terre -et plus particulièrement de sa flore, des bienfaits comme des méfaits qu'elle pouvait apporter. Ainsi, de par sa classe et par son métier, il était parmi les elfes les plus instruits en matière de médecine et de poisons. Capable de concocter n'importe quel remède en peu de temps, il était aussi remarquablement doué pour traiter les blessures et autres troubles, ainsi que pour identifier et prévenir les maladies. Mais bien qu'il fut capable de guérir la quasi-totalité des maux dont on pouvait souffrir, Ereblass ne pouvait créer d'antidote ou de poison que dans son laboratoire dédié, là où tout son matériel médical reposait bien sagement. Il se pouvait, parfois, qu'il transporte sur lui tel baume ou tel venin, mais hors de son bureau, il n'était pas préparé à toutes les éventualités. Ses quelques pouvoirs primaires de géomancien tels que les séismes ont été très peu pratiqués, car Ereblass ne s'y intéressait nullement. De plus, peu versé dans l'art du combat, Ereblass ne maniait aucune arme en particulier, et se contentait, par mesure de précaution, de toujours avoir une courte lame à sa disposition. Quant aux poisons qu'il créait, il n'en fut jamais que le créateur et le vendeur, mais jamais l'utilisateur.

Aussi, il fut un secret bien gardé dans la Cour ; celui de l'épiderme d'Ereblass. Très peu en connaissaient la source. Cette peau mate, parsemée de veinures pourpres et de lierres, se changeant par endroits en écorce était le produit d'une expérience qu'avait conduit Ereblass dans sa jeunesse. Cette expérience, dont il ne voulait jamais parler, lui donna un certain nombre des propriétés des arbres. Certaines étaient utiles, d'autres moins.
D'un côté, sa peau avait mué et s'était dégradée. Ses veines extérieures avaient pris l'apparence de branches de lierre, et sa peau, à certains points précis (tout le bas du corps et le dos), s'était changée en écorce, ce qui le paralysait parfois dans certains de ses mouvements. Tout cela lui donnait un air blafard et maladif, mais en somme, les avantages compensaient largement les inconvénients, et Ereblass se portait très bien, car de l'autre côté, ses muscles étaient devenus plus solides et résistants. Il n'était cependant pas devenu plus fort.
L'avantage principal de cela était qu'il avait acquis la capacité de photosynthèse. L'eau et le soleil seuls lui suffisaient, faisant office de nourriture, de sommeil réparateur et d'énergie. Pour cette raison, Ereblass n'avait besoin que de très peu d'heures de sommeil, ses blessures et maladies guérissaient plus rapidement, et son vieillissement était considérablement ralenti, ce qui, pour un elfe, fut très prometteur. Par ailleurs, si la photosynthèse consiste à absorber le gaz carbonique dans l'air, elle consiste également à produire de l'oxygène, d'où l'atmosphère pure qu'il dégageait.
Une autre caractéristique de ce pouvoir pouvait se constater sur le long-terme ; comme il partageait de nombreuses propriétés avec la faune commune, il montrait, tout comme cette dernière, de nombreuses et subtiles modifications physiques selon la température ; il était, certains jours, plus grand, et d'autres plus petit. Pendant les jours ensoleillés et les jours de pluie, il débordait d'énergie, alors que les jours secs, quand les nuages cachaient les éclats du soleil, Ereblass était affaibli.
Enfin, si vous vous demandez ce que ce don pouvait bien avoir de dangereux, vous serez déçus. Au mieux, Ereblass était capable de faire pousser une racine qui viendrait vous étrangler, mais... Ce procédé était extrêmement lent, et vous auriez eu cent fois l'occasion de l'éviter. À moins bien sûr que vous ne dormiez.
L'aspect le plus spectaculaire de ce don était la capacité qu'avait Ereblass a faire pousser dans le creux de sa main, à un rythme tout aussi lent, divers fruits, légumes, fleurs et feuilles qu'il se privait rarement d'offrir ou d'utiliser dans ses remèdes et poisons.
Sachez enfin qu'il faisait toujours référence à ce « don » comme à une maladie.

Description physique
Ereblass Nur était un elfe de grande taille et de physionomie moyenne.  Outre les détails qui se rapportaient à sa maladie, très peu de choses le différenciaient d'un autre elfe. Il avait les oreilles pointues comme eux, un visage fin, une figure svelte et élancée, de la douceur dans ses gestes, tout comme eux. Ni fort ni agile, il avait très vite retiré les entraînements martiaux de son éducation, n'ayant aucune disposition au combat, qu'il fut rapproché ou à distance. En compensation, il s'était sérieusement penché sur les sciences, les arts et la magie. Cette dernière avait d'ailleurs grandement modifié sa physionomie. En effet, suite à une expérience supposée théorique sur la géomancie, Ereblass développa accidentellement de nouvelles caractéristiques physiques, telles que sa peau ternie, sèche et granuleuse, se changeant par endroits en épiderme pourpre zébré de veines extérieures -il s'agissait en réalité des muscles et veines que sa peau devenue transparente laissait voir, ou en écorces de bois. Ses yeux, jadis bleus clairs, étaient désormais de couleur ambre, et ses cheveux, autrefois blonds, avaient depuis déteint vers un brun terne, puis, ils avaient disparu de ses tempes , et seuls subsistaient ceux au sommet et à l'arrière de son crâne. Aussi, afin de cacher au mieux ces détails qu'Ereblass voulait épargner à la vue d'autrui autant que possible, il se cachait, pour sortir, dans une grande capuche de soie verte. Mais lorsqu'il était en compagnie des gens de la Cour et de ceux qui le connaissaient, ceux-ci l'invitaient à découvrir sa tête car cela ne les gênait guère.
Ereblass se vêtait toujours de vêtement dont la qualité était à la hauteur de son rang social ; lin, soie, cachemire brodés et brillants, coiffes, ceintures et bijoux ostentatoires, tout cela n'avait cependant pas pour but de souligner l'importance du Géomancien. Ses amis le savaient au contraire très humble et réservé, mais ils avaient aussi remarqué qu'Ereblass avait un faible pour ce qui brillait, aussi ne sortait-il jamais sans au moins deux ou trois bijoux de pierres précieuses, marchandées depuis une contrée lointaine.
Peu de personnes sur cette terre sont capables de marquer les esprits par le simple fait de leur présence. Ereblass était l'un d'entre eux. Il avait une aura que même les autres elfes n'avaient pas, et outre la grâce naturelle des elfes dans leurs démarches et leurs gestes, l'on se sentait auprès de lui comme au milieu d'un bois. On y trouvait la même atmosphère, le même air si doux et agréable, et une quiétude toute aussi similaire vous envahissait soudain.

Description psychologique
Ereblass Nur était un elfe noble, non seulement par le sang, mais aussi par sa personnalité. Il était juste et bon envers ses subordonnés, respectueux de chaque race et loyal envers ses reines. La Cour l'appelait parfois l'« aîné » et le consultait sur des sujets divers, car sa sagesse, comme un phare par les navires, était recherchée par nombre de ses connaissances. Il était patient et savait dire les bons mots, ceux qui étaient agréables ou ceux qui étaient nécessaires. Jamais il ne s'emportait, jamais la fièvre de ses émotions ne s'était manifestée. Ereblass était l'essence du calme.
Exceptionnellement, de ses lèvres pouvaient jaillir des phrases longues et successives, et la légende racontait aussi qu'elles pouvaient sourire. Mais il était avant tout un elfe de peu de mots, très peu disposé à la communication orale, d'où peut-être la capacité qu'il avait de comprendre et d'être compris en ne disant mot. Ereblass était en ce sens un personnage paradoxal dans le respect qu'il portait aux autres et l'absence de manifestation verbale de ce respect. Mais ceux qui le connaissaient ne pensaient pas ainsi et ne lui reprochaient jamais son silence. Au contraire, ils l'appréciaient comme on apprécie le silence au cœur d'une forêt.
Mais toute chose en cache une autre, et nul ne peut faire exception à cette règle. Ereblass n'avait rien à cacher aux reines ni au royaume, mais il s'était néanmoins muni d'un masque qu'il avait porté des décennies durant, un masque de placidité et de neutralité. Derrière celui-ci reposait son âme endormie et son instinct latent, et quiconque connaît cette âme et cet instinct comprendra qu'Ereblass avait intérêt à les dissimuler. En vérité, son allégeance envers la Monarchie Elfique était bien plus forte que ce que l'on pouvait croire. Elle était sans doute même plus forte que celle des reines, car Ereblass avait une conviction qu'elles n'avaient pas. Il s'agissait de la certitude que les elfes seuls avaient mérité le droit à la vie, et que toutes les autres races n'étaient que des dégénérescences sauvages qui freinaient l'essor du monde elfique. Personne, pas même ses partenaires les plus proches ne s'en doutait, car Ereblass avait mis un point d'honneur à cacher ce trait de ses pensées, et était allé jusqu'à tenter de l'oublier et le refouler jusqu'à sa tombe, car au delà d'une simple conviction, c'était une gangrène de haine et d'abjection qui lui fit réaliser toute la colère et la violence dont il était capable. Il n'en fit cependant jamais usage, et lors de ses funérailles, ses amis se rappelèrent de lui comme quelqu'un de bon et de sage.

Histoire
Ereblass Nur était le fils unique de parents nobles à Archeus, où il reçut une éducation stricte et exhaustive sur tout ce qui pouvait s'enseigner en ces temps là, comme la science, l'histoire, l'art, la magie et les arts martiaux. Cette éducation ne fut cependant pas complète, et constituait une partie infime de ce qu'il avait appris en plusieurs siècles d'existence. En effet, il avait acquis la majeure partie de ses connaissances en dehors des murs de son école. Après avoir appris les théories, il accompagna les siens et fut désigné disciple de nombreux elfes qui lui enseignèrent leurs domaines de savoir plus en profondeur. Parfois, dans sa jeunesse, son père le faisait novice d'un ambassadeur qu'il accompagnait dans ses pèlerinages lointains, puis revenait, enrichi d'un savoir qu'aucune école elfe ne pouvait apporter.
Son attrait pour la magie, et plus particulièrement pour la magie médicale, l'avait également poussé à s'instruire en sciences naturelles, tout en n'oubliant pas d'assouvir son amour pour l'histoire et pour les arts. Ce chemin pris le mena aux portes de la géomancie, qu'il dût ouvrir pour avancer encore. Une fois de plus, on lui présenta des savants, des gens de sciences, elfes et hommes, qui l'aidèrent à apprendre les secrets de cette discipline. En parallèle, il ne cessait de s'instruire sur les différentes cultures, leurs traditions e leurs dialectes, seulement pour réalisait au final qu'aucune n'était aussi belle que celle d'Archeus. Cet amour pour son peuple évolua lentement en dédain pour les autres, et très tôt en mépris, jusqu'à ce que sa conviction se fit claire et nette et qu'il fut certain de la perversion de toutes les races, exceptée celle des elfes.
Il avait très vite compris que cette personnalité latente devait toujours être cachée aux yeux de chacun, d'autant plus que son avenir se montrait plus précis et allait en direction de la Cour Royale. C'était une occasion à saisir coûte que coûte pour Ereblass, qui voyait d'abord dans la Cour le moyen de se rapprocher de personnes de son rang et d'accéder à de nouvelles connaissances. Ses études acharnées lui permirent de devenir Médecin de la Cour et Conseiller Sanitaire du peuple elfique très jeunes, alors que les deux reines Eliël et Arya n'étaient que des enfants. Tout le long de sa délégation, Ereblass participa a de nombreux progrès médicaux et fut le précurseur d'une nouvelle forme de médecine mêlant la science et la magie. Il contribua grandement à améliorer la santé publique de son peuple, et parfois, non sans répugnance, la santé d'autres peuples.

Comment avez-vous connu le forum ?
Par hasard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Ereblass Nur   Lun 23 Sep - 11:55

Bonjour et bienvenue Ereblass !

Comme je te le disais en CB, je n'ai vraiment rien à redire et je suis même très content de te compter parmi nous, ton personnage m'a l'air prometteur. Je te donne ma validation pour le poste et pour le personnage. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Ereblass Nur

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 23/09/2013

Fiche personnage
Métier: Médecin de la Cour
Allégeance: La Monarchie Elfique
Classe: Géomancien

MessageSujet: Re: Ereblass Nur   Lun 23 Sep - 12:06

Ah bah tu parles d'une bonne nouvelle ; accepté sans détour \o C'est une première, j'avoue.
*Hum* Merci beaucoup, j'ai hâte d'entamer les festivités!

Je précise néanmoins pour mes futurs partenaires de RP que cela fait des années que je n'ai pas RP, et je recommence tout doucement sur ce forum =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ereblass Nur   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ereblass Nur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le commencement :: Grimoire :: Présentations :: Présentations validées-