AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 J'ai besoin de vous ... [PV Stern] /!\ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Stern J.Swell

avatar

Messages : 320
Date d'inscription : 22/05/2013

Fiche personnage
Métier: Chef des assassins
Allégeance: Guilde des assassins
Classe: Assassin
MessageSujet: Re: J'ai besoin de vous ... [PV Stern] /!\ [Terminé]   Mer 14 Aoû - 10:11

Vortigern avait finalement rengainé son épée et semblait désespéré par le comportement de l'assassin. Stern ne voyait pas là où il venait en venir ni la finalité de toutes ces provocations qu'ils s'adressaient mutuellement. il voulait son aide, alors pourquoi la défier comme il l'aurait fait avec une adversaire ? Enfin de compte, tout ce qu'il lui disait à présent était qu'il souhaitait la compter parmi ses alliés, du moins c'était ce que comprenait Stern. Mais il lui parlait de "quête" et du soutien qu'il pourrait lui apporter alors qu'il n'en avait même pas connaissance… Il ne connaissait rien des réelles motivations de la Guilde, et encore moins de les siennes à elle. ce n'était pas qu'une lutte contre les fidèles, mais bien un besoin de sauvegarder le secret sur une arme redoutable et détentrice du sort du monde. Et cela, même s'il était de son côté, elle ne pouvait pas lui en parler. A lui, ni à personne d'autre. Mais ce poids lui pesait, davantage au fil des jours, et Stern ne voyait pas le bout de cette "quête" désespérée dont il parlait mais dont il ne mesurait pas l'ampleur.

Elle reconnaissait bien qu'il avait raison lorsqu'il essayait de lui faire comprendre qu'il ne prétendait pas être un roi parfait. D'ailleurs c'était impossible, et Stern n'avait pas de solution. Elle ignorait quel gouvernement était le plus susceptible de leur apporter la liberté dont il parlait, et le bien-être que le peuple espérait. Mais pour le moment, Vortigern n'était pas le pire, et sur ce point, elle lui donnait raison. Il avait l'air assez perdu dans son discours, comme s'il luttait pour sortir chaque mot d'entre ses lèvres en en mesurant les conséquences. Mais comment pouvait-elle l'aider ? Elle, peut-être. mais le soutien de la Guilde entière lui serait impossible. Déjà parce que les membres désireux de se lier au royaume étaient rares, et ensuite car ils ne connaissaient pas Vortigern pour avoir l'envie de figurer parmi ses alliés. Non, il n'obtiendrait jamais le soutien des assassins. Mais pour Stern, c'était autre chose. Elle ne cessait de réfléchir à ce qu'elle pourrait faire. Il était hors de question de lui parler du cadenas mais malgré tout, ils avaient bien un but commun : éradiquer la menace du Vindictus. Mais c'était leur seul point commun. Quant à l'aide qu'il pourrait lui rendre, elle se demandait bien de quoi il parlait. Finalement, il n'était peut-être pas si hypocrite qu'il pouvait le laisser penser. Et depuis le début de cette rencontre, il lui avait livré un autre visage. Pas celui d'un homme sûr de lui, campé sur ses positions et refusant la moindre contestation, mais celui d'un homme plus réfléchi et soucieux du regard des autres quant à ses actes de souverain. Un point positif, qui incitait Stern à l'écouter.

Elle ne dit rien, et le laissa poursuivre. Vraiment, il paraissait fatigué et lassé de cet entretien. Il était temps d'y mettre un terme. La bourse qu'il envoya à ses pieds fit hausser un sourcil à la jeune femme, qui ne saisissait pas ce geste. Pensait-il donc la recruter ? Elle n'appréciait pas cette idée, et ne manqua pas de lui faire remarquer :

– Vous ne me paierez pas. Je ne travaille pas pour vous, pas plus qu'aucun membre de ma Guilde. C'est un échange de bons procédés pour un but commun, rien d'autre.

Elle eu un petit soupir, ramassa la bourse et lui renvoya, avant de poursuivre d'une voix un peu moins ferme et toujours aussi assurée :

– Je reconnais qu'il est inutile de lutter contre un ennemi commun chacun de notre côté, alors que nous avons le même but : empêcher l'extension de cette religion destructrice. Vous pour une raison, celle de préserver votre peuple de cet endoctrinement, et moi pour une autre. Alors, je ne travaillerai pas pour vous, mais avec vous. A deux conditions.

Elle s'encarta un peu de l'arbre et fit quelques pas dans sa direction, tout en le fixant de ses yeux d'une couleur de métal liquide. Ils s'étaient un peu adoucis, dépourvus de la moindre hostilité. Stern avait bien remarqué les difficultés qu'avait eu Vortigern à s'exprimer, et il n'était pas temps de lui compliquer la tâche. Elle s'arrêta finalement face à lui, et déclara sans animosité :

– La première, est que vous ne me demanderai pas la raison de mes agissements et que vous ne me questionnerez pas sur mon but. Quant à la seconde condition… chacun de nous doit garder le secret total sur nos agissements en tant qu'"alliés". Vous ne parlerez pas de moi à vos sujets et ne les impliquerai pas dans cette quête. Il en sera de même de mon côté. Même si les rumeurs courent déjà, je ne veux que quiconque connaisse l'existence de ce lien purement professionnel. Aucun de mes membres n'aura connaissance de ma mission ni ne participera à nos côtés à son accomplissement. De ce fait, j'en reviens à l'attentat. Je serai la seule présente à vos côtés, afin de ne pas éveiller les soupçons. Nous y gagnons des deux côtés : vous, en ne faisant pas vaciller votre autorité si vos sujets apprenaient que vous êtes lié à l'organisation criminelle la plus dangereuse et mal vue du royaume. Et moi, en évitant la rébellion pour avoir pactisé avec l'initiateur d'un gouvernement contraire au principe de la Guilde.

Elle reprit doucement sa respiration pour terminer avec une certaine douceur, son visage complètement détendu :

– Une dernière chose. je ne suis pas l'alliée de votre couronne. Mais j'accepte d'être l'alliée de Garren Vortigern. Encore une fois, c'est à prendre ou à laisser.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: J'ai besoin de vous ... [PV Stern] /!\ [Terminé]   Mer 14 Aoû - 21:47

– Vous ne me paierez pas. Je ne travaille pas pour vous, pas plus qu'aucun membre de ma Guilde. C'est un échange de bons procédés pour un but commun, rien d'autre.

Lui répondit-elle en ramassant la bourse qu'il lui avait envoyé et en la lui rendant de la même façon. Un échange de bons procédés, Garren n'en était pas certain, elle n'avait vraiment rien à y gagner alors pourquoi refuser l'argent ? Peut-être par fierté personnelle, peut-être qu'elle prenait ça pour une forme de pitié de sa part, qui savait après tout ? Vortigern n'en fit pas plus cependant, il ramassa l'argent et l'écouta d'une oreille attentive.

– Je reconnais qu'il est inutile de lutter contre un ennemi commun chacun de notre côté, alors que nous avons le même but : empêcher l'extension de cette religion destructrice. Vous pour une raison, celle de préserver votre peuple de cet endoctrinement, et moi pour une autre. Alors, je ne travaillerai pas pour vous, mais avec vous. A deux conditions.

Deux conditions qu'il attendait de pied ferme. C'est vrai que la lutte contre la religion apporté par les fidèles était l'un de ses "grands axes" en matière de règne et que cela représentait un but commun avec la guilde, du moins pensait-il avant que Stern ne lui fasse remarquer qu'il ne s'agissait que de volonté propre. Ainsi ce n'était que sa propre personne qu'elle engageait contre eux ? Étrange, qu'avait-elle besoin de se disputer avec eux ? Ils ne la connaissaient même pas ! Cela fit néanmoins réfléchir le Roi, elle l'avouait à demis-mots, elle lui cachait quelque chose les concernant. Elle s'écarta un peu de l'arbre et s'approcha davantage de lui, les yeux tournés vers les siens et le sourire aux lèvres. Pour une fois, elle n'était pas hostile envers lui mais bel et bien ... Amicale.

– La première, est que vous ne me demanderai pas la raison de mes agissements et que vous ne me questionnerez pas sur mon but. Quant à la seconde condition… chacun de nous doit garder le secret total sur nos agissements en tant qu'"alliés". Vous ne parlerez pas de moi à vos sujets et ne les impliquerai pas dans cette quête. Il en sera de même de mon côté. Même si les rumeurs courent déjà, je ne veux que quiconque connaisse l'existence de ce lien purement professionnel. Aucun de mes membres n'aura connaissance de ma mission ni ne participera à nos côtés à son accomplissement. De ce fait, j'en reviens à l'attentat. Je serai la seule présente à vos côtés, afin de ne pas éveiller les soupçons. Nous y gagnons des deux côtés : vous, en ne faisant pas vaciller votre autorité si vos sujets apprenaient que vous êtes lié à l'organisation criminelle la plus dangereuse et mal vue du royaume. Et moi, en évitant la rébellion pour avoir pactisé avec l'initiateur d'un gouvernement contraire au principe de la Guilde.

Sa voix était à la fois ferme et douce, son ton officiel sans trop être sérieux, une forme de confidence peut-être ? Il n'en savait rien mais, les conditions qu'elle lui demandait étaient acceptables, il se contenta d’acquiescer d'un signe de tête, pour lui faire comprendre qu'il était d'accord.

– Une dernière chose. je ne suis pas l'alliée de votre couronne. Mais j'accepte d'être l'alliée de Garren Vortigern. Encore une fois, c'est à prendre ou à laisser.

- Je prend.

Lui répondit-il presque aussitôt, plongeant son regard dans le sien. Une couleur qu'il n'avait que rarement vu pour ne pas dire jamais, un gris acier parfait, cela renforçait à la fois la froideur de son regard et de son visage en général mais, d'un autre côté, c'était aussi tout l'inverse. Dommage que ses yeux n'en disaient pas plus, ils restaient vraiment inexpressifs.

- Je comprends parfaitement, Stern, et je n'irais pas à l'encontre de votre volonté. Pour le reste, il vous suffira de vous présenter sous l'identité de Morgana Valoris. C'est une capitaine de patrouille très ... Honorable qui s'est surpassée ces dernières années. Le problème, c'est qu'elle ne pourra pas participer à la parade pour cause de mauvaise santé. Vous n'aurez donc qu'à vous présenter à sa place et vous teindre les cheveux en blonds pour retirer votre attirail et prendre place.

Sur ce, le roi fit demi-tour et se mit à marcher en silence, s'éloignant de Stern d'un pas assuré. Il n'y avait rien de plus à ajouter et il la reverrait de toutes les façons dans deux jours, pour le grand défilé, avec une certaine anxiété cependant. Et si elle se rétractait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org
 

J'ai besoin de vous ... [PV Stern] /!\ [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Nous avons besoin de vous !
» Nouveau Forum, qui à besoin de vous.
» Une tarte, s'il vous plait ! [Yahto] [TERMINÉ]
» [Quidditch] Poufsouffle a besoin de VOUS!
» Portrait chinois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres du Royaume du Gorbos :: Le mont Albus-