AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Jeu 18 Juil - 21:21

Journée longue, nuit courte, un rythme épuisant que Garren avait l'habitude de suivre, le métier de Roi n'était vraiment pas simple, surtout quand on attendait que ce dernier s'en aille éliminer un serpent hypnotiseur qui rôdait dans une forêt réputée paisible. Le bon côté des choses, dans tout cela, c'était qu'il allait être accompagné d'une charmante demoiselle, c'était toujours ça de gagné même s'il avait des doutes à son sujet. D'ailleurs, il avait des doutes au sujet de tout et de tout le monde, peut-être voyait-il le mal partout ou tout du moins, un peu trop ? À l'aube, Garren se rendit à l'écurie où il eut l'agréable surprise de constater que son associée était déjà levée et prête à partir. On lui avait remonter aux oreilles qu'elle avait été très gênée par le soin apporté à ses besoins et à sa personne en général, surement n'était-elle pas habituée à ce qu'on se soucie d'elle. Ou alors, il s'agissait de timidité, ce qui n'était sans amuser discrètement le Roi, l'aventure en sa compagnie allait être fort sympathique.

Pour l'occasion, d'ailleurs, il avait revêtit son armure de plaques, avait emporté son épée et un bouclier en métal de haute qualité. Beaucoup d'étoffes bardaient son armure, ici et là, de couleur bleue nuit uniquement. Certes, les plaques étaient aussi finement gravées et décorée mais, sans compter le bouclier de vérité qu'il n'avait pas emporté cette fois-ci, la meilleure pièce de son équipement restait son épée. Une magnifique lame fabriquée par l'un des meilleurs forgerons du royaume, une épée qu'il n'utilisait d'ailleurs que peu, afin de ne pas trop l’abîmer. Les chevaux en eux-même étaient en accord avec le reste, grands et fiers, ils avaient déjà parcouru pas mal de terrain et ils avaient déjà été chargés avec le bagage nécessaire pour couvrir la distance qui séparait Elmirion du petit village en bordure de la forêt d'Irn. Ils allaient devoir passer quelques jours sur la route avant d'arriver.

Après une courte discussion avec le palefrenier pour le remercier de ses services et lui avancer la somme dû, bien qu'il eut du scrupule à faire payer le roi, il se retourna vers Eileen. Il observa rapidement sa tenue, elle n'avait changé, toujours vêtue de cette cape rouge, bien que propre, et toujours pieds nus, à même les pavés. Il n'allait quand même pas lui demander de se chausser mais, c'était étrange comme pratique bien qu'elle devait en avoir l'habitude et donc, savoir ce qu'elle faisait. Une bonne raison se cachait derrière cela, certainement, autant ne rien lui dire, enfin presque, politesse oblige.

- Vous êtes ravissante.

Lui dit-il avec le sourire. Ravissante n'était peut-être pas le terme le plus approprié mais, il fallait reconnaître que même habillée de cette façon, elle restait une très jolie femme et avait un certain charme, bien que spécial. Vortigern, en armure, se pencha ensuite, posant un genou à terre, et croisa ses mains comme pour lui faire la courte échelle, l'aidant de cette façon à grimper sur son cheval. Ceci fait, il grimpa sur le dos de sa monture et ouvrit la marche, en silence. Il suivit un itinéraire pour le moins discret, évitant ainsi la population, puis, arrivé aux portes la ville, les garde les lui ouvrirent et leur souhaitèrent bonne chance, avec tout le respect qui leur était dû.

Une longue chevauchée les attendaient maintenant et le Roi avait prévu un itinéraire en particuliers, surtout pour éviter les gens plutôt que de gagner du temps. Il n'aurait pas de problème pour se repérer, il connaissait le royaume comme le fond de sa poche. Ouvrant la marche, il laissa s'écouler quelques heures, le temps que le soleil se lève, puis se décida à engager la discussion avec la mercenaire.

- Je me rends compte que je collabore avec une totale inconnue. Et si on profitait du voyage pour faire un peu plus connaissance ? Parlez-moi un peu de vous, de votre histoire, de votre identité et de vos projets aussi. Et oubliez la nation de royauté, vous pouvez m'appelez Garren si ça vous chante, je n'ai jamais aimé les manières superflues, de toutes les façons.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 19 Juil - 15:56

Eileen n'eut pas à attendre bien longtemps pour voir son nouveau " client ", si on pouvait dire cela comme ça, arriver. Son armure, son épée et son bouclier de très bonne qualité montraient sa richesse. Son armure le rendait aussi plus imposant que la veille. Les montures étaient tout aussi imposantes. On ne croisait que rarement des montures aussi robustes et bien entretenues que celle ci. Les chevaux de l'écurie de la citadelle étaient sûrement sélectionnées. Eileen n'avait que peut de fois eut l'occasion de monter sur un cheval mais, cependant, le peu de fois où elle l'avait fait, elle le faisait très bien. Son agilité lui permettait d'être plutôt douée sur sa monture. Et puis, cela était beaucoup plus rapide qu'à pieds. Cela était, cependant, beaucoup moins discret mais cela irait pour la bonne première partie du chemin. Eileen espérait seulement ne pas se faire remarquer par des passants. Mais cela n'était pas gagner, surtout en compagnie du roi. Enfin, cela n'était pas si grave après tout.

Eileen vit donc le roi arriver et celui ci ne tarda pas à lui adresser la parole. Cependant, ce ne fut pas la réplique première qu'elle attendait : " Vous êtes ravissante. " Ce mot résonna dans sa tête quelques instants. La tenue dans laquelle elle se tenait, lui cachant le corps et la moitié du visage, était sûrement la dernière qui pourrait la rendre ravissante. Cette remarque amusa donc légèrement Eileen intérieurement mais n'en fit rien paraître. Elle ne répondit d'ailleurs pas. Cela ne fut, en plus, pas nécessaire car Garren se trouvait maintenant à genoux devant elle et à côté de la monture, lui offrant ses mains pour le faire monter. La mercenaire hésita un petit moment. Sa grande agilité lui permettait de monter sur un cheval très facilement, sûrement plus facilement que de se faire un appui sur des mains plus ou moins stables. Mais Eileen accepta finalement son aide qui était de la pure politesse et posa son pied nu sur ses mains avant de s'installer confortablement sur la selle du cheval. Tout paraissait plus petit d'un seul coup et, malgré qu'elle soit douée à cheval, le fait qu'elle ne l'ai fait que peu de fois rendait toujours la chose plutôt impressionnante. On se sentait tout de suite plus grand. Garren monta finalement lui aussi sur son cheval et prit les devant, laissant Eileen le suivre. Il connaissait beaucoup mieux ses terres que la mercenaire et remarqua qu'il avait évitait le plus de monde possible, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

Une fois sortis d'Elmirion, les paysages se suivirent. Le silence étaient là, aucun des deux du duo ne parlait. Mais cela ne dérangeait pas Eileen, bien au contraire. La jeune femme n'avait jamais était bien bavarde. Elle ne parlait que quand cela était nécessaire et s'en portait très bien. Cependant, au bout de quelques heures, le roi décida de lui adresser la parole, lui demandant de parler d'elle. Elle n'aimait pas cette demande en général, parler d'elle n'était pas son point fort, loin de la. Mais pour une bonne entente qui était essentiel pour cette mission, cela paraissait logique à Eileen d'en parler. De plus, la mercenaire comprenait tout à fait que Garren veuille en apprendre plus sur celle qui l'accompagnait. Garren, c'est comme cela qu'elle débat l'appeler maintenant car il n'aimait pas toutes ces procédures. Après tout, Eileen n'aimait pas vraiment non plu et cette demande ne la dérangeait donc pas. La mercenaire prit donc la parole, toujours avec sa voix plutôt dure et lointaine mais sans aucune agression bien sur, grondant son ton calme.

D'accord Garren. Quant à moi, je me nomme Eileen. Je suis mercenaire depuis quelques semaines, si ce n'est quelques mois. Je n'ai jamais quitté les terres du Gorbos depuis ma naissance. Ma famille a était ravagée par une maladie à laquelle moi seule y ai échappé. J'ai donc dû survivre seule, d'où le choix du métier de mercenaire. Mais je ne suis pas une mercenaire vraiment comme les autres, avec des compétences de force. Depuis mon plus jeune âge, pour compenser ce manque de force, j'exerce les compétences d'agilité, ma discrétion et la vitesse. C'est avec ces acquis que j'ai aidé plusieurs personnes à travers vos terres contre de l'argent qui me permet de vivre ma vie de nomade et solitaire. Quant à mes projets, je n'en ai pas vraiment, si ce n'est survivre et continuer à aider des personnes grâce à mes capacités.

Eileen pensa avoir dit l'essentiel et n'en dit pas plus. Après tout, si il voulait se renseigner plus, il n'avait qu'à demander.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 19 Juil - 21:30

- D'accord Garren. Quant à moi, je me nomme Eileen. Je suis mercenaire depuis quelques semaines, si ce n'est quelques mois. Je n'ai jamais quitté les terres du Gorbos depuis ma naissance. Ma famille a était ravagée par une maladie à laquelle moi seule y ai échappé. J'ai donc dû survivre seule, d'où le choix du métier de mercenaire. Mais je ne suis pas une mercenaire vraiment comme les autres, avec des compétences de force. Depuis mon plus jeune âge, pour compenser ce manque de force, j'exerce les compétences d'agilité, ma discrétion et la vitesse. C'est avec ces acquis que j'ai aidé plusieurs personnes à travers vos terres contre de l'argent qui me permet de vivre ma vie de nomade et solitaire. Quant à mes projets, je n'en ai pas vraiment, si ce n'est survivre et continuer à aider des personnes grâce à mes capacités.

Un résumé on ne peut plus pertinent. Elle ne disait pas tout mais, elle ne s'égarait pas non plus dans des détails qui ne lui serviraient à rien. Son histoire était même très cohérente, elle ne devait pas mentir, ce qui fragilisait d'ailleurs ses soupçons envers elle. Cette spontanéité ... En même temps, c'est vrai que la force n'était pas son point fort et qu'elle avait très su compenser ses points faibles et ses points forts et, il se doutait bien aussi qu'il n'avait encore rien vu. Pour ce qui était de son niveau de vie, là encore, il le savait plus ou moins au vu des quelques échanges qu'ils avaient eu précédemment et surtout au vu de sa personne en général. Par contre, là où il ne comprenait pas, c'est quand elle lui parlait de maladie qui avait décimé sa famille. Eileen, un nom fort agréable, était relativement jeune et surement plus jeune que lui. Or, de mémoire, il n'avait pas souvenir d'une quelconque épidémie grave ayant frappé le royaume. Alors de quelle maladie pouvait-il s'agir pour que toute sa famille y passe sauf elle ? C'était un cas vraiment isolé et collectif à la fois, ce qui rendait la chose paradoxale. Mais, ce n'était pas le moment d'insister, il saurait certainement tout cela en temps voulu.

- Pour ma part, vous connaissez déjà mon nom. Si mon histoire vous intéresse, sachez que je suis un fils de mineur, ma mère est morte en me donnant la vie et mon père, bien que brave homme, n'avait pas le temps de s'occuper de moi. J'ai grandi seul et j'ai été très autodidacte. À 18 ans, j'ai entendu parler de la légende du bouclier de vérité et j'ai tenté ma chance ... Je ne m'attendais vraiment pas à réussir à le retirer et encore moins à finir roi des Hommes. Pour le reste, il s'agit de la routine, rien de bien palpitant si ce n'est quelques imprévus de temps en temps. C'est pour ça que j'aime aller sur le terrain, ça me fait changer d'air et me permet de me retrouver seul bien que je ne regrette pas de vous avoir à mes côtés cette fois-ci.

Vortigern resta silencieux un moment de plus, avant de faire décélérer son cheval et de revenir à la hauteur de Eileen.

- Complot ou mensonges, le risque que tout ceci soit vrai existe malgré tout. Cela ne vous fait pas peur d'être confronté à un serpent hypnotiseur qui a pour habitude d'utiliser ses dons pour abuser des jeunes femmes ? Surtout pour vous, vous devez certainement correspondre à ses critères. Êtes-vous réellement consciente du risque que vous prenez en vous engageant avec moi ? Je sais que vous êtes une mercenaire et que vous pensez savoir ce que vous faites mais, comme vous l'avez dit, vous ne l'êtes que depuis peu de temps. Alors, j'aimerai m'assurer que vous êtes certaine de vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 19 Juil - 22:13

Apparemment, le petit résumé d'Eileen suffit à Garren qui ne lui posa pas plus de questions. Cela alla très bien à la jeune femme. Il raconta alors à son tour le résumé de sa propre vie. La jeune femme n'imaginait pas ses origines telles qu'elles l'étaient réellement mais ne s'en étonna pas non plus. Elle écouta attentivement ses paroles, ne laissant aucuns mots lui échapper. Lorsqu'il eut finit, Eileen ne dit rien de plus. Elle était heureuse d'avoir pu apprendre un peu plus sur lui, comme cela l'avait sûrement rassuré qu'elle lui en dise un peu plus sur elle aussi. Finalement, elle aperçu Garren faire ralentir son cheval pour, ensuite, se poser à la même hauteur qu'elle. La mercenaire tourna le regard un instant vers lui puis se remit à regarder devant elle. Lorsqu'il commença à reparler, elle tendit l'oreille comme tout à l'heure, écoutant chacune de ses paroles.

- Complot ou mensonges, le risque que tout ceci soit vrai existe malgré tout. Cela ne vous fait pas peur d'être confronté à un serpent hypnotiseur qui a pour habitude d'utiliser ses dons pour abuser des jeunes femmes ? Surtout pour vous, vous devez certainement correspondre à ses critères. Êtes-vous réellement consciente du risque que vous prenez en vous engageant avec moi ? Je sais que vous êtes une mercenaire et que vous pensez savoir ce que vous faites mais, comme vous l'avez dit, vous ne l'êtes que depuis peu de temps. Alors, j'aimerai m'assurer que vous êtes certaine de vous.

Les remarques de l'homme n'étonnaient pas Eileen. Il avait l'air prévoyant envers les personnes qui l'entouraient et c'était bien le genre d'homme à s'en vouloir si l'un de ses compagnons de route périssaient en chemin. Lorsqu'il eut finit de parler, Eileen laissa un court silence avant de lui répondre tout aussi calmement que depuis le début, regardant loin devant elle, ses paroles toujours aussi sûres.

Quoique l'on fasse, le risque est toujours là. Vouloir ne pas prendre de risques reviendrait à ne rien faire. Le serpent hypnotiseur abuse des jeunes femmes mais cela ne change pas vraiment. Je suis mercenaire, bien que depuis peu, j'ai déjà eut à faire à des ennemis qui essayaient de m'éliminer. La seule différence, c'est qu'ils n'avaient pas pour seule cible les jeunes femmes. Le danger est bien présent mais mon travail est de l'écarter. Je suis parfaitement consciente des risque mais tout aussi consciente des risques que vous encourez en y allant seul. Si je ne serais pas venu à la citadelle, vous aurez prit le chemin seul et qui sait ce qui vous serez arrivé. Qu'il soit réel ou non, je n'ai pas peur de ce serpent. Il est, certe, hypnotiseur, mais on ne me manipule pas si facilement.

Eileen pensa alors à sa religion et à sa capacité spéciale qui pourrait peut être l'aider face à l'hypnose. Qu'importaient les risques, chaque pas qu'elle faisait en ce moment l'amenaient petit à petit vers son objectif, aussi long soit le chemin. Et puis, maintenant, elle s'était donné à elle même la charge de la protection de Garren et il n'allait pas se débarasser d'elle jusqu'à ce que cette mission soit accomplie, qu'il le veuille ou non.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Sam 20 Juil - 17:33

- Quoique l'on fasse, le risque est toujours là. Vouloir ne pas prendre de risques reviendrait à ne rien faire. Le serpent hypnotiseur abuse des jeunes femmes mais cela ne change pas vraiment. Je suis mercenaire, bien que depuis peu, j'ai déjà eut à faire à des ennemis qui essayaient de m'éliminer. La seule différence, c'est qu'ils n'avaient pas pour seule cible les jeunes femmes. Le danger est bien présent mais mon travail est de l'écarter. Je suis parfaitement consciente des risque mais tout aussi consciente des risques que vous encourez en y allant seul. Si je ne serais pas venu à la citadelle, vous aurez prit le chemin seul et qui sait ce qui vous serez arrivé. Qu'il soit réel ou non, je n'ai pas peur de ce serpent. Il est, certe, hypnotiseur, mais on ne me manipule pas si facilement.

Elle n'avait pas tord, on ne pouvait pas simplement ne pas prendre de risques mais, cela ne voulait pas dire qu'il ne fallait pas le mesurer. Peut-être qu'elle se disait parfaitement consciente des risques mais, sa réponse ne rassura pas Garren qui ne comprenait plutôt par là qu'elle considérait ne pas avoir le choix. Le fait qu'elle se soucie du Roi était aussi assez étonnant, surtout venant de la part d'une mercenaire qu'il n'avait jamais connu et qui ne lui devait absolument rien. Une âme charitable ? C'était possible mais, si rare par les temps qui courraient que cela en devenait suspect. Quant à l'hypnose, ce n'était pas qu'une simple question de manipulation mais, le fait qu'elle soit avertie était déjà un risque en moins pour elle. Vortigern ne répondit pas, se contentant d'analyser sa réponse et de réfléchir en silence, un silence qu'il conserva d'ailleurs jusqu'à la tombée de la nuit.

Ils avaient beaucoup chevauché mais, le village était encore loin et sa forêt aussi. Ils s'étaient arrêtés au milieu du nulle part, dans de grandes étendues verdoyantes et désertes, des terres que le royaume n'avait pas encore exploité par manque de moyens, plus humain que matériel, il fallait reconnaître que les Hommes n'étaient pas aussi nombreux que ça. Il avait fait arrêter les montures et avait installé un camps qui se résumait à un feu et deux couvertures pour ne pas dormir à même le sol. Le repas en lui-même n'était pas très copieux mais, rassasiant quand même. De la viande, du pain et quelques fruits. Il s'était occupé de faire cuire tout cela, laissant Eileen vaquer à ses occupations. Mais, lorsque l'heure du repas avait sonné et qu'il fit le partage, préférant lui donner la part du lion, il ne put s'empêcher de reprendre la conversation.

- Pourquoi ne pas avoir demandé de l'aide, quand votre famille a été emportée par la maladie, plutôt que de ne compter que sur vous-même et de vivre en silence une vie que peu de gens envierait ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Dim 21 Juil - 21:08

Finalement, le silence revint et, cela, pendant de longues heures. Eileen se demanda aurait pu ouvrir une conversation mais cela n'était pas son domaine. Plus habituée à garder le silence, elle ne parlait pas pour rien et que lorsque cela était nécessaire. De plus, parler de tout et de rien n'était pas ce qu'appréciait le plus Eileen. Elle profitait donc du paysage et du calme sur le dos de son cheval, jusqu'à ce qu'ils fassent leur premier arrêt de leur voyage dans un vaste espace verdoyant pour y passer la nuit. Garren s'était rapidement mit à la tâche en sortant couverture, nourriture et en allumant un feu. Eileen, pendant ce temps, était restée prêt des montures, caressant son cheval et le regardant dans les yeux. Quand on regardait ce contact entre les deux êtres, on aurait dit qu'ils se comprenaient et communiqués, même si cela était faux. La jeune femme faisait cependant preuve d'une grande douceur face à l'animal, une douceur que peu de personne ne pouvait soupçonner aux premiers abords de Eileen. Finalement, la jeune humaine revint vers Garren qui avait prévu de la nourriture, dont de la viande. Lorsqu'il lui passa celle ci, elle le remercia de la tête, gardant le silence qui régnait depuis plusieurs heures.

La voix de Garren se fit alors soudainement entendre parmi ce silence qui était presque devenu une habitude et Eileen releva les yeux vers lui. La jeune femme avait retiré sa capuche, étant à l'abri des regards maintenant. La question n'étonna pas la jeune mercenaire qui laissa un petit silence, terminant le morceau de viande qu'elle avait dans la bouche, pour répondre à celle ci.

Dans ma famille y régnait une ambiance très spéciale. Isolés de tout, mes parents avaient beaucoup souffert de la vie au point d'être dégoutés du contact avec les autres personnes de ce monde. Ils ont donc choisis de vivre éloignés de tous et j'avais des frères et soeur qui, élevés dans un cocon, avaient peur du monde extérieurs et n'osaient sortir. Moi, j'étais différente, de nature, je rêvais de découvrir le monde et de voyager. Mes parents ne m'empêchaient pas d'aller où bon me semblait mais ils ne voulaient en aucun cas que je donne mon nom de famille ou encore des informations sur notre famille. Jusqu'à leur dernier souffle, ils voulaient vivre en paix, sans que personne ne vienne les déranger dans leur vie paisible qu'ils avaient enfin réussit à obtenir.

Eileen posa alors son regard sur les flammes du feu, se reflétant dans les yeux noirs de celle ci tel les flamme au milieu des ténèbres. Elle eut soudainement un ton différent, ayant une pointe de tristesse cachée.

Lorsque leur mort arriva et celle de ma famille aussi, j'ai brûlé la maison, leur corps en même temps. J'ai voulu garder le secret de leur existence jusqu'au bout, respectant leur souhait. Et je j'emporterais leurs volontés dans ma tombe à mon tour, gardant le silence éternel.

La jeune femme regardait les flammes, ne disant plus un mot. Elle avait répondu à sa question, elle n'avait rien d'autre à rajouter.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Lun 22 Juil - 17:05

- Dans ma famille y régnait une ambiance très spéciale. Isolés de tout, mes parents avaient beaucoup souffert de la vie au point d'être dégoûtés du contact avec les autres personnes de ce monde. Ils ont donc choisis de vivre éloignés de tous et j'avais des frères et soeur qui, élevés dans un cocon, avaient peur du monde extérieurs et n'osaient sortir. Moi, j'étais différente, de nature, je rêvais de découvrir le monde et de voyager. Mes parents ne m'empêchaient pas d'aller où bon me semblait mais ils ne voulaient en aucun cas que je donne mon nom de famille ou encore des informations sur notre famille. Jusqu'à leur dernier souffle, ils voulaient vivre en paix, sans que personne ne vienne les déranger dans leur vie paisible qu'ils avaient enfin réussit à obtenir.

Eileen avait le regard tourné vers le feu, comme absorbée par quelque chose. Vortigern l'écoutait sans rien dire, son récit n'avait rien de bien enthousiasmant. Une jeune femme originaire d'une famille qui vivait recluse pour des raisons qui n'étaient pas très claires. On ne pouvait pas simplement détester une famille entière sans avoir une bonne raison de le faire, surtout qu'à l'entendre, ce n'était pas un cas isolé mais bel et bien tous ceux et celles qu'ils avaient rencontré. Qu'entendait-elle par "ambiance spéciale" et pourquoi s'en tenir autant au secret ? En fait, plus il y réfléchissait, plus il se disait que cette maladie qui les avaient tous éliminés n'était pas le fruit du hasard et que, peut-être, Eileen n'avait été épargnée que parce qu'elle était loin ce jour-là.

- Lorsque leur mort arriva et celle de ma famille aussi, j'ai brûlé la maison, leur corps en même temps. J'ai voulu garder le secret de leur existence jusqu'au bout, respectant leur souhait. Et je j'emporterais leurs volontés dans ma tombe à mon tour, gardant le silence éternel.

Le ton employé était plus serré, quelques notes de tristesse étaient distinguables. Cela ne semblait pas facile pour la jeune mercenaire de se remémorer de mauvais souvenir et Garren aurait mieux fait d'éviter la question. Maintenant, la réaction qu'elle avait eu était encore plus incroyable, brûler les corps et la maison ? C'était un peu excessif comme réaction. Après, le choc émotionnel pouvait expliquer ça même si difficilement. Tout ceci ressemblait plus à un coup de colère mélangé à de la tristesse, peut-être même à de la haine, une envie de vengeance ?

- Vous m'en voyez sincèrement désolé.

Se contenta-t-il de lui répondre avant de terminer son repas en silence. Une petite heure plus tard, Vortigern s'en alla se coucher, invitant Eileen à en faire de même. Ce qui était étonnant pour le roi, c'est que le voyage était plus reposant pour lui que la vie de château. La nuit avança lentement, laissant le temps aux deux voyageurs de se reposer pleinement. Cela dit, le roi était pensif, son esprit n'arrêtait pas de tourner et ses idées ne s'orientaient que vers Eileen et son récit. Il finit cependant pas trouver le sommeil et ne se réveilla que tôt le matin, alors que le soleil était à peine levé.

Vortigern, les cheveux défaits, se redressa alors, cherchant tant bien que mal à garder les yeux ouverts. Visiblement, son sommeil avait été très profond, il mit pas moins d'une dizaine de secondes à se souvenir de qu'est-ce qu'il faisait ici. Il s'étira puis s'en alla se laver le visage, historie de bien se réveiller. Pas le temps de traîner, il fallait déjà se remettre en route. La mercenaire était déjà réveillée mais, cela ne l'empêcha pas d'aller lui demander si elle avait bien dormi. Le temps de remballer le camps et les voilà de nouveau en route, sur le dos de leurs chevaux, bien que Garren n'arrivait pas à se tenir droit et somnolait presque.

- Et pourquoi les gens n'aimaient pas vos parents et leur nuisaient-ils au point de les pousser à s'exiler ? Qu'est-ce que votre famille avait bien de spéciale pour en arriver là ?

Marmonna-t-il à la mercenaire, la discussion lui permettant de rester éveiller.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Lun 22 Juil - 20:31

La réponse de Garren fût courte et brève, en plus d'être celle de tous ceux à qui Eileen avait raconté cette histoire. Ils avaient souvent un peu de peine pour elle et elle n'aimait pas trop cela. Enfin, la discussion ne fût donc pas plus longue puisqu'il parti se coucher rapidement. Eileen s'était installée sur la couverture. L'air était frais ce soir là et on y était bien. Le feu s'était petit à petit éteint, manquant de bois. La jeune mercenaire ne dormit que d'un œil, dans un sommeil très léger, comme à son habitude. Lorsqu'elle entendit Garren se lever au petit matin, alors que le soleil n'était pas tout à fait levé, cela la réveilla et elle attendit un petit moment pour se lever. Tandis qu'il était allé se laver le visage, Eileen était allé donner à boire aux chevaux avant de se laver le visage à son tour. Finalement, ils reprirent la route comme la veille. Une nouvelle question arriva alors assez vite de la part du roi. La jeune femme se dit qu'il était bien curieux et répondit tout aussi calmement que toutes les autres questions qu'il lui avait posé.

N'ai-je pas dit hier que je ne devais pas donner d'informations sur ma famille ? Cela est une bien trop longue histoire et qui n'est pas très importante pour vous. Laissez donc ma famille voulez vous, je n'ai pas vraiment envie d'en parler.

Eileen avait remit sa capuche avant de reprendre la route et elle regardait toujours devant elle.

Je comprends votre envie de savoir mais cela n'a pas d'importance. Sachez juste que vous pouvez avoir confiance en moi et que j'accomplirais cette mission avec vous. Je ne vous lâcherais pas. Lorsque je m'engage, je vais jusqu'au bout.

La jeune femme continuait de regarder devant elle et posa une légère caresse à son cheval.

Vous possédez de très belles montures, je n'en avais jamais vu de telle auparavant. Vous devez sélectionner les meilleurs du royaume. Vous avez beaucoup de richesses, cependant, cela ne doit pas être facile tous les jours de gouverner un peuple entier.

Eileen avait dérivé le sujet sur Garren, pour que cela change un peu. Elle avait parlé d'elle, pourquoi il ne parlerait pas un peu de lui après tout ?

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mar 23 Juil - 20:55

- N'ai-je pas dit hier que je ne devais pas donner d'informations sur ma famille ? Cela est une bien trop longue histoire et qui n'est pas très importante pour vous. Laissez donc ma famille voulez vous, je n'ai pas vraiment envie d'en parler.

Lui répondit-elle sèchement avant de remettre sa capuche. Ce n'était pas vraiment à ça que s'attendait le roi mais, d'un autre autre, côté il n'était pas trop surpris. Cela aurait été trop facile que de lui donner la réponse d'emblée. Il se redressa, clignant des yeux pour les ouvrir et regarda droit devant lui.

- Je comprends votre envie de savoir mais cela n'a pas d'importance. Sachez juste que vous pouvez avoir confiance en moi et que j'accomplirais cette mission avec vous. Je ne vous lâcherais pas. Lorsque je m'engage, je vais jusqu'au bout.

Reprit-il sans détourner son regard de l'horizon et en donnant une petite caresse à son cheval. Elle cherchait à le rassurer, certainement qu'elle se doutait de ses soupçons. Mais, ce n'était pas suffisant pour Garren, bien qu'il n'avait pas de sa mauvaise foi, il n'avait pas non plus de preuves de sa bonne foi.

- Vous possédez de très belles montures, je n'en avais jamais vu de telle auparavant. Vous devez sélectionner les meilleurs du royaume. Vous avez beaucoup de richesses, cependant, cela ne doit pas être facile tous les jours de gouverner un peuple entier.

Et voilà maintenant qu'elle changeait de sujet pour le reporter sur lui. C'est vrai qu'elle n'en savait pas autant à son sujet qu'il en savait au sujet du sien. C'était une injustice qu'il fallait réparer.

- Je n'ai pas beaucoup de richesses, Eileen, c'est le royaume qui en a et, la plus importante d'entre elles, c'est son peuple. Effectivement, gouverner cette masse d'Hommes n'est pas une chose facile, surtout qu'ils ne veulent pas faire d'efforts, et elle est encore plus compliqué quand ce sont les représentants de l'état eux-mêmes qui jouent aux cons. Pour vous résumer la chose, le boulot de roi, c'est une tartine de merde à manger chaque matin. L'économie, la politique, la science, l'éducation, la santé, l'ordre publique, l'administration et même le commerce, la production et l'armée ...

Vortigern ouvrit grand les yeux suite à cela, soufflant un grand coup. Tout en regardant devant lui, il reprit.

- Je dors qu'une nuit sur deux, et quand je peux me reposer, c'est tout seul et pour pas bien longtemps. À ce rythme là, je vais pas dépasser la quarantaine. Mais bon, c'est moi le Roi alors je dois le faire et avec le sourire.

Il se tut après cela, pensant ne rien avoir à rajouter d'autre à moins qu'elle le lui demanderait, auquel cas il lui répondrait certainement. Mais en attendant, ses idées s'orientèrent vers un autre problème.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mer 24 Juil - 19:51

Eileen fût heureuse que Garren entende sa demande et en dise plus sur lui. Elle l'écouta alors attentivement. La première phrase fût juste et bonne, lorsque celui ci dit que la plus grande richesse d'un royaume est bel et bien son peuple. Puis, il commença à parler des difficultés à gouverner tout ce peuple et Eileen ne put que le comprendre même si elle ne le montra pas. Avoir la charge d'un clan entier était déjà très difficile, alors un royaume entier devait l'être encore plus, surtout quand on ne choisit pas sa place. C'était leur cas et le cas de beaucoup d'autres. Puis, Garren se mit à souffler, signe que cela était un poids bien trop lourd à porter sur ses épaules. Eileen se demanda alors pourquoi il n'avait pas une reine pour le soutenir dans ses tâches. Ce manque de soutien par une reine, Garren le sous entendit à la suite, en disant que, quand il se reposait, cela était seul. La jeune femme voulu lui poser la question sur la possibilité d'avoir un reine mais se retint de la poser, préférant la garder pour plus tard. La mercenaire se tut donc, hochant simplement la tête légèrement pour lui faire signe qu'elle l'avait bien écouté. Finalement, ce fût encore une longue journée qui passa, en silence. Les paysages défilaient alors que les bruits de sabots des chevaux se faisaient entendre.

Ils s'arrêtèrent finalement avant la tombée de la nuit. L'endroit était encore une vaste étendue d'herbe mais, cependant, un lac s'y trouvait avec quelques arbres qui l'entouraient. Tandis que Garren vaguait à ses occupation, Eileen alla vers ce lac, buvant et se lavant un peu le visage, sans plus. En temps normal, elle se serait déshabillée et s'y serait baignée pour se laver, d'ailleurs elle y était bien tentée. Mais la présence de Garren l'en empêchait, elle ne tenait pas à se retrouver nue dans l'eau alors qu'il ne s'y attendait pas. Eileen s'assit alors contre le tronc d'un arbre, trempant délicatement ses pieds nus et la moitié de ses mollets dans l'eau claire et fraîche du lac. La jeune humaine retira sa capuche lorsque la nuit fût tombée, remettant une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, puis resta là, sans bouger. Elle admirait la lune qui se reflétait dans l'eau du lac et profitait de la fraicheur et des caresses de l'eau calme sur ses jambes. Eileen avait toujours aimé ces moments de calme, se retrouvant face à la nature, n'ayant pour compagnie qu'elle même. Cependant, ce qui changeait de d'habitude, c'est que le roi du Gorbos se tenait à quelques mètres de là.

Ses grands yeux noirs qui regardaient la douce lumière de la lune se fondaient dans la nuit, comme sa silhouette. Calme, Eileen profitait de ce moment, respirant doucement. Ses pensées semblaient vides et plus rien ne semblait pouvoir la déranger. Eileen pensait bien que Garren allait la rejoindre et cela ne la dérangerait pas, cela changerait de sa solitude habituelle.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Jeu 25 Juil - 4:36

Eileen ne posa davantage de questions, ce qui ne déplaisait pas au roi tout en ne lui plaisant pas beaucoup en même temps. D'un côté, il n'aurait pas aimé être amené à en dire trop sur lui et sur la royauté en général mais, de l'autre, le manque de questions signifiait peut-être qu'elle ne le trouvait pas intéressant comme personnage et il y avait de quoi se vexer dans la mesure où il l'avait trouvé lui plus qu'intéressante.

Au final, la longue chevauchée fut silencieuse. La journée était passée vite mine de rien et Garren avait même finit par se rendormir sur son cheval. Lorsque le jour commençait à s'atténuer pour laisser place à l'obscurité, ils s'arrêtèrent de nouveau dans un endroit vaste et désert. Cette fois, par contre, il y avait un lac entouré de quelques arbres. Bien sûr, le roi se chargea d'installer le campement, il n'était pas question de laisser cette jeune femme s'occuper des tâches qu'on pourrait qualifier d’ingrates. Pendant ce temps là, la mercenaire était partie s'asseoir près de l'eau, s'adossant contre un arbre et mouillant ses jambes jusqu'à la moitié de ses mollets. Elle se détendait en somme et elle en avait bien le droit, la chevauchée n'avait pas été des plus agréables.

La nuit tomba peu de temps après, la température se refroidis à mesure que la visibilité diminuait et aussi, Vortigern fut obligé d'allumer un feu sur lequel il mit aussi le repas à cuire. Pendant ce temps, Eileen, toujours près du lac, avait retiré sa capuche. Elle tentait tant bien que mal d'utiliser l'eau pour se laver le visage ou pour se désaltérer mais, le roi n'était pas dupe, il avait aussi l'habitude de "laver" dans l'eau du lac et il sentait bien que la mercenaire en avait envie mais, qu'elle n'osait pas, surement à cause de sa présence. Le silence n'avait pas été rompu depuis leur dernière conversation, cela avait tendance à jeter un froid auquel il remédierait bien volontiers.

Retirant son armure, pièces par pièces, qu'il déposa près du feu, il enleva ses vêtements et les plia, avant de rejoindre la rive de lac et de rentrer dans l'eau glacée, même s'il faisait nuit noire. Il frémissait, ça pour être froide, elle l'était jusqu'à lui en couper le souffle ! Il ne fit pas plus attention à Eileen que ça, pour ne pas attirer ses soupçons, puis entreprit de se nettoyer un peu. Il vint finalement un moment où le Roi plongea sous l'eau ... Et ne remonta pas. Si la mercenaire s'était donnée la mission de le protéger coûte que coûte, c'était l'occasion pour elle de passer à l'acte. Mais, Vortigern n'avait pas l'intention de la laisser faire, il voulait simplement lui faire peur. Sous l'eau, il s'avança vers elle et, une fois près de la rive, il l'attrapa par les chevilles et la tira à l'intérieur du lac. Le contact avec l'eau glacée ne devrait pas lui être très agréable mais, cela eu le mérite de faire rire le roi à gorge déployée.

- Faites attention, votre maquillage coule !

S'exclama-t-il en lui envoyant de l'eau au visage, avant recommencer à rire. C'était stupide et peu amusant mais, au moins, le froid n'était plus ... Enfin, façon de parler. Et puis pour Garren, c'était un bon moyen de décompresser, il s'agissait plus d'un rire nerveux qu'autre chose. Il se calma après quelques minutes de fou rire, observant la mercenaire tout en gardant un large sourire.

- Ne faites pas de manières avec moi, si vous voulez vous baigner, il suffisait de me demander d'aller faire un tour au lieu de vous priver.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Jeu 25 Juil - 16:03

Eileen était toujours là, contre l'arbre, à se reposer, tandis que Garren mettait en place le camps comme la veille. Mais des bruits de métaux se firent alors entendre. La jeune femme, ayant une ouïe très fine et étant très pertinente, devina immédiatemment ce que projetait de faire Garren. Peu de temps après, la jeune femme apperçu sa silhouette passer à ses côté et allant rapidement dans l'eau froide. Il n'avait pas du tout fait attention à Eileen et elle trouva cela étrange de sa part. Peut être ne l'avait-il pas vu mais cela n'était pas possible ... Enfin, dans tous les cas, cela n'avait pas l'air de le déranger de se laver en sa présence. La jeune femme reporta finalement son regard sur la lueur de la lune reflétant sur l'eau, se disant qu'il valait mieux le laisser à ses occupations et qu'il l'avait coupé dans son " repos ". Mais alors que Eileen se reposer, elle n'eut pas bien le temps, car elle entendit le roi plonger dans l'eau et il n'en sorti pas. La mercenaire s'avança alors vers l'eau, sortant ses pieds du lac en les posant près de la rive, tout en srcutant les horizons. Ses yeux étaient ouverts en grand et ses pupilles dilatées au maximum. Elle hésita alors à sauter dans l'eau pour aller le chercher mais elle entendit et sentit soudainement des mains glacées lui aggriper les chevilles. Eileen eut un sursaut de peur mais n'eut pas vraiment le temps de réagir. Elle se retrouva alors dans l'eau glacée qui lui coupa le souffle à son contact.  Peu de temps après, elle entendit le rire de Garren retentir près d'elle.

- Faites attention, votre maquillage coule !

Eileen secoua alors un peu la tête et enleva ses mèches mouillées qui se trouvaient sur son visage. Quel maquillage ? Elle n'en portait jamais ... Garren avait sûrement des problèmes de vue ... Enfin là n'était pas la question. La jeune femme reprit petit à petit ses esprits et son souffle puis fronça légèrement des sourcils. Il avait osé la pousser dans l'eau sans sa permission ... Mais elle eut à peine le temps de réaliser qu'elle se prit de l'eau sur le visage tandis qu'il continuait de rire. La jeune femme le fixait, les sourcils fronçaient, attendant qu'il se calme. Finalement, c'est ce qu'il fit après quelques minutes de fou rire.


- Ne faites pas de manières avec moi, si vous voulez vous baigner, il suffisait de me demander d'aller faire un tour au lieu de vous priver.

Apparemment, il avait remarqué qu'elle avait eu l'envie de se baigner mais, si elle l'avait fait, cela aurait été plus en douceur. Eileen soupira alors légèrement et se rapprocha un peu de lui tout en le fixant avec des yeux et un visage dur. Sa voix était froide et sèche.

Ne jamais me mettre à l'eau sans ma permission.

Eileen serra donc un peu des poings puis les déserra tout comme son visage qui se radoucit. Elle avait toujours était assez impulsive lorsqu'on la surprenait, et c'est ce qu'il avait réussit à faire. Il avait joué d'elle et elle n'y était pas habituée. D'habitude, c'est elle qui se jouait des autres. Eileen prit alors une voix moins sèche et froide mais un peu quand même, comme à son habitude.

Enfin, maintenant que je suis là, je vais profiter.

La jeune femme sentait sa cape lui coller à la peau et elle défit la broche pour déposer ensuite la cape tremper sur la rive. Elle défit aussi son armure tout en restant dans l'eau, défaisant tout jusqu'à n'avoir plus rien sur elle. Eileen avait prit garde de rester dans l'eau qui lui arrivait au niveau du cou pour que Garren ne voit rien. Elle plongea finalement sa tête sous l'eau pour la ressortir ensuite. Sa longue chevelure noire dansait avec le rythme de l'eau et la fraicheur de celle ci ne semblait plus vraiment présente au fur et à mesure, car elle s'y habituait. La jeune femme posa alors délicatement ses mains mouillées sur les deux épaules de Garren et approcha doucement ses lèvres de son oreille. Sa voix se fit comme un chuchotis, sans aucune froideur, étonnement, une voix assez sensuelle mais à vous en glacer le dos.

Je vous pardonne pour cette fois mais, méfiez vous, le mythe des sirènes peut être une réalité où on ne l'attends pas.

Eileen fit alors un léger sourire en coin puis lâcha les épaules de Garren pour passer à côté de lui en marchant. Elle était aussi agile dans l'eau que sur terre. Elle se mit finalement à l'endroit où la lueur de la lune se reflétait pour mieux voir se qui se trouvait autour d'elle et ne bougea pas, regardant le ciel puis Garren. La lueur de la lune donnait à sa peau une couleur assez pâle mais son visage n'en restait pas moins aussi joli. A vrai dire, elle était curieuse de voir si le roi avait du cran ou pas.[/color][/color]

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 26 Juil - 5:08

Eileen le fixait d'une façon peu rassurante, le visage fermé et la voix sèche. Elle n'avait pas beaucoup apprécié, comme il s'y attendait. Maintenant, cela aura eu le mérite de la faire un peu réagir et sortir de sa froideur.

- Ne jamais me mettre à l'eau sans ma permission.


Vortigern la regardait, sourcil arqué. Et pourquoi pas ? Il ne s'agissait que d'une plaisanterie, un peu lourde c'était vraie mais, une plaisanterie quand même. Le visage de la mercenaire sur durcit un moment puis se radoucit. Elle s'était calmé et le roi afficha un large sourire sur son visage. Il pensait déjà à sortir de l'eau pour la laisser se baigner tranquillement mais, elle le prit de court.

- Enfin, maintenant que je suis là, je vais profiter.

L'ayant emmené dans l'eau avec sa cape, cette dernière était trempée et lui collait à la peau. Elle en défit la broche et retira ensuite son vêtement, s'en allant le déposé sur la rive sous le regard interrogateur de Garren. Sous l'eau, tout son corps était caché, fort heureusement mais, ne pouvait-elle pas simplement attendre qu'il s'en aille ? Tout ceci devenait de plus en plus intéressant. Elle plongea sa tête dans l'eau, avant de la ressortir, trempant sa longue chevelure ébène qui flottait maintenant à la surface, ondulant au grès de l'eau.

- Hum ...

Vortigern se doutait de quelque chose et la suite des événements ne fit que confirmer ses doutes. Eileen posa ses deux mains trempées sur les épaules du roi, approchant ses lèvres de son oreille et prenant le ton de la confidence mélangé à pas mal de sensualité, de quoi faire frémir Garren même si plongé dans de l'eau froide.

- Je vous pardonne pour cette fois mais, méfiez vous, le mythe des sirènes peut être une réalité où on ne l'attends pas.

Elle afficha ensuite un petit sourire puis délaissa le roi, s'avançant à côté de lui pour finalement le dépasser. Il se retourna en même temps qu'elle avançait, la suivant du regard jusqu'à la voir arriver au milieu des reflets. La pâle lueur de la Lune ne faisait que blanchir davantage sa peau et cela n'était pas l'enlaidir, bien au contraire. Elle était là, à le regarder avec un air de défi. Qu'attendait-elle exactement de lui ? Question stupide, la réponse était évidente, non, ne serait-ce pas plutôt un piège ? Question d'autant plus stupide qu'ils étaient tous les deux seuls ici et qu'il aurait bien vite fait de la neutraliser si elle venait à se montrer dangereuse. Ne cherchait-elle pas plutôt à l'amadouer ou à le mettre en confiance en usant de ses charmes ? C'était déjà plus pertinent. Sa réflexion fut cependant rapide et d'une logique implaccable ...

" Du moment que je suis informé, je ne risque pas de me laisser avoir. Au contraire même, c'est moi qui pourrait l'amadouer. "

De ce fait, si cela partait d'une mauvaise intention, le résultat ne serait pas à la hauteur de ses attentes et pire même, cela pourrait se retourner contre elle et, si ses intentions étaient bonnes, à la base, alors il n'y avait rien à craindre !

- Avec votre permission.

Aussi, Vortigern, souriant au coin des lèvres, s'approcha d'Eileen. Il n'était pas aussi agile qu'elle dans l'eau mais, il savait se déplacer à l'intérieur, c'était déjà ça. Lorsqu'il remonta à son niveau, il se jeta tout simplement sur elle, l'embrassant avec beaucoup ardeur et une folle envie d'en découdre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 26 Juil - 15:57

Garren mit du temps à réagir. Il réfléchissait sûrement comment réagir. Mais réfléchissait-il parce qu'il n'avait pas confiance en elle ou parce qu'il avait une certaine timidité ? Eileen pouvait comprendre qu'il la voyait encore comme un danger potentiel. Après tout, ils ne se connaissaient pas tant que ça et rien ne lui prouvaient qu'elle l'avait entraîné ici pour mettre fin à ses jours. Seulement, cela n'était pas le but de la jeune femme. Elle n'avait aucuns comptes à régler avec lui et lui avait donné sa fidélité pour cette mission qu'elle comptait mener à bien. Enfin, la question de la mission n'était pas celle en cet instant. La question était plutôt sur la relation qu'entretenaient Eileen et Garren en ce moment. Garren avait le choix. Allait-il succomber à la tentation que la mercenaire avait volontairement mise en place ou allait-il ignorer cela et s'en aller ?

Finalement, Garren dit une réplique qui donna sa réponse à Eileen. Après celle ci, il se rapprocha d'elle et tout fût assez rapide. Le roi se jeta sur elle et l'embrassa avec une telle ardeur que Eileen ne s'attendait pas à autant. Elle en fût donc surprise et sentit son envie d'aller plus loin. La jeune femme répondit alors à son baiser puis posa doucement son doigt sur les lèvres de Garren en arrêtant le baiser. Elle le regardait de ses grands yeux noirs, un léger sourire aux lèvres.

Je dois vous avouez que je ne m'attendais pas à une telle ardeur. Y-a t'il une raison à cela ?

Eileen continua de le regarder dans les yeux quelques instants puis enleva son doigt de sa bouche pour refaire place à ses lèvre, continuant avec l'ardeur d'il y a quelques instant. Elle posa ses deux mains sur ses épaules et les serra un peu tandis qu'elle mordilla légèrement les lèvres de Garren. Finalement, elle se détacha de ses lèvres, venant lui baiser le cou sensuellement et avec douceur. Enfin, la jeune femme enleva ses lèvres de son cou et recula de quelques pas, restant à un petit mètre de Garren, le fixant comme tout à l'heure.

Et, quel qu'en soit la raison, seriez vous continuer ?


Son léger sourire était en désaccord avec la froideur de son visage habituel. Sa froideur était toujours là, mais beaucoup moins prononcée. Après tout, Eileen sans sa froideur perdrait sûrement de son charme. Son charme, qu'en cet instant, ne cherchait pas à cacher, bien au contraire. Elle s'était retirée pour voir si il était sûr de ce qu'il voulait et que son premier baiser n'était pas une " pulsion " qu'il regrettait déjà. Si il ne regrettait pas et qu'il avait réellement envie d'aller plus loin, il reviendrait de lui même. Cela ne déplairait pas à Eileen, bien au contraire. La prochaine approche de Garren serait comme s'il acceptait de continuer plus loin. A partir de ce moment là, si il décidait d'aller plus loin, il allait goûter aux charmes et aux délices d'Eileen qu'il ne serait pas prêt d'oublier.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Ven 26 Juil - 22:22

Vortigern était heureux de constater que la jeune mercenaire n'était pas qu'une simple "parleuse" puisqu'elle avait répondu favorablement à son baiser avant de l'interrompre en posant son doigt sur ses lèvres. Souriante, elle déclara ...

- Je dois vous avouez que je ne m'attendais pas à une telle ardeur. Y-a t'il une raison à cela ?

Elle le regardait dans les yeux et le roi en faisait de même. Une couleur noire intense, renforcée par l'éclat de la Lune, il aurait presque pu distinguer comme une flamme s'agiter à l'intérieur. Finalement, elle revint déposer ses lèvres sur les siennes, et ses mains sur ses épaule, exerçant une certaine emprise sur lui tout en mordant légèrement ses lèvres. Vortigern, pour sa part, l'attrapa par les hanche, avec d'autant plus de fermeté, l'embrassant de façon tout aussi intense. Hélas se fut court, elle dévia rapidement vers son cou puis, recula de quelques pas, laissant un mètre entre lui et elle.

- Et, quel qu'en soit la raison, seriez vous continuer ?

Sourire aux lèvres, l'humeur joueuse, la mercenaire froide et mystérieuse n'était plus à ce moment là. À la place, il n'y avait qu'un feu ardent prêt à réchauffer celui qui aurait le courage de l'approcher.

- Il n'y a pas besoin de raisons, votre seul désir et le mien sont des motifs suffisant. Pour le reste, je n'ai pas l'intention de m'arrêter en si bon chemin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Sam 27 Juil - 12:40


_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Sam 27 Juil - 20:59


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Dim 28 Juil - 15:10


_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Dim 28 Juil - 21:46


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Lun 29 Juil - 16:53


_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Lun 29 Juil - 23:07


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mar 30 Juil - 15:20


_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mar 30 Juil - 22:12


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mer 31 Juil - 13:50


_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Garren L.Vortigern

Roi du Gorbos

avatar

Messages : 360
Date d'inscription : 23/12/2012

Fiche personnage
Métier: Roi des Hommes
Allégeance: Royaume du Gorbos
Classe: Premier chevalier
MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   Mer 31 Juil - 16:36


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vindictus.forumactif.org

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arnaque du siècle ? La suite ! [PV Eileen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» l' arnaque de l' "accompagnement "des chômeurs
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» L'arnaque du déblocage de la participation
» reportage de goesdorf l arnaque a l etat pur .....
» Eileen Rogue II [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres du Royaume du Gorbos :: Les sols partagés-