AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Ven 12 Juil - 19:41

Voilà quelques semaines qu'Eileen parcourait les terres de Gorbos. Depuis la mort de son clan, elle avait quitté ses souterrains pour s'ouvrir au monde extérieur et, ainsi, essayer d'atteindre son but. La perte de son clan l'avait profondément attristé et la douleur resterait à jamais. Quiconque était la cause de cette perte payerait de sa vie et Eileen comptait bien s'en occuper elle même. Cependant, avant même la vengeance, le plus important était de réussir son objectif premier, faire revivre son clan. La jeune femme avait trouvé une possibilité il y a quelques jours et elle allait tout faire pour l'atteindre : Les Fidèles de Vindictus. Ils étaient partout, et nombreux, mais Eileen ne comptait pas leur courir après, tel un chien affamé. Elle avait du temps devant elle et préférait, pour l'instant, ne pas s'impliquer dans quoique ce soit. En effet, tout juste sortie de ses souterrains, elle n'aimait pas être à l'extérieur et côtoyer des personnes, mais elle n'avait malheureusement pas le choix. La jeune femme évitait cependant le contact avec le plus de personnes possible. Etant restée sur les terres de Gorbos, elle n'était jamais allée au delà de ses frontières jusqu'à présent. Cela n'avait, sans nul doute, aucun intérêt pour le moment. La jeune espionne préférait focaliser son oreille sur un espace définit puis, si des informations la menaient plus loin, elle les suivrait.
Durant ces quelques semaines, Eileen n'était cependant pas partie à la chasse aux informations mais à la chasse aux richesses. Elle s'était formée la couverture de mercenaire et cela était parfait. En plus de lui donner une couverture, cela lui permettait de gagner de l'argent et bien d'autres avantages. La jeune mercenaire récoltait donc la moindre requête et, jusqu'à maintenant, elle n'en avait raté aucune. Cette absence d'échec lui avait permit de récolter quelques sous et, ainsi, de pouvoir se nourrir à sa faim. Ses requêtes durant ces quelques semaines n'étaient que le début d'une longue liste. Plus elle en ferait, plus elle espérait se faire un certain renom pour éviter de chercher mais bien qu'on vienne la chercher. Un renom oui, mais pas un renom trop encombrant, un renom discret. Etre reconnue dans la rue serait un fardeau beaucoup trop lourd et l'empêcherait de mener à bien sa réel le fonction. Pour plus de précautions, Eileen portait ainsi toujours une cape pour cacher son visage. La mémorisation de son visage n'était pas autorisé, du moins, pour la foule commune.
Cette cape si importante, elle la portait ce jour là. Le soleil venait de quitter son zénith montrant une lumière chaude et claire d'un début d'après midi, descendant lentement pour, dans quelques heures, mettre fin à cette journée. Ses rayons caressaient la cape rouge d'Eileen au beau milieu des rues de la forteresse d'Elmirion. Le tissu était de qualité mais, les mésaventures, que la jeune femme avait connu, l'avaient fortement dégradé. Le rouge avait perdu sa couleur d'antan et certains fils avaient quitté leur emplacement initial.  Eileen avait donc pensé qu'il était temps de la changer. De plus, elle avait récolté assez d'argent pour s'en payer une. C'est pour cette raison que la jeune femme parcourait les rues parmi les passants, suivant une seule direction, celle de la place des marchands. La jeune femme avait entendu dire qu'il y avait, là bas, de très bons marchands. Très pointilleuse sur l'achat de ses capes, elle espérait ainsi y trouver son bonheur. Ses pieds nus touchaient délicatement les pavés du sol à chaque pas. Son pas était normal. Loin d'être rapide, il ne montrait aucun empressement et avait un aspect plutôt calme. Peu de personnes remarquaient Eileen, son déplacement était discret et silencieux, comme toujours.
Prête à faire des affaires, l'humaine arriva finalement sur la place des marchands. Il y avait foule et Eileen se fondit dedans. Elle parcourut plusieurs stands, à la recherche de sa fameuse cape.  Elle tomba finalement sur un marchand qui en vendait et s'arrêta devant. Son regard parcourut les différentes marchandises puis elle le leva vers le marchand. Sa voix était douce et dure à la fois, s'accordant à son charme, mais elle paraissait lointaine, comme son regard et son esprit.

Je suis intéressée par vos capes. Puis-je les toucher pour en voir le tissu ?

L'homme la scruta longuement, ayant du mal à voir la forme de son visage, mais il ne tarda cependant pas à répondre lorsqu'elle lui posa la question. Il acquiesça de la tête, gardant le silence pour le moment. Eileen baissa alors les yeux vers le tissu et le parcourut de ses mains, avec douceur, pour en vérifier la qualité. Le marchand se décida finalement à parler.

Ces capes sont faites d'un tissu solide. Elle sont très résistantes et le prix peut se négocier.

L'homme était humain tout comme elle, à la vue de son apparence. Eileen l'avait écouté attentivement mais elle remarqua, cependant, que les couleurs se limitaient à un vert foncé et à un bleu marine.

N'y a t-il pas d'autres couleurs ?

Je suis désolé, je n'ai que deux couleurs qui se limitent à celles ci.

Eileen acquiesça finalement de la tête. Elle cherchait une cape rouge, ou noire en dernier recours. L'humaine retourna donc dans la foule, à la recherche de la perle rare qui fera son bonheur.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ysalna Nylviën

Fidèle - Marchande d'étoffes

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2013

Fiche personnage
Métier: Tisserande et marchande
Allégeance: Fidèles
Classe: Franc-tireuse
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Sam 13 Juil - 17:39

Depuis plusieurs jours maintenant, Ysalna arpentait la cité d'Elmirion, chargée de ses étoffes colorées. Ces derniers temps, la chaleur se faisait étouffante à Elildinar, et elle avait donc décidé de poursuivre son commerce au Gorbos, une terre bien plus tempérée où la population des Contrées d'Or venait souvent se réfugier par temps de canicule. De plus, la capitale humaine abritait une noblesse puissante et donc au pouvoir d'achat très développé. Un aubaine pour la jeune marchande, qui voyait là un bon moyen d'empocher de quoi la nourrir pour la saison.

La semi-elfe avait établi son étal sur la place des marchands. Un moyen d'être vue, malgré le fait qu'elle soit un peu noyée dans la masse. Ysalna avait déposé maintes etoffes, dont robes de tissu et voiles, capes colorées et corsets brodés. Le tout était dans un style typiquement nomade, ajouté à cela des caractéristiques elfiques, telles que la qualité et la finesse du tissu, ainsi que certaines broderies qu'Ysalna avait vues de nombreuses fois sur les habits d'elfes d'Archeus. Son loup, Grenat, était allongé sous une table, juste à ses pieds, camouflé par la nappe. Ysalna l'avait bien entendu emmené avec elle. D'ailleurs, il ne la quittait jamais, et heureusement, sa compagnie en ville ne posait pas de problèmes tant qu'il restait parfaitement innoffensif.

La jeune elfe tentait d'attirer des acheteurs en vantant la qualité de ses marchandises, mais sans en faire trop cependant. Elle préférait rester plus discrète que ces marchands criant dans toute la place qu'il avait les produits les moins chers et les meilleurs… surtout que ce n'était pas le cas. Alors qu'elle répondait à quelques questions concernant des bottes en peau faites main, Ysalna tourna les yeux vers une femme vêtue assez sombrement. Elle était assez intrigante et très discrète parmi la foule. L'actuelle cliente d'Ysalna s'éclipsa, laissant la place à cette personne qui risquait de se montrer intéressante. L'elfe ne dit rien et la laisse observer les étoffes.

Il lui avait semblé entende quelques secondes plus tôt réclamer des capes colorées au marchand juste à côté. Si ce n'était que cela, elle était servie. De multiples capes de tissu coloré, du bleu au vert, et de l'orange au rouge, s'étalaient sur la table. Certaines d'entre elles étaient tout à fait normales, sans artifices, tandis que d'autres étaient un peu plus sophistiquées. Discrètement, l'elfe s'approcha de la jeune femme et lui lança un sourire. Elle désigna une cape rouge de la main, brodée de fils d'or et imprégnée de symboles mystérieux :

– Je pourrais vous conseiller celle-ci mais en cas de grande chaleur ou de grand froid, elle est parfaitement inutile… En revanche celle-ci…

Elle se dirigea près d'une autre cape, rogue aussi mais plus foncée. Beaucoup plus fine aussi, et parfaitement simple, sans aucun rajout décoratif.

– Malgré sa finesse extrême mais qui n'alourdit pas d'un cheveu les épaules de son porteur, elle a la faculté d'être aussi chaude qu'un manteau de fourrure en hiver, et aussi rassurante qu'un manteau de glace en été. Un léger sortilège...

Elle n'avait pas quitté la femme des yeux, se demandant ce qu'elle pouvait bien penser. L'objectif de la jeune femme n'avait jamais été de faire du chiffre, comme tous ces marchands orgueilleux, mais bien de vendre de la qualité à ses clients, et ainsi, de se faire un nom dans ce monde. Elle souhaitait faire connaître ses marchandises, et cela de façon honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Dim 14 Juil - 17:04

Eileen n'eut finalement pas le besoin d'aller bien loin pour trouver un autre stand où des capes étaient exposées. En effet, celui d'à côté en présentait. Les tissus proposés étaient différents de tous les autres. Les couleurs y étaient privilégiées et les motifs n'étaient pas communs. La jeune humaine regarda longuemet tous les tissus proposés jusqu'à ce que la marchande décide de la renseigner. Eileen suivit les mouvements de celle-ci, lui montrant tout d'abord des capes avec des motifs.Mais cela ne l'interressait pas, elle ne recherchait pas des capes voyantes, ni fantaisistes, elle cherchait simple. Elle n'eut cependant pas l'utilité de le dire à la marchande qui lui montra ensuite d'autres modèles de capes de couleur unie. Parmi elles, une qui était d'un rouge foncé parfait. Eileen tendit alors sa main pour toucher le tissu et remarqua qu'il était de qualité. Les paroles de la marchande étaient bien entendues par la mercenaire qui n'avait pourtant pas levé les yeux une seule fois vers le visage de celle qui parlait. Cependant, Eileen fût interpellée quand elle entendit le mot " magie ". Son regard se leva alors doucement vers la concernée, sans brusquerie, toujours aussi calmement.

Le visage jeune de la marchande avait un côté enfantin et innocent. Sa beauté montrait qu'elle n'était pas seulement humaine, mais qu'elle devait avoir un côté elfique. Discrète, elle paraissait sans histoires et ordinaire, mais le mot " magie " sortant de ses lèvres prouvaient sans doute le contraire. Eileen l'observa quelques instants de ses grands yeux noirs à en dérouter plus d'un, malgré que son visage soit à moitié caché par sa capuche. Elle se décida finalement à parler de sa même voix qui était bien présente et paraissait lointaine en même temps.

Vos capes sont bien belles. Vous faites dans l'originalité tout en restant discrète parmi ces marchands embulants.

La mercenaire continua de regarder la marchande, sans dévier du regard. Il n'y avait aucune émotions dans sa voix, elle était neutre.

Tout comme votre loup à vos pieds. Très bel animal d'ailleurs et peu commun aussi.

La jeune femme avait, en effet, remarqué la présence du loup sans même avoir posé un regards dessus depuis qu'elle était devant le stand.

Enfin, passons. Je serais interessée par la cape rouge. Vous me la donneriez pour combien ? Et un sort dites vous ? J'aimerais avoir plus d'information sur ce sort.

S'informer, c'est toujours ce que la jeune espionne faisait. Il ne fallait prendre aucune magie à la légère. Cette marchande avait peut être un visage innocent que mère nature lui avait procuré mais cela n'indiquait pas qu'elle était aussi pure à l'intérieur. En plus de capes peu courantes, le loup à ses pieds l'était tout autant. Enfin, Eileen ne pensait pas s'attarder sur cette marchande, tant qu'elle trouvait la cape qui lui convenait. A moins, bien sûr, que la jeune fille est un rapport avec ce que l'espionne cherchait.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ysalna Nylviën

Fidèle - Marchande d'étoffes

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2013

Fiche personnage
Métier: Tisserande et marchande
Allégeance: Fidèles
Classe: Franc-tireuse
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Mer 17 Juil - 10:14

La jeune femme se sentit fixée quelques instants. Un regard noir et perçant qui aurait du la mettre mal à l'aise. Pourtant, Ysalna se contenta de sourire. En dépit de son apparence et du fait qu'elle camouflait son visage sous sa capuche, cette femme ne semblait pas hostile dans ses propos. La jeune elfe sourit davantage lorsqu'elle fut complimentée que l'originalité des étoffes. Après tout, on lui faisait cette remarques bien souvent mais elle était toujours aussi plaisante à entendre.

Ce qui la surprit cependant, ce fut la remarque que fit la femme à propos de Grenat. Ysalna se demanda comment elle avait bien pu le remarquer, allongé sous la table couverte d'une nappe tombant presque jusqu'au sol. Et le pire, c'était que l'elfe ne l'avait pas vu jeter ne serait-ce qu'un regard dans sa direction. A moins qu'elle l'ai aperçu avant de s'approcher… Quoiqu'il en soit, Ysalna se contenta de hocher la tête. En effet, ce genre de bête était typique du désert et les habitants du Gorbos n'avaient pas l'occasion d'en voir. La robe dorée de l'animal n'avait rien de semblable à celle des loups ordinaires. Cette femme était vraiment curieuse…

Elle voulait en savoir plus sur la magie dont venait de parler Ysalna. Celle-ci en avait encore trop dit, comme à son habitude… Mais c'était son seul argument de vente pour cette cape quelconque en apparence. Et évidemment, c'aurait été dommage de ne pas connaître le principal intérêt de l'étoffe. Mais d'habitude, les gens ne posaient pas de question. Les naïfs se sentaient presque rassurés à l'idée qu'une magie imprègne le vêtement. Tandis que les autres, ceux qui en connaissaient les deux faces, préféraient s'en méfier… Et c'était visiblement le cas de cette femme. L'elfe se pencha un peu vers sa cliente et baissa un peu la voix, préférant rester discrète.

– Je ne pratique pas ce sort moi-même. Il est appliqué par des mentors… et il est une bribe parmi tant d'autres de magie oubliée. En quelque sorte une vieille magie créée par l'énergie du monde, quelque chose d'absolument naturel mais d'assez complexe à manipuler pour des personnes "normales".

Ysalna se recula un peu et se mit à rire doucement. Grenat sentit visiblement sa nervosité puisqu'il remua un peu à ses pieds, avant de replonger dans le sommeil. L'elfe poursuivit, amusée :

– Puisque vous m'avez embarrassé, je peux vous la faire à un bon prix… Et si vous me révélez un secret sur vous, je peux même vous la donner et vous présenter davantage d'explications.

La jeune femme était un peu intriguée par cette femme qu'il lui était très difficile de discerner. Elle paraissait impassible, distante mais à la fois intéressée. Une sorte d'aura qui lui laissait pressentir qu'elle n'était pas comme les autres. Et surtout, le fait qu'elle la questionne sur la magie voulait dire qu'elle n'y était pas indifférente. Elle avait quelque chose de très différent des hommes et des femmes qui venaient faire leurs achats sur la place, et qui braillaient à qui voulait l'entendre ce qu'ils recherchaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Sam 20 Juil - 16:21

Après avoir demandé plus d'informations à la marchande, elle attendit en silence sa réponse qui mit un certain temps à arriver. La jeune elfe se contenta tout d'abord de lui sourire mais Eileen ne changea pas d'attitude. Elle était très bien placée pour savoir que les apparences, même les plus innocentes, étaient trompeuses. La mercenaire continua donc de regarder son interlocutrice, attendant sa réponse qui arriva finalement. Comme à son habitude, Eileen écouta toutes ses paroles. Cette histoire de magie était louche et la baisse de ton de la concernée ne fit que confirmer cette pensée. De la magie oubliée ... cela ne présageait rien de bon. De plus, ce n'était pas elle qui contrôlait cette magie. Mais alors que la jeune espionne réfléchissait, elle entendit un petit rire nerveux. Celui ci venait de la marchande. Cette nervosité ne serait pas là si cette magie était clean. De plus, elle remarqua le loup qui gigota un instant. Eileen se devait d'en savoir plus, elle ne pouvait acheter cette cape sans plus d'informations. Elle se méfiait plus que tout de la magie.

La suite de la marchande suprit encore plus Eileen. Elle venait de lui demander un secret sur elle en échange de plus d'informations. Cette demande était étrange car les deux femmes ne se connaissaient pas. Avoir un secret sur elle ne lui serait pas forçément utile et un secret était un secret. Ce n'est pas pour rien qu'Eileen en avait et ce n'est sûrement pas à la première venue qu'elle allait les révéler. La jeune femme fronça alors les sourcils face à cette remarque et, ce qui la surprit le plus, ce fût son offre gratuite contre un secret. Pourquoi un secret serait plus important que de l'argent pour une marchande ? Si elle lui cédait sa cape sans argent en retour, elle perdrait de son chiffre d'affaire. L'argent contre ses habits lui permettait de vivre. Sa réaction était fort étrange et très louche. Eileen répondit alors de sa même voix monotone et froide, regardant toujours la marchande.

Un secret ? En quoi un de mes secrets vous interesserez ? Je ne vois pas en quoi cela vous aiderez à vendre votre cape. De plus, il me semble que pour une marchande, il est plus important de vendre ses produits pour vivre plutôt que de s'occuper de la vie d'inconnus. Je suis prête à vous l'acheter mais si j'ai toutes les informations nécessaires. Alors, soit vous me donnez toutes les informations, à savoir celles sur cette magie, soit vous continuez à essayer de mettre votre nez dans mes affaires et je pars chez l'un de vos concurrents pour m'acheter une autre cape. Qu'en dites vous ?

Eileen n'avait pas lâché le regard de la marchande et n'avait pas baissé la voix, bien qu'elle ne parlait pas bien fort.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ysalna Nylviën

Fidèle - Marchande d'étoffes

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2013

Fiche personnage
Métier: Tisserande et marchande
Allégeance: Fidèles
Classe: Franc-tireuse
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Lun 22 Juil - 8:12

La jeune femme avait l'air un peu surprise face aux propos de la marchande, bien qu'elle fronçait les sourcils. Cela fit sourire davantage Ysalna. Elle ne savait pas elle-même ce qui lui était passé par la tête pour lui faire cette proposition, mais l'elfe était ainsi, plutôt imprévisible et très franche. Cette personne l'intriguait et elle avait tenté le tout pour le tout afin d'obtenir même un semblant d'indice sur elle. Et elle avait vu juste : la femme ne se laissait pas avoir si facilement et n'avait pas l'intention de lui donner de réponse. Sa réplique aurait pu être parfaite et ses arguments cruciaux si Ysalna n'y avait pas repéré une unique faille : la rentabilité de la cape qui aurait du primer sur sa curiosité.

Cette femme avait de l'audace de croire que les marchands avait choisi ce métier pour des questions financières. Elle avait en revanche mis le doigt sur un point assez délicat de la vie d'Ysalna, qui fit disparaitre le sourire rieur de celle-ci, laissant la place à une expression presque sinistre. Elle parlait sans savoir, et s'était emportée sans mesurer la conséquence de ses paroles. Pourtant, l'elfe reprit rapidement son expression souriante, un fabuleux masque qu'elle s'était forgé avec les années pour préserver la face vis à vis de ce genre de situation. Et surtout, pour se protéger de ce genre de réponse intrusive. Certes, la femme ne pouvait pas deviner que cela la touchait, mais elle avait pourtant réussi à le faire. Avec son plus grand sourire, Ysalna déclara donc, son visage peint d'innocence :

– Mais vous savez, les marchands ne font pas tous ce métier pour la finance. Personnellement il s'agit simplement de préserver le travail de mes parents défunts et de rendre honneur à la seule chose m'ayant permis de survivre alors que j'étais une orpheline abandonnée.

Avec ces termes qu'elle avait utilisé sans aucun remords, Ysalna accentua encore son sourire, espérant bien provoquer un regret chez cette femme. Elle baissa un peu la voix mais ses traits ne perdirent pas de leur douceur.

– Alors dites-moi, laquelle de nous deux s'immisce dans la vie de l'autre ? Je peux refuser de vous donner des explications sur cette cape si je le veux, car c'est mon droit, et quelqu'un l'achètera à votre place étant donné que c'est mon meilleur produit et sans doute le plus efficace de cette place. Maintenant, je ne serai honnête avec vous que quand j'aurai percé vos  intentions car l'enjeu de cette magie dépasse ce que vous pouvez imaginer. Il s'agit de la magie du monde simplement connue par ses croyants et utilisable uniquement par ceux en ayant reçu le don. Je ne peux rien vous dire d'autre sans connaître vos intentions. Je ne veux rien savoir de votre vie ni de vos motivations, je crois que vous m'avez mal comprise. Je souhaite simplement savoir si vous saurez garder le secret sur cette cape et si vous serez en mesure d'en prendre soin.

Ysalna ne pouvait pas se permettre de parler du Vindictus ouvertement ici, dans cette capitale qui recherchait activement les fidèles comme elle. Si cette femme insistait encore vis à vis de la magie, sans prouver elle-même qu'elle n'avait rien contre l'Ordre, l'elfe ne pourrait la renseigner davantage. Il était question de survie, davantage que de marchandage. Habituellement, les gens ne posaient pas de question sur la magie, mais cette femme avait été intriguée dès le début. Peut-être avait-elle connaissance du Vindictus, mais si c'était le cas, elle n'en avait rien laissé paraître. La jeune elfe quant à elle, avait laissé suffisamment d'indices pour que son interlocutrice s'y accroche si elle souhaitait sérieusement dériver sur le sujet. Et dans ce cas, la discrétion serait de mise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Jeu 25 Juil - 16:28

Apparemment, les propos d'Eileen n'avaient pas plut à la marchande. Celle ci eut beau essayer de cacher son mécontentement, la mercenaire n'était pas dupe. Le peu de temps où le visage de son interlocutrice devint sinistre, avant de refaire place à un grand sourire, elle le remarqua. Eileen se dit qu'elle avait dû toucher un point faible mais n'en fût nullement touchée, gardant son visage impassible. De plus, le changement soudain d'expression du visage de la marchande montrait que celle ci était assez douée pour tromper les gens. Il fallait qu'elle fasse attention à elle. Ce qui étonna Eileen, c'est que son interlocutrice commença tout de même à raconter un bout de sa vie pour contrer ses propos. Raconter son triste passé aux autres personnes étaient un moyen d'adoucir ou encore de faire naître de la pitié à celles ci, mais Eileen n'était pas ce genre de personne à se faire avoir si facilement. Cependant, elle la laissa encore parler, se concentrant sur sa voix qui avait baissé. Cette attitude montrait que cette histoire de magie n'était pas claire et les propos de la marchande ne fit que le confirmer. La mercenaire ne mit pas beaucoup de temps à comprendre d'où provenait cette magie, du moins en partie. Sa façon de parler, ses propos, la magie de la cape ... tout dans la marchande faisaient croire à une Fidèle du Vindictus et cela tombé bien, Eileen était fort interessée par ces personnes. Mais le ton de la marchande ne lui plaisait pas. Chacune de ses propositions s'en suivait par du chantage. En temps normal, Eileen serait partie, ne voulant pas plus d'histoires et allant chercher une autre cape, même si elle était moin qualitative. Mais la mercenaire décida d'aller plus loin, en supposant que son interlocutrice était une Fidèle du Vindictus. Eileen afficha alors un léger sourire sous l'ombre de sa cape et reprit sa voix froide et lointaine, sans baisser d'un ton comme la marchande l'avait fait.

Vous m'en voyez donc désolée de votre triste passé et de mes propos maladroits. Quand aux informations sur cette cape, je veux en avoir plus. Vous voulez que je garde le silence ? Alors je le ferais. Mais pour garder un secret, faut-il d'abord qu'il soit révélé.

La mercenaire regarda alors autour d'elle puis revint sur son interlocutrice. Il y avait toujours autant de monde et Eileen se demandait si la marchande allait prendre la peine de se déplacer dans un lieu plus calme et plus sûr pour lui parler de cette magie et de ces croyants.

Je vous suis et mon ouïe sera tout à vous.


Eileen attendit donc la réaction de la marchande, la regardant avec ses grands yeux noirs qui ne montraient pas de la sympathie, mais pas pour autant de la haine. Elle était seulement moins joyeuse que son interlocutrice.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]


Dernière édition par Eileen Haovia le Mer 31 Juil - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ysalna Nylviën

Fidèle - Marchande d'étoffes

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2013

Fiche personnage
Métier: Tisserande et marchande
Allégeance: Fidèles
Classe: Franc-tireuse
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Mar 30 Juil - 15:11

Le femme en face d'Ysalna afficha un léger sourire qui laissa un peu perplexe l'elfe, même si elle devinait à cette expression qu'elle avait parfaitement compris son jeu et qu'elle en train de rentrer dedans de pied ferme. C'était vraiment déroutant que d'ignorer ce que pensait vraiment cette inconnue, même si Ysalna se doutait que sa réponse concernant ses propos sur son passé étaient plus mêlés d'ironie et de provocation que de réels regrets. Un point sur lequel Ysalna était semblable. Finalement, elle s'y attendait. Cette femme n'avait pas joué sur le larmoiement et se moquait bien de ce qu'elle avait pu provoquer chez Ysalna. Du moins c'était ainsi que l'elfe perçevait les choses… Finalement, elle était peut-être aussi malhonnête qu'elle.

Mais la seule parole que retint vraiment l'elfe de ce discours fut le fit que la femme acceptait de garder le secret. Elle était donc vraiment intéressée par cette magie et le petit jeu d'Ysalna ne l'avait pas empêché de conserver son attention sur la cape. Tout de même un peu méfiante, l'elfe observa la femme regarder autour d'elle, comme si elle était gênée par le bruit et le monde autour d'elles et susceptibles de les entendre. La tisserande ne fut pas dupe et compris directement sa demande implicite. Il n'en aurait de toute façon pas pu être autrement, puisqu'elle ne comptait pas s'étaler sur un sujet aussi dangereux que la magie du Vindictus en pleine foule et devant tous les regards. Le regard que lui lança la femme était complètement haineux, et un instant, Ysalna pencha la tête sur le côté, se demandant ce que pouvait bien lui trouver cette femme pour la haïr autant. Que lui avait-elle donc fait ? A moins que cela soit sa nature ?

Ysalna fit un signe de la main discret à Grenat, qui avait relevé ses yeux vers elle, et prononça dans un murmure quasi inaudible en sylfe :

" Reste ici et garde l'étal. "

Les yeux ronds de l'animal s'intensifièrent, et Ysalna compris qu'elle pouvait sans conteste compter sur lui. De toute évidence, ils n'avaient plus besoin de mots pour se comprendre l'un l'autre. L'elfe fit un léger signe de la tête à la femme, lui indiquant qu'elles pouvaient y aller, et coinça la cape sous son bras avant de se glisser en dehors de la foule. Une fois arrivée à l'entrée de la place, la jeune femme réfléchit à une destination suffisamment calme et reculée et pensa alors à l'auberge où elle résidait le temps de son séjour et qui se trouvait juste une rue plus loin. Elle y conduit la femme et elles marchèrent à peine plus de cinq minutes, pour pénétrer enfin dans une auberge complètement déserte à cette heure de la journée. Ysalna, qui connaissait l'aubergiste du fait des nombreux allers-retours qu'elle effectuait entre Elildinar et Elmirion, lui demanda une salle libre que l'homme lui indiqua sans poser de questions. L'elfe conduisit la femme dans une petite salle annexe, une sorte de salon, sommairement équipée, avec une simple table arrangée au milieu de la table et plusieurs chaises. Ysalna fit signe à la femme de s'installer et déroula la cape sur la table après s'être elle-même assise. Elle avait troqué son sourire contre un air bien plus grave et fixa la femme :

" Concernant l'endroit, je n'ai pas mieux. "

Il lui faudrait commencer doucement, sans risquer de voir sa religion dévoilée alors qu'elle ne connaissait pas l'opinion de cette inconnue à ce sujet. De toute évidence, l'elfe ne pouvait se faire attraper sans preuve et pour le moment, elle ne comptait pas lui en donner de directe. La première chose à faire était d'éclaircir les idées qu'elle pouvait se faire des Fidèles. Aussi, sa question fut très directe :

" Connaissez-vous la religion du Vindictus ? "

Clairement, Ysalna souhaitait ne pas passer par quatre chemins et elle savait pertinemment qu'elle n'obtiendrait aucune réponse autrement. Si les deux femmes ne souhaitaient pas tourner autour du sujet pendant des heures, il lui fallait lui poser directement la question. Et pour le moment, aucun risque ne pouvait être soulevé : d'une part car cette question était en quelque sorte innocence, et que la magie du Vindictus ne pouvait pas être remarquée hormis par les Inquisiteurs, et que donc, cela ne constituait pas une preuve contre l'utilisation de cette magie sur la cape. Et d'autre part, Ysalna sentait cette intéressée mais pas en chasse. Les personnes recherchant activement les Fidèles dévoilaient rapidement leurs plans et voyaient la religion partout. Or, cette femme avait été patiente et à aucun moment son regard ne l'avait trahi lorsque l'elfe avait mentionné la magie noire. Soit elle était en effet intéressée par cette magie en pure innocence et sans mauvaises intentions, soit elle calculait parfaitement bien son jeu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Mer 31 Juil - 14:17

Lorsque la marchande demanda à son loup de garder l'étal, Eileen comprit que celle ci projetait d'aller dans un endroit plus calme pour qu'elles puissent parler. C'est d'ailleurs ce qu'elle fit en prenant la cape sous son bras et en empruntant un chemin que la mercenaire suivit en silence. Au bout de quelques minutes, elles arrivèrent dans une auberge que la marchande avait l'air de bien connaître. Là, la demi elfe demanda une salle à part, malgré qu'il n'y est que peu de monde en cette heure de la journée ici. Une fois arrivées dans la salle, Eileen s'assit et regarda un peu les environs avant que le visage de la marchande se fasse plus grave que l'instant d'avant. Eileen ne fût pas étonnée de ce changement d'humeur, après tout, la conversation allait devenir certainement plus sérieuse. Eileen ne changea cependant pas d'expression et lui répondit que cela ne lui faisait rien quand la marchande lui précisa qu'elle n'avait rien de mieux pour l'endroit.

Un petit instant passa puis la marchande alla directement au but et confirma les suppositions d'Eileen quand elle posa la question : le " Vindictus ". La mercenaire sourit intérieurement face à l'entente de ce nom qu'elle cherchait tant, mais n'en laissa rien paraître sur son visage, restant toujours impassible de l'extérieur. Eileen attendit cependant un petit moment avant de répondre à la question, gardant toujours sa voix posée et lointaine et en regardant la marchande sous l'ombre de sa capuche.

J'en ai entendu parlé en effet. Cette magie a donc un rapport avec le Vindictus ? Je serais heureuse d'en savoir plus sur cette religion et le rapport avec la magie de cette cape.

Eileen attendait tout en continuant de regarder cette jeune femme dont elle ne connaissait même pas le nom. Si elle vendait des capes magiques en rapport avec celle de la religion du Vindictus, celle ci était sûrement l'un de ces fidèles. Ces fidèles, Eileen les recherchait car elle voulait s'informer auprès d'eux et créer des liens doucement mais sûrement. Mais tout ces liens, elle voulait les faire dans la plus grande discrétion et elle ne voulait en aucun cas s'engager dans leur religion. Eileen ne s'engageait jamais nul part mais, si elle avait la possibilité de leur donner un coup de main pour atteindre leur objectif, elle le ferait. Après tout, Eileen et les fidèles du Vindictus avaient le même but, libérer le démon. Mais cela était leur seul point commun. Eileen avait une toute autre façon de pensée, elle ne procédait pas non plus comme eux. De plus, elle avait sa religion qui était propre et qui n'avait rien à voir avec la leur.

Mais Eileen ne laissait rien paraître de ses intentions, préférant se camoufler et montrer au yeux de tous qu'elle est neutre et qu'elle n'a rien à voir dans ces histoires. C'est pour cela, qu'en ce moment même, se trouvant face à une Fidèle du Vindictus, elle ne montrait aucun intérêt trop grand, préférant montrer que c'est une simple voyageuse qui était curieuse d'apprendre et qui ne voulait pas acheter une cape magique sans informations. A vrai dire, maintenant, Eileen s'intéressait plus aux informations sur la religion et la magie que la cape en elle même. La mercenaire n'avait aucune sympathie envers cette marchande, elle n'était là que pour en apprendre plus sur la source de la magie de cette cape, en apprennant un peu plus sur la religion du Vindictus au passage, mais rien de plus, du moins, pour l'instant.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ysalna Nylviën

Fidèle - Marchande d'étoffes

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 07/07/2013

Fiche personnage
Métier: Tisserande et marchande
Allégeance: Fidèles
Classe: Franc-tireuse
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Lun 19 Aoû - 15:40

La femme était restée de marbre face aux révélations d'Ysalna, ce qui ne surprenait celle-ci qu'à moitié. Elle cchait décidément bien son jeu et l'elfe savait qu'elle aurait du mal à trop s'avancer sur le sujet sans craintes si cette femme ne lui révélait pas un indice sur son identité. Elle pouvait très bien être une ennemie du Vindictus et de ce fait, la piéger. ysalna restait très méfiante vis à vis de cette inconnue. Cette situation était facile pour elle : elle ne disait rien mais demandait des renseignements à Ysalna. Et au bout du compte, l'elfe se retrouver seule à tremper dans un discours qu'elle aurait bien voulu éviter. Et la réponse de la femme ne la satisfaisait pas. Encore une fois, elle restait vaste dans ses propos et ses réponses étaient floues. Mais pour Ysalna, ce n'était pas assez. Visiblement elle était intéressée par le Vindictus, mais cela aurait pu être la réponse d'un fidèle comme de l'un de ses pires ennemis. Dans tous les cas, elle devait rester prudente.

A la regarder, la femme attendait sa réponse patiemment. Ysalna n'arrivait décidément pas à la cerner et avait l'impression que l'inconnue ne montrait rien de ses motivations ni de ses ressentis volontairement. De quoi accentuer encore le doute sur son identité. Mais finalement, la tisserande pris la parole et au lieu de lui répondre, elle lui posa une question d'un ton très sérieux :

" Je ne peux rien vous dire sans connaître vos intentions. A qui prêtez-vous allégeance ? "

C'était une question directe à laquelle Ysalna était pratiquement sûre que la femme n'allait pas répondre. Encore une fois, elle allait lui annoncer qu'elle n'était pas là pour cela et que si Ysalna voulait lui vendre sa cape, elle n'avait pas à demander de renseignements sur sa cliente… L'elfe croyait en cette théorie dur sur fer, mais ce que cette femme ignorait, c'était qu'elle n'avait rien à perdre, contrairement à son interlocutrice. Après tout, elle pouvait vendre cette cape dans la minute qui suivait, si elle le voulait. Mais elle ne savait même pas pourquoi elle s'attardait à discuter avec elle, puisqu'elle ne lui apportait rien… Elle espérait au moins qu'elle tenterait de lui apporter un renseignement qui lui permettrait de parler sans hésitation. Ce que cette femme avait pourtant du mal à faire…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Eileen Haovia

Mercenaire

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 10/07/2013

Fiche personnage
Métier: Mercenaire
Allégeance: Aucune
Classe:
MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   Ven 23 Aoû - 19:07

" Je ne peux rien vous dire sans connaître vos intentions. A qui prêtez-vous allégeance ? "

Apparemment, les arguments de la mercenaire n'avaient pas suffit à convaincre la marchande. Celle ci voulait absolument en savoir plus sur elle et cela montrait sa peur d'être dévoilée. La marchande était donc pas neutre et portait allégeance à un groupe qui devait ne pas être bien apprécié par tous le monde et qui vivait dans l'ombre. L'un des groupes qui correspondait à ce critère était bien sûr les Fidèles du Vindictus. Eileen regarda alors un long moment la marchande et décida de la rassurer.

Je ne porte allégeance à personne. Je ne suis qu'une solitaire qui traverse différentes terres à la découverte du monde et qui fait honnêtement son métier pour gagner sa vie.

Eileen s'arrêta un petit instant, regardant la cape puis reposant son regard vers ceux de la marchande. Tant qu'elle était dans les explications, autant y aller jusqu'au bout. De toute façon, il fallait bien que l'une d'elle se jette à l'eau et dise enfin le nom dont tout deux parlaient réellement mais dont celui ci était difficile à prononcer sans avoir la confiance de son interlocuteur. Eileen prit alors une légère inspiration, gardant son ton calme et assuré habituel. Ses mots étaient appuyés et lents pour que la marchande comprenne bien qu'elle devait lui faire confiance.

Et je n'ai absolument rien contre ceux qu'on appelle les Fidèles du Vindictus.

Les propos de la marchande, cette magie sur la cape, cette méfiance ... Tout porté à croire qu'elle en faisait parti. Eileen pouvait se tromper, en effet. Dans ce cas, la situation se compliquerait.

La mercenaire aurait pu laisser cette cape et aller en chercher un autre, mais ce n'était pas vraiment elle qui l'intéressait, c'était plutôt sa magie et la marchande. Eileen cherchait des Fidèles de Vindictus dans le but de réussit l'objectif qui était maintenant devenu sa raison de vivre. Aujourd'hui qu'elle avait un de ces Fidèles de Vindictus entre ses mains, l'espionne ne comptait pas la laisser partir de si tôt.

_________________


   [ Crédits images : @DeviantArt Pure-Poison89 et @DeviantArt Saphira01 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'une cape. ( pv : Ysalna Nylviën )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres du Royaume du Gorbos :: Elmirion :: Place des marchands-