AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Kalet, enfant vagabond.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Kalet



Messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Kalet, enfant vagabond.   Dim 15 Sep - 21:41


Kalet

Sexe : Masculin
Age : 14 ans
Ville d'origine : Elmirios
Classe : Indéfini
Métier : Aucun
Race : Humain
Allégeance : Royaume de Gorbos



Histoire
S’il est vrai que le royaume de Gorbos est devenu un des plus justes qui soit, la puissance et la volonté d’un roi ne peuvent suffire à faire disparaître toute injustice, et ce même au sein de sa capitale. Kalet fait partie de ces défavorisés souffrant de ces injustices. Né dans les bas-fond de la ville d’un père inconnue et d’une mère affaiblie par la maladie, ainsi que par la pratique d’activités peu louables, Kalet a rapidement appris à subsister par lui-même, non seulement pour sa survie, mais aussi celle de sa mère, trop affaiblie par sa naissance pour continuer à « travailler », l’aimant tendrement, la faiblesse de cette femme ne l’ayant pas empêché de prendre soin tant qu’elle pouvait de son fils.

De fait Kalet rejoignit rapidement une des bandes d’enfants des rues qui s’entraidaient pour survivre mais surtout éviter d’être menacé par de « vrais » criminels. Certes eux-mêmes volaient les biens d’autrui, mais seulement pour subsister et en petite quantité. Rapidement le jeune homme se fit un nom parmi les siens, étant celui prenant le plus de risques afin de bénéficier d’un butin plus conséquent. Ce n’était néanmoins nullement de l’avarice, seulement les autres des rues étaient des orphelins et n’avaient personne d’autre à charge qu’eux même.

En conséquence il est devenu il y deux ans le meneur du groupe, désigné par ses paires suite au départ de leur précédents chef qui, devenu adulte, avait décidé de tenter sa chance dans d’autres quartiers de la capitale. Le fait de devoir s’occuper d’encore plus de personnes n’arrangeait guère Kalet, mais cela lui permit d’organiser les vols de manière à obtenir ce qui pouvait le plus aider sa mère, demeurant faible au fil des ans, même si son état s’était stabilisé. Pour autant il ne faisait pas prendre de risques insensés à ses compagnons. Néanmoins dans le courant de sa treizième année un incident conséquent survint.

Une bande de malfrat avait capturé deux de ses compagnons pour les contraindre à voler pour eux. Du moins c’est ce qu’avais cru Kalet qui décida d’aller seul dans le repaire des hors la loi. Ce n’était pas la première fois qu’l s’y rendait et il connaissait chacun des recoins où il pouvait se faufiler et de se dissimuler. Il se rendait ainsi sans encombre jusqu’à ce qui faisait office de cave, estimant que ses compagnons y étaient laissés à dépérir.

C’est alors que le cri de souffrance d’un d’entre eux lui parvint. Prit alors d’effroi il recula d’un pa,s après avoir ovuert, mais ce fut pour à percuter un des malfrats qui venait de le découvrir. Kalet tenta alors de résister comme il put, mais son opposant étant d’une force bien plus conséquente que la sienne il n’eut aucun mal à l’empoigner et à la bloquer sous son bras, afin de l’amener dans la cave. Alors le jeune homme put voir les raisons de ses cris… Un de ses comparses était en train de se faire scier la jambe droite par un rebouteux, sous le regard du chef de la bande des malfrats et d’un individu richement vêtu. Kalet put aussi apercevoir son second compagnon, dont une des mains avait été tranchée… une telle barbarie ne l’étonnait pas en soit de la part de ces individus, mais quel pouvait être leurs motivations ? Des enfants estropés attiraient certes la pitié des badauds, mais il y avait déjà bien assez de mendiants !

Mais à vrai dire il n’y réfléchit guère, se retrouvant contraint de regarder son camarade se faire estropier, sans pouvoir agir. Les cris lui vrillèrent les oreilles, jusqu’à ce que le malheureux sombre dans l’inconscience, mais ce fut ensuite le son de la scie contre l’ose qui vint l’assaillir. Il tenta bien de fermer les yeux, mais à chaque fois qu’il essayait, un coup brutal venait le rappeler à l’ordre… Et enfin quand le membre fut coupé à hauteur du genou, ne laissant qu’un sanguinolent moignon qui fut cautérisé à la va-vite le rebouteux se tourna vers Kalet… Et dit à la vision de son regard effronté qu’il ferait un parfait aveugle, regardant alors l’individu bien vêtu, qui fit un signe de la main pour le laisser faire.

Alors le guérisseur dévoyé saisit une de ses aiguilles, qu’il fit chauffer dans un brasero, et se tourna vers Kalet, dont le visage immobilisé par le ruffian qui l’avait amené ici, continuait de planter son regard dans celui de osn tortionnaire… Qui n’hésita nullement en lui enfonçant l’aiguille dans on œil droit, arrachant un long cri de douleur au jeune homme, qui vit sa vision partiellement se couvrir de rouge, un bref instant, avant de se retrouver définitivement réduite. Cependant un autre cri couvrit celui de souffrance du garçon, un cri d’alarme, rapidement suivi par le fracas des armes. A ce bruit les criminels laissèrent tomber Kalet, l’aiguille encore enfoncé dans son œil t hébété par la douleur, e s’empressait d sortir de la cave.

Combien de temps s’écoula ensuite ? Probablement une poignée de minutes, mais pour Kalet il sembla que c’était des heures qui se passèrent avant qu’une autre personne arrive dans la pièce… un homme en armure, portant une lame ensanglanté, qui alors cria un ordre aux hommes semblant le suivre.

"Sortez les enfants d’ici et amenez les chez le guérisseur le plus proche, vite !"

Et alors Kalet se laissa pour de bon tomber dans l’inconscience, une lueur d’espoir dans son cœur… Ce ne fut que trois jours après qu’il se réveilla, en sursaut, un bandage couvrant son œil mort, et regardant autour de lui il put constater que ses camarades étaient à ses côtés, encore inconscients, mais en vie. Chacun était dans un lit confortable comme ils n‘en avaient jamais connu, mais le jeune homme n’eut pas le temps de faire l‘inventaire des lieux qu’une voix l’interpella. Celle de l’homme qu’il avait aperçu avant de sombrer dans l’inconscience.

Ce dernier lui explique qu’avec ses amis ils avaient été les victimes d’un noble s’opposant au roi, qui avait cherché à miner sa réputation en cherchant à accroitre le nombre des enfants estropiés, s’en prenant aux enfants des rues qui étaient des proies faciles, afin d’en blâmer le roi. Bien sûr ce dernier n’y était pour rien et cet acte aurait été qu’une goutte dans l’océan, mais il fallait éviter que l’accumulation de ces gouttes ne forme un torrent qui engloutisse l’ordre établi de Gorbos. Ainsi lui, un chevalier partageant les idéaux du roi, avait déjoués les plans du noble, trop tard malheureusement pour Kalet et ses compagnons. Bienveillant le noble proposa alors au jeune homme de les prendre en charge, leu assurant une vie confortable en dépit de leur handicap. Kalet accepta au nom de ses compagnons, qui à leur réveil firent de même, mais lui-même déclina l’offre. Il ne pouvait pas abandonner les enfants qui l’attendaient encore et encore moins sa mère et il doutait que le chevalier puisse prendre soin de tout le monde. Ainsi après qu’il ait retrouvé ses forces et qu’il fut fait certitude que son œil mort n s’infecterait pas Kalet quitta la demeure du chevalier, vêtu d’une nouvelle tenue et d’un bandeau de cuir pour son œil et une bourse, que son sauveur avait insisté à lui donner, en main.

La première destination de Kalet fut bien sûr la demeure où reposait sa mère, s’inquiétant de l’état dans lequel elle se trouvait après son absence. Heureusement, il s’avéra que suite à sa disparition les autres enfants des rues de son groupe avaient pris soin de sa mère. Ainsi les retrouvailles furent chaleureuses et emplies d’émotion, Kalet devant user de toutes les paroles réconfortantes qu’il connaissait pour que sa mère cesse de s’inquiéter pour son état.

Suite à cela il conserva ses fonctions parmi la bande d’enfants des rues, qui put bénéficier d’une position plus confortable en s’installant dans les quartiers des malfrats qui avaient estropiés Kalet. Qui plus est, l’argent donné par le chevalier à Kalet servit non seulement à redonner des forces à la mère de ce dernier, mais donna également aux enfants l’opportunité de se procurer des biens, de manière parfaitement légale, pour diversifier leurs activités. Ainsi à peu près un an plus tard après ces évènements, la bande d’enfants continuent à effectuer l’un ou l’autre vol, mais ils procèdent également à des livraisons ou à la revente de divers biens,, toujours sous les ordres de Kalet, qui espéré un jour pouvoir offrir à chacun d’entre eux et à sa mère un meilleur avenir.


Description physique
Jeune homme de quatorze ans de constitution normale, la silhouette de Kalet est mince, presque maigre de par la malnutrition, malgré un e musculature sèche dû aux efforts physiques que réclame la survie dans les bas-fonds. Il se vêtit généralement des vêtements qui sans être en loque sont relativement abimés, accompagné d’une ceinture à laquelle il accroche deux courtes lames. Il arbore la tenue que lui a offert le chevalier, depuis lors quelque peu usée l'ayant sauvé lors des grandes occasions. Par ailleurs bien que ne prêtant que peu d'attention à son apparence il fait preuve d'une certaine hygiène, ayant constaté que les rares personnes en faisant preuves dans les bas fond succombaient moins souvent aux maladies qui les frappaient régulièrement.

Au niveau du visage il arbore des cheveux noirs coupés courts, rarement coiffés, ainsi que des traits fins dû à son jeune âge, mais malgré cela son bandeau noir ainsi que son regard sombre lui donnent une apparence grave qui peut parfois faire oublier à autrui son âge.


Description psychologique
La jeunesse de Kalet pourrait accuser une certaine inexpérience. Cela est vrai concernant ses connaissances et s culture, ne sachant ni lire ni écrire et ne connaissant que peu les affaires du monde extérieur, ainsi que ses sentiments, portant une affection excessive à sa mère et pouvant passer en un instant de la colère à la joie. Cependant ce qu'il a vécu lui a conféré une maturité conséquente qui lui permet de prendre des décisions, parfois difficiles, pour le bien des siens. Ainsi il sera prêt à tout les sacrifices pour le bien de ses congénères, et à ncore plus pour sa mère.


Compétences / pouvoirs
De par son passé Kalet a des connaissances respectables en matière de discrétion et de dissimulation, du moins en milieu urbain. Il saura également voler les bourses des individus les moins attentifs et crocheter les serrures les plus rudimentaires, sans pour autant atteindre le niveau d'un véritable bandit. De même pour sa survie il s'est entrainé un minimum au maniement des lames courtes et au lancer d'objets diverses et variés mais il est bien loin du niveau d'un vrai brigand ou encore d'un combattant de métier.


Liens et relations (facultatif)

Les relations de Kalet se limitent à ses liens avec les enfants des rues et sa mère. En effet bien que vouant un certains respect pour le chevalier l'ayant sauvé, sa méconnaissance des lettres l'a empêché d'entretenir un contact régulier avec ce dernier.


Comment avez-vous connu le forum ?
A l'aide d'un compagnon de rp qui m'a harcelé pour le rejoindre et je ne le regrette pas :p


Dernière édition par Kalet le Mar 17 Sep - 11:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Lun 16 Sep - 10:37

Bonjour et bienvenue Kalet !

Oui, c'est possible de déterminer ta classe dans tes futurs RP's, il n'y a pas de problèmes tant que ça reste logique. x)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Kalet



Messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Mar 17 Sep - 8:36

Merci beaucoup, voilà l'histoire, les compétences et les liens et relation de mon personnages postés, j'essaye de poster le reste aujourd'hui même. Cependant si quelque chose ne va pas déjà n'hésitez pas à me le signaler !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kalet



Messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Mar 17 Sep - 11:36

Double post pour signifier que j'ai fini l'écriture de ma fiche. Il manque juste des images de mon personnage (et donc mon avatar) mais je peine à en dénicher qui corrrespondent à Kalet, mais je trouverai ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Mar 17 Sep - 11:48

Excellente fiche, je trouve ton personnage pour le moins original et attachant sans être trop compliqué, c'est un bon équilibre. x)

Tu as ma validation. ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Kalet



Messages : 7
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Mar 17 Sep - 13:50

Merci beaucoup pour les compliments et la validation.

Je remarque que je n'ai pas encore ma couleur (et malheureusement pas pu me chercher d'avatar) malgré ces deux points puis je d'ors et déjà poster une demande de rp ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Stern J.Swell

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 22/05/2013

Fiche personnage
Métier: Chef des assassins
Allégeance: Guilde des assassins
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Mar 17 Sep - 16:58

Bienvenue, oui tu peux Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Jyel Elehnuun

Sorcière elfe

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/07/2013

Fiche personnage
Métier: Inquisitrice
Allégeance: au Vindictus
Classe: Sorcière
MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   Sam 21 Sep - 17:44

La bienvenue à toi Kalet ~ Par hasard, étais-tu sur Aldénia ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kalet, enfant vagabond.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kalet, enfant vagabond.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aëron, enfant des rues ... [Vagabond]
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» PERHAPS F X CANICHE/GRIFFON 9 ANS (59) ASSO VAGABOND & CO
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le commencement :: Grimoire :: Présentations :: Présentations validées-