AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mer 10 Juil - 16:06

Pendant ce temps, chez les Nains, on organisait les défenses. Il ne s'agissait pas que de protéger Alfebur mais, tout le versant le vert. Certes, on espérait ne pas avoir à répandre l'odeur de la poudre dans les airs mais, le conseil ne pouvait pas simplement s'appuyer sur l'espoir d'un éventuel dénouement. Il se pourrait très bien que les Hommes cèdent le passage ou pire même, qu'ils s'allient avec les Amazones, après tout, ils restaient des Humains et donc, des créatures peu fiables.

Le conseil s'était réuni en urgence, il fallait tout d'abord décider de qui irait représenter les Nains à la rencontre des ambassadeurs organisée par le royaume. Bien qu'il y eut beaucoup de discordes, la question fut rapidement résolue. On décida d'envoyer quelqu'un de tout à fait neutre et surtout, d'immédiatement disponible. Son identité ne serait d'ailleurs révélée aux Humains que lorsque ce dernier se présenterait à eux. Il fallait ensuite opter pour la bonne stratégie et là, ce n'était pas une mince affaire.

Alfebur n'était pas assez grande pour accueillir toute la population Naine mais, elle offrait aux armées une excellente situation. Confiner les forces à l'intérieur de la ville reviendrait à offrir le versant vert, ses richesses et sa populations aux agresseuses et même aux Orcs, car si ces derniers venaient à mettre le nez en dehors de chez eux, ils ne seraient confrontés à aucune résistance. Sortir les armées reviendrait à les disperser, car la zone à couvrir serait bien plus grande, hors les Nains ne disposaient pas de beaucoup d'effectifs. D'autant plus que cette situation serait bien moins avantageuse que les solides murs de la capitale mais, au moins, tout le versant serait protégé, enfin, dans la théorie.

C'était blanc ou noir et l'on opta finalement pour le gris. Les Nains délimitèrent un périmètre, qui s'étendait à une vingtaine de kilomètres tout autour d'Alfebur, et rapatrièrent toute la population rurale à l'intérieur ainsi que les toutes les ressources immédiatement disponibles et donc susceptibles d'être pillées, après quoi ils fortifièrent leurs positions, établissant une surveillance de jour comme de nuit. On fit aussi ressortir et assembler les pièces d'artilleries de la communauté et ont les disposa majoritairement à la frontière avec le royaume. Les Amazones emprunteraient certainement ce passage dégagé des montagnes et quelques coups de canons pourraient les dissuader d'approcher davantage et donner le temps aux Nains d'établir une stratégie efficace.

Il y avait quand même un problème, les Nains vivant en dehors de la capitale n'avaient pas tous accepté d'évacuer les lieux et de se rendre à l'intérieur du périmètre. Des gens attachés à leurs terres et leur foyer, qui ne voulait pas les perdre sous prétexte d'une éventuelle attaque Amazone, attaque qu'ils qualifiaient d'ailleurs d'agression gratuite. D'autres mêmes ne voulaient tout simplement pas prendre les armes, considérant que leurs ennemis n'étaient pas stupides et que les Nains arriveraient à les raisonner. L'incertitude soufflait, il fallait le reconnaître, entre ceux qui prônaient la guerre, ceux qui prônaient la paix et ceux qui ne voulaient pas s'en mêler, la tension dans la société Naine était à son comble et cela même au sein du conseil, dont les membres n'avaient de cesse de s'entre déchirer et de se rejeter la faute mutuellement, dans l'attente de la suite des événements. Il fallait un coupable pour calmer les tensions et les Nains comptaient bien le trouver.

Mais quoi que l'on en dise, la menace était bien réelle et l'ont ne pouvait pas rester les bras croisés et dans toute cette agitation, les Nains pensaient avoir envisagé toutes les solutions possibles et imaginables. S'il y a bien une chose qu'il ne fallait pas faire, c'est de se croire infaillible ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mar 16 Juil - 1:06

le rassemblement nain prenait à peine effet que ici et là, parvenaient d'ores et déjà des rumeurs de raids Orcs accrus, au plus loin de la capitale naine... certains clans semblaient s'etre entendus, autant que des clans orcs le peuvent, pour profiter conjointement de terres sous une défense amoindrie des nains.

aussi, pillages et attaques traitreuses devenaient monnaie courante aux abords des deux versants... noir et vert. les orcs semblant s'enhardir à mesure que la rumeur de retrait massif des défenses se confirmait par des raids réussis...


à quelques miles de là, mais toujours en dehors de la zone de protection naine... pres d'un village quelques peu dégarni, plusieurs ombres encapuchonnées observent les faits et gestes des derniers habitants présents du village...

apres quelques jours, les ombres semblent s'interesser plus particulierement à un mineur père d'un couple de jeunes nains et modifient leurs positions pour mieux cerner celles de l'homme et des deux enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mar 16 Juil - 17:55

En dehors du périmètre de sécurité établi par les forces armées Naines, il y avait une multitude de villages à la taille, l'organisation et à l'architecture très différentes d'un endroit à un autre. Cependant, ils avaient tous un point commun, ils avaient été désertés. Tous ? Pas vraiment, il y avait des Nains résistants qui refusaient de quitter les lieux, pour des raisons bien différentes d'un individu à un autre mais, pour des raisons qui les mettaient tous d'accord sur un point, laisser derrière eux leur habitat n'était pas envisageable. Mieux encore, certains pensaient qu'il n'y avait aucune raison de s'inquiéter mais, les raids Orcs se multipliant, tant en nombre qu'en violence, ils apportèrent rapidement la preuve du contraire. Cela décida d'ailleurs beaucoup de Nains à venir malgré tout s'installer à l'intérieur du périmètre mais, cela ne dissuada pas les plus récalcitrants qui n'hésitèrent pas à ressortir les fusils et pistolets de "grand-père" et à organiser des tours de garde pour se protéger des agresseurs. Pourquoi chercher à simple quand on pouvait faire compliqué, en somme ? Pour l'amour de l'histoire, de ses origines, de ses biens ou même des traditions. Pourtant, le bien de ces Nains étaient à l'intérieur du périmètre mais ça, ils ne voulaient pas le savoir.

Dans un de ces derniers villages de résistants, un père de famille s'en allait à la mine avec ses deux jeunes enfants mineurs apprentis remplir leur quota quotidiens. Pourquoi ? Parce qu'il pensait avoir raison et que la communauté se rendrait bien vite compte de ce qu'il était prêt à faire pour le bien de cette dernière, une fois la tempête passée. On ne pouvait pas dire qu'il ne pensait à pas l'éventuelle récompense mais, c'était bel et bien du patriotisme et peut-être même une question d'honneur, de toutes les façons, ce père de famille était connu dans les environs pour être un Nain fier et endurci. Et puis, ce n'est pas parce que les Amazones étaient en colère qu'il fallait arrêter de vivre et de former ses enfants aux arts de la mine ! En plus, elle était désertée, il l'avait rien que pour lui ! L'occasion peut-être de mettre quelques minerais précieux de côté, aussi, c'était toujours bien pour les vieux jours.

Ce que n'avaient pas remarqué ces trois Nains, même si armés, c'est qu'on les observait de jour comme de nuit et que le danger se trouvait rarement là où on l'attendait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mer 17 Juil - 23:16

"Graak mik hulran"...(allons prendre du nain) siffla l'un des encapuchonnés aux autres qui se mirent en branle à sa suite...

l'heure approchait où la jeune naine sortait de la mine pour aller pourvoir au ravitaillement de la mi journée... pour elle, son frere, et son père...

les ombres prirent position autour de la sortie de la mine... tandis que l'une se tint légèrement à l'écart, psalmodiant à voix basse, et traçant quelques symboles kabalystiques avant de s'écorcher légerement l'oreille et de verser quelques gouttes sur le sol poussiereux...

une bourrasque vint comme tourner autour de l'etre pour s'engouffrer dans l'entrée de la mine...

commenca alors l'attente...

pour les orks, car c'en était, les quelques minutes parurent des heures...
Orcus, en se malaxant l'oreille endolorie, se surprit à sourire en repensant à son appel aux clans voisins, quelques jours plus tot... kawak, le corbeau était entré dans la grotte du chef de clan quelques instants avant qu'Orcus n'en sorte, bardé de ses atours les plus impressionnants, dont le crane "réduit" de l'ancien chef de clan qu'il aimait à porter en guise de promesse silencieuse à ceux qui iraient trop loin dans l'offense à son égard...

d'un geste, il avait requis sa garde personnelle... et avait entamé de gravir le versant vers un faux plat connu comme point de rencontre de plusieurs clans environnants...
le feu allumé sur place n'avait pas tardé à rassembler les quelques chefs de clan alentours, curieux...
la harangue d'Orcus, d'une voix impérieuse avait fait stopper les bagarres qui avaient rapidement débuté... interessé les chefs de clan mais aussi leurs suivants... y compris ceux qui le voyaient comme le voisin à abattre...
" les nains se replient" avait dit le possédé... "des territoires sont quasi désertés"....
la perspective des butins relégua l'animosité à l'égard d'Orcus au second plan... et ses exigences pour partager ses informations, la fourniture d'un jeune nain de la part de chaque clan attaquant, fit office si ce n'est d'un ricanement, au moins d'un sourire en coin... désuet, minime... le prix était faible en comparaison des gains escomptés.

les premiers jours de raid avaient apporté à Orcus leur lot de paiement, et les clans, hormis le sien, s'adonnaient à des attaques de plus en plus profondément dans le versan vert...

une dizaine de jeunes nains étaient désormais les hotes d'Orcus au sein de ses terres du versan noir lorsque celui ci parti en pleine nuit, flanqué d'une dizaine de ses hommes, et de ses familiers...

du bruit parvenait de l'intérieur... la jeune naine apparu plissa les yeux, semblant avoir du mal à se défaire de l'éblouissement du soleil... qu'il soit naturel ou accentué par quelque souhait d'Orcus... deux coups de massue, de dos c'est plus sur, lui firent perdre connaissance à peine sortie...

ligoté, bailloné, le frere, curieux de savoir ce qui retenait sa soeur, ne tarda pas à la rejoindre pres d'Orcus... les yeux eux aussi plissés d'avoir cherché à se défaire de l'éblouissement...

la cible réelle n'allait pas tarder. Orcus s'impatientait, et jouait de son couteau d'ivoire noirci sur la gorge de ses deux prises... ses compères, armés, avaient préparé des filets à jeter sur le père... il le fallait vivant...
et justement, du bruit à l'intérieur annoncait sa prochaine arrivée... Orcus se mis en évidence, couteau contre la gorge du jeune nain... et attendit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Ven 19 Juil - 21:08

Le travail avait été long et fatiguant pour les trois Nains. Certes, le père, bien plus expérimenté que ses deux enfants, n'était pas découragé par les travaux d'exploitation et encore moins par la demie-journée de plus qui l'attendait. En revanche, sa progéniture et surtout sa fille n'étaient pas du tout habitués à ce genre de travaux et n'avaient pas non plus autant de pratique que lui. Manier la pioche et la pelle était difficile pour eux et la sueur, la chaleur et ainsi que la poussière ne leur facilitaient pas la tâche.

Mais fort heureusement, l'heure du casse-croûte avait sonné, amenant avec lui une pause bien méritée. Certes, le fait que la mine était désertée rendait les choses plus agréable, la petite famille ayant réussi à poser un atmosphère fort chaleureux en travaillant ensemble. Cela n'était pas d'ailleurs le seul avantage, il n'y avait pas de surveillant pour vérifier que personne ne glissait de minerai dans son sac et en un peu plus de quelques heures, ils avaient amassés un joli pactole.

Le père envoya sa fille chercher les provisions, pendant que lui et son fils finissaient de réunir le minerai récolté. Malheureusement, les Nains s'étaient relâchés dans leur vigilance, oubliant complètement la situation périlleuse du versant vert et les nombreux dangers qu'ils encouraient et donc, par la même occasion, les Orcs. La petite Naine ne revint pas et, étonné, son frère s'en alla la retrouver, avant de disparaître à son tour.

Le père resta un moment à les attendre tout les deux puis, il finit par comprendre que quelque chose ne tournait pas rond. Prudent, il récupéra son fusil et s'avança discrètement vers la sortie de la grotte, longeant la galerie, arme prête à faire feu. Il entendait des grognements et le bruit de la ferraille. Il penchait sa tête sur le côté, mais le soleil brillait fort dans le ciel, bien plus fort que la normale et il éblouissait le Nain. Il avait cependant entrevue son adversaire, c'était un Orc qui tenait ses deux enfants en otages, une lame sur leur gorge.

Son sang ne fit qu'un tour dans son être, comment avait-il pu être aussi inconscient avec sa propre progéniture ? Il sentait la panique le gagner mais, la colère fut plus rapide. Déterminé à faire payer cet affront à l'Orc, il fit glisser ses lunettes de mineur sur ses yeux. Le verre noir et épais lui éviterait d'être éblouie, puis il mit la main à sa ceinture et ressortit un pistolet, en plus de son fusil. Il compta jusqu'à trois puis, d'un bond, il sortit de sa cachette et fit face aux Orcs, tirant à vue sur ses adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Ven 19 Juil - 21:08

Le membre 'Exodus' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dès de 2' : 1, réussite

Le Nain atteint son adversaire. À toi de juger lequel et comment Orcus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Ven 19 Juil - 21:33

une des Ombres couina subitement en perdant l'équilibre, une douleur vive dans la jambe gauche avait fait se dérober celle ci sous son poids...

Azgrashrak lacha ce qu'il tenait, et serra contre lui sa jambe touchée en hurlant de douleur.

un instant surpris, les 5 autres ombres vindicatives et haineuses, Orcus non compris, jeterent un regard de mort à ce nain qui venait de toucher un des leurs... qui aurait pu etre n'importe lequel d'entre eux.
ils se jeterent sur le nain tachant de le prendre dans leurs filets et de l'assomer à coups redoublés de massues...

Orcus se leva, et sentant le danger que ses hommes soient hors de controle et finissent par tuer le nain, ce qu'il ne souhaitait pas, attrapa par les cheveux les deux enfants attachés... et les traina en direction de la bataille.... sans perdre un instant sa proie des yeux...

ce n'était pas de la haine que l'on voyait dans ces orbites sans prunelle... le demi rictus sur son visage et son air décidé en disaient long à qui aurait observé la scene calmement... comme si Orcus se délectait de cela... comme si quelque chose se réveillait en l'ork...


....


Dernière édition par Orcus Tubbsar le Dim 21 Juil - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Sam 20 Juil - 16:54

Le père Nain avait réussi à atteindre un Orc à la jambe, le faisant tomber à la reverse tout en lui arrachant quelques cris de douleur. Hélas, le fusil avait maintenant besoin d'être rechargé et ses adversaires ne comptaient pas lui en laisser le temps. Ils se précipitèrent vers lui, enragés, et le ruèrent tout bonnement de coups tout en essayant de le prendre dans des filets. Le pauvre Nain hurlait sa douleur, non seulement les Orcs ne faisaient preuve d'aucune pitié avec lui mais, en plus, c'était sa fierté qu'ils écrasaient. D'autant plus qu'ils s'en étaient pris à ses enfants et qu'il ne savait toujours pas ce qu'ils leur avaient fait. Il se débattait, tant bien que mal, jurant et pestant contre les Orcs, leur promettant mille et un tourments mais, ces derniers ne l'écoutaient pas et redoublaient même de violence.

Finalement, une ombre s'avança vers eux, traînant avec elle les deux petits Nains. Le père l'entrevu et son coeur fit un bond dans sa poitrine. Il ne voyait que ses deux enfants, inconscients mais encore en vie. Alors que les autres Orcs se calmaient en voyant ce dernier arriver, le Nain, désormais libre de ses mouvements, se mit à genoux, suppliant l'ombre de ne pas faire de mal à sa progéniture, en échange de quoi il ferait tout ce qu'il voudrait. Peut-être était-il fier de sa patrie mais, ses enfants avaient plus d'importance à ses yeux et, il espérait sincèrement que l'Orc accède à sa requête, il savait parfaitement de quoi ce monstre était capable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Dim 21 Juil - 22:14

Orcus continua à s'approcher en trainant les deux enfants... et sembla satisfait en voyant le nain le supplier, ses hommes l'ayant roué de coups... et celui ci semblant sur la défensive... meme s'il ne faut jamais négliger un nain... ou le sous estimer.

Orcus s'arreta à bonne distance. suffisament pour qu'il soit possible de réagir si le nain venait à changer d'idée... d'un coup d'oeil à ses hommes, suivi d'un hochement de tete... il les fit se repositionner, prets à contrer le nain si necessaire... puis il regarda le nain de ses yeux blancs ...

"hmshrar... " puis se ravisant...
"Nain, je veux bien ne faire aucun mal à ta progéniture, tant que tu m'obeiras... en tout et pour tout... mais à ta premiere incartade, le premier des deux morpions que j'attraperai sera torturé des jours durant, afin que ses chairs pourrissent et prennent ce gout macéré que nous apprécions tant, nous... "

Orcus fait un signe à l'un de ses hommes qui s'approche du nain et lui attache les mains, puis lui fixe une corde comme une laisse... et rend son signe à Orcus...

"amene nous jusqu'à ta demeure, Nain... nous y parlerons, et tu y apprendras comment reprendre sous peu ta vie avec ta famille au complet... ou bien comment etre le responsable de la digestion lente de tes enfants par mes freres... "

un des gardes prend alors les deux jeunes nains sur chacune de ses épaules... un autre aide son frere touché... et deux autres ouvrent la marche avec le nain, suivis de pret par Orcus.

le dernier des gardes quant à lui, efface les traces à la sortie de la mine, ramasse les restes, armes, minerai, etc... et suit de loin la petite troupe... se dirigeant vers la ferme du nain.

Kawak était venu se poser sur l'épaule de son maitre... et apres quelques coassements, se tenait tranquille... goldstruck, le loup... restait invisible... pourtant, la serenité d'Orcus laissait supposer que tous les atouts étaient de son coté... et Goldstruck en était un...

apres quelques minutes de marche, l'ensemble arriva à la ferme... Kawak repris son envol pour aller se percher au plus haut de la batisse...
une fois entrés,  le père fut attaché à une chaise, tandis que les deux enfants étaient couchés ici et là, distants chacun des autres...
un bandage fut fait à l'ork blessé... apres qu'Orcus ait saupoudré quelques herbes sur la plaie qui firent hurler l'ork de douleur... faisant grogner de doute les autres orks... mais leur chef savait en général ce qu'il faisait... soigner n'était pas sa spécialité, mais les réparations mineures sont la base de toute magie...

enfin, Orcus se placa devant le nain qui avait observé toute la scene... encore dubitatif et non rassuré par ce que ces orks allaient faire de lui et de ses petits...

" toi seul sera responsable de ce qu'il adviendra de tes enfants, nain... je ne veux rien d'eux... mais j'ai besoin qu'un nain reconnu des siens comme toi, un nain que l'on sait empli d'honneur fasse quelque chose pour moi... sans poser de questions...

es tu pret à sauver ta famille?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Lun 22 Juil - 22:37

Le père Nain n'avait pas comprit un seul mot de ce que lui avait dit l'Orc. Il brayait dans un langage qui lui était inconnu mais, par l'intermédiaire des gestes qu'il faisait et des mouvements des Orcs, notamment le fait qu'ils lui passèrent des menottes aux poignets, il arrivait plus ou à moins à déduire les intentions du chef de la meute et aussi ne fit-il aucun geste brusque, afin de ne pas provoquer sa colère sans le vouloir.

Les Orcs l'avaient ensuite emmenés lui et ses enfants en son village et plus particulièrement, dans sa maison, en toute discrétion, là où ils avaient prit le soin de l'attacher à une chaise et de séparer le frère de sa soeur. Alors que le camarade blessé fut sommairement soigné, après tout les Orcs étaient connus pour leur capacités à guérir, le chef de la meute s'adressa de nouveau au père dans ce même langage tout à fait incompréhensible. La peur se lisait dans les yeux du petit être qui se demandait bien ce qu'il voulait lui dire et comment allait-il faire pour lui répondre.

- Ih nin kamp chni und zelos ! Und nin fih as gü fants zi vi ih fih ëin chni und vox hans captül !

(Je ne comprends pas ce que vous dites ! Ne faites pas de mal à mes enfants et je ferais tout ce que vous voudrez sans la moindre conditions !)

Malheureusement, l'Orc ne risquait pas non plus de comprendre bien que le Nain avait agrémenté ses dires de gestes de la tête qui se voulaient signes de soumission. Que faire ? C'était la grande question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mar 23 Juil - 21:53

Orcus se frappa la tete de la paume de sa main....

"qu'est ce qui m'a fichu un nain qui ne parle que sa langue à lui?!!! bientot, il faudra que nous autres soyons les lettrés de ce monde..."

les gardes alentours regarderent leur meneur avec stupeur...
"lait lait quoi?"

Orcus haussa un sourcil vers le plus ébahit d'entre eux puis dans un mouvement de profond désarroi, s'approcha de la table, cracha dessus... fit lever le nain et l'invita à faire de meme... ce qu'il fit apres quelques instants d'hésitation... puis du bout de ses doigts mélangea les deux salives.  l'ork psalmodia quelques mots dans une langue guturale  qui ressemblait presque aux croissements de kawak... puis traca de son doigt humecté à plusieurs reprises a l'aide de ces salives, quelques signes sur la table...

le bois noircit là où les signes furent tracés...

Orcus reprit alors, dans un nain presque parfait...

" je ne veux rien à ta progéniture, demi homme, et tu pourras garder  en sus ta barbe... si tu m'obeis en tout et pour tout...
ma venue te sera d'autant plus bénéfique que je suis arrivé ici avant certains de mes freres qui n'auraient eu d'autre marché à te proposer que de faire de toi leur repas...
mes desseins sont tout autres, car mes amies, au dela des terres des hommes, souhaitent que tu serves nos interets."

Orcus s'asseoit confortablement sur la table... et observe les réactions du nain...

"nain, tu vas prendre quelques affaires, et fuir, fuir vers la zone protégée de tes freres... fuir une soi disant razzia de mes freres sur ton village, du moins c'est ce que tu prétexteras...
une fois sur place, tes freres te faisant confiance, car qui, parmi les nains, ne ferait pas confiance aux nains, tu apprendras rapidement le nom de ceux qui menent le courant qui veut faire la guerre, et ceux qui menent le courant désirant la paix...
mes amies te feront savoir, par mon intermédiaire, ce qu'elles attendront de toi alors... "

se leve, fait quelques pas... observant les objets meublant la piece,

"mais pour que tout se passe bien, que je puisse m'assurer de tes faits et gestes... et que nous puissions échanger jusque tes plus profondes pensées, j'ai besoin que tu te pretes à quelques préparation que je dois réaliser.... "

sourit en regardant ses hommes, et plus particulierement le blessé...

"sommes nous d'accord sur les termes de notre contrat, nain... comprends tu bien que de toi seul et du succes de ta mission dépendent les vies de tes enfants...? "?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Mer 24 Juil - 22:54

Options:
 

L'Orc s'était révélé être un magicien noir. Il était excédé, surement par la barrière des langues, et avait suite à cela accompli un rituel pour le moins grossier mais, pourtant, très efficace. En mélangeant sa salive à celle du Nain, idée qui répugnerait n'importe qui, il avait réussi à assimiler le langage de sa proie et voilà que maintenant, il communiquait avec lui. La surprise du père Nain était immense à ce moment là, même si apeuré par la découverte qu'il venait de faire.

La demande de l'Orc était très simple et le Nain l'avait bien compris. Il lui suffirait d'obéir pour que ses enfants soient épargnés. Ce qui le laissa perplexe, cependant, c'est que le magicien noir voulait le nom des meneurs. Il y avait deux courants à la capitale, ceux qui voulaient la guerre et ceux qui prônaient la paix. En quoi cela pouvait-il bien intéresser un Orc ? Depuis quand ces créatures s'intéressaient-elles à la politique ? Le prétexte était tout fait, il n'avait qu'à suivre les ordres s'il voulait que tout se passe bien. Il n'était pas encore au bout de ses surprises, voilà maintenant que l'Orc parlait de lui faire ingurgiter une préparation pour qu'il puisse s'assurer de ses moindres faits et gestes. Tout ceci ne lui disait absolument rien qui vaille et il se doutait que si cet Orc maîtrisait la magie noire, il aurait certainement de sombres projets vis-à-vis de la communauté Naine.

Pour quelqu'un d'aussi fier et attaché à sa patrie que lui, les termes étaient tout simplement inacceptables. Mais voilà, il n'était pas le seul dans cette histoire et de sa coopération dépendait la vie de ses enfants. Qui était le plus important ?

Copie/Collé du jet de dès:
 

Une rapide réflexion l'amena à penser que la communauté était prioritaire mais, son coeur s'arracha à cette pensée. C'était égoïste de sa part mais, il accepta. Ses enfants étaient la chair de sa chair et, même si ce n'était pas la communauté qui l'avait abandonné, c'était à lui d'assumer ses erreurs et pas à ses enfants.

- Nous sommes d'accord sur les termes de l'accord, je ferais ce que vous me demanderez de faire tant que vous ne toucherez pas à mes enfants. Mais malgré tout, pour optimiser mes chances de réussite, il faut que je sache ce que vous projetez de faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Jeu 25 Juil - 20:44

Orcus se délectait de la bataille intérieure qui se déroulait dans ce nain...  le vil shaman changeait lui meme de visage et semblait méconnaissable à mesure que son plaisir croissait...
les liens du sang, la pitié, l'amour... pouah!!! autant de faiblesses et de considérations ridicules... comment des races avec ces considérations pouvaient elles occuper autant d'espace sur ce monde...? pourquoi les siens, les orks n'ont ils pas réussi à garder plus que ces terres rocailleuses, alors qu'ils avaient les forces necessaires pour? pourquoi sommes nous donc contraints aux pires terres du monde? pourquoi est il lui contraint d'intervenir lui meme pour tacher de faire évoluer cette situation alors qu'apres tout, il n'est qu'un simple membre... pas meme un simple membre de sa race... puisqu'il avait été dénaturé partiellement par la possession...

une horreur que ces souvenirs, derniers souvenirs d'une vie d'ork simple bien qu'esclave... une horreur de se remémorer ce sorcier gravant sur le corps d'Orcus des signes divers au fer rouge... lors de la préparation de la possession...

Orcus souriait presque en regardant le nain, lorsque celui ci lui demanda ce qu'il projetait de faire....
il réfléchit un instant, hésitant entre la gifle à ce demi homme pour lui apprendre à ne pas exiger quoi que ce soit... égorger la fille naine pour etre encore plus clair dans son message... ou....

"Demi Homme, tu dispose des premiers éléments de ta mission, ne tire pas sur la corde, tu en sauras plus lorsqu'elles m'en diront plus " l'ork cracha par terre en grimacant,.. comme si le souvenir de ces "elles" ne lui plaisait pas.

Orcus jeta un coup d'oeil à l'un des gardes derriere le nain... opina du chef, et celui ci assena un coup de massue sur le nain, l'assomant sur le coup.

lorsque le nain revint à lui, il était allongé dans son lit, attaché... quasi nu... et bailloné.
l'ork aux yeux sans pupille était affairé devant lui, à psalmodier au dessus d'un saladier, orcus jeta un coup d'oeil en coin au nain, sourit, et poursuivi ses murmures
"hmshawa orgk kswak an'ahnak..."
"hmshawa orgk kswak an'ahnak..."

la piece sentait le salpetre, la sueur.... et le sang... le nain était affolé... "j'ai pourtant accepté!!!!" aurait il aimé crier... mais le baillon l'etouffait... il remua pour attirer l'attention et appercu sur le sol, une vision d'horreur... le cadavre mutilé d'un ork... sans yeux, sans oreilles... le crane fracassé et une portion de sa matiere cervicale dégoulinante au sol... sa machoire était écartelée et sa langue semblait manquer et enfin, son nez était absent... sa jambe... sa jambe... oui, c'était l'ork qu'il avait atteint lorsqu'il avait tiré au dehors...

"hmshawa orgk kswak an'ahnak..."
"hmshawa orgk kswak an'ahnak..."

Orcus s'approcha de la dépouille de l'ork et d'un coup sec arracha un doigt de la main du cadavre de l'ork... il revint vers l'urne au dessus de laquelle il s'affairait, et jeta quelques poudres au dessus... une flamme en surgit, puis une fumée noire...

le nain plissa les yeux...

Orcus s'approchait de lui, s'assit à coté de lui, puis tout en psalmodiant trempa le doigt qu'il venait d'arracher dans le contenu de l'urne...
le nain ne tenait plus, mais ses liens étaient solides... dans un soubresaut, il souleva légerement la tete... et pu voir le contenu de l'urne...
langue, yeux, nez, oreilles... tous les morceaux manquants à l'ork mort étaient là...
c'en était trop, le nain perdi connaissance...


lorsqu'il se reveilla quelques temps plus tard, Orcus avait achevé un dessin pratiqué avec le doigt du mort à meme le torse du nain...
cela brulait légerement le nain, mais la douleur était acceptable, apres tout ce qu'il venait de voir...

autour du cou d'Orcus, le doigt était pendu...

Orcus se pencha vers le nain... et sans mot dire...
"désormais, demi homme, j'entendrai, verrai, sentirai et connaitrai tout ce que tu entendras verras, sentiras et penseras.... quand je le voudrai... "

le nain n'en revenait pas... l'ork n'avait pas remué les levres, cependant il avait entendu la voix de l'ork résonner dans sa tete... le doigt ensanglanté pendant au cou de l'ork avait luit légerement pendant qu'il entendait cette voix..

l'ork toucha le doigt de nouveau, il scintilla légerement à nouveau

" nain, tu sais ce que nous attendons de toi, toi seul choisis si tes enfants doivent vivre ou finir dans nos panses... aussi, vas accomplir ta tache... que la suite puisse t'etre communiquée et que tes enfants puissent etre relachés...
"

l'ork sorti de la piece...

"ah, nain, et dépeches toi de sortir, ta maison est en feu"...

le nain sorti de son hébetement pour constater qu'effectivement des crépitements étaient parfaitement audibles, et qu'une fumée rendait l'air difficilement respirable... il se précipita à la suite d'Orcus... qui l'attendait au dehors avec deux de ses hommes.

cette fois ci, l'ork parla réellement

"tes enfants sont déjà hors d'ici, nain... " Orcus pointa l'est... "vas faire ton devoir"...
le nain jeta un regard alentour... plusieurs demeures brulaient... visiblement, les deux autres orks étaient partis apres avoir pillé les maisons abandonnées... il ne lui restait plus qu'à remplir sa part du contrat...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Ven 26 Juil - 22:53

L'horreur dans toute sa splendeur, c'était tout ce dont se souvenait le père Nain après avoir récupéré ses esprits. Un rituel Orc parmi tant d'autres, pensait-il, sans immédiatement se douter que cela n'était pas spécifique aux Orcs mais à la magie noire et le fait qu'il n'ait pas hésité un seul instant à massacrer l'un des siens ne faisait qu’accentuer ce sentiment de dégoût et d’effroi. Il était plus que jamais convaincu, s'il voulait que ses enfants restent en vie, il fallait obéir et ne pas faire d'erreur. L'Orc était désormais capable de communiquer avec lui sans parler, c'est à dire que les distances et les obstacles ne voulaient plus rien dire pour eux. Une complicité forcée que le Nain n'acceptait guère mais, qu'il n'osait pas remettre en question, ne serait-ce que par la pensée.

Les Orcs avaient prit le soin de réduire le village en cendres, tout ceci rendrait l'excuse que lui avait fournit le chef de la meute bien plus crédible aux yeux de ses compatriotes Nains. Une attitude naturelle, un air anéantis sans pour autant être alarmant, voilà ce qu'il devrait faire, se glisser dans nouveau rôle de survivant d'un massacre. Alors qu'il prenait la direction d'Alfebur, le Nain cogitait. L'Orc lui avait dit qu'il ne lui en dirait plus que "lorsqu'elles lui en diraient plus". Il ne pouvait pas s'agir d'Orc, il aurait employé le masculin, et il ne pouvait pas non plus s'agir de contact au sein de la communautés Naine, il aurait là aussi utilisé le masculin. Qu'est-ce qu'il entendait par "elles" ? Qui se cachaient derrière cet Orc et ses sombres projets ? Dans quoi ce Nain à l'existence paisible avait-il été embarqué ?

Le temps passa très vite pour lui et voilà qu'à la tombée de la nuit, il avait atteint le périmètre de sécurité. Après avoir vérifié son identité et avoir fourni la justification que lui avait exposé l'Orc, les Nains le laissèrent passer et lui attribuèrent une minuscule parcelle de terre où il pourrait s'installer le temps que les choses reviennent à la normale. Mais, pour le père Nain, ce n'était pas encore le moment de reposer. Il continua d'avancer vers Alfebur et, au bout d'une longue et épuisante marche, il finit par pénétrer la capitale Naine. Sa mission était simple, obtenir le nom des meneurs et le seul moyen pour y arriver serait de se rendre à l'auberge du Nain ivre pour écouter les conversations et peut-être y prendre part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Orcus Tubbsar

Sorcier orc

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 01/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Sam 27 Juil - 1:02

Orcus avait regardé le nain s'éloigner, humant l'air... savourant le bon déroulement de son plan...

lorsque celui ci eut presque disparu de sa vue, il se tourna vers ses hommes qui attraperent leurs armes, quelques sacs... et partirent à sa suite, en direction des hauteurs...ou les deux autres gardes les attendaient avec le reste du butin, dont les deux jeunes nains.

le chemin se fit sans encombre jusqu'aux terres du clan. et ce fut une clameur qui accueillit le groupe... ou plutot son butin... rapidement distribué.

Orcus fit déposer ses deux nouveaux nains dans sa grotte... et avant d'y entrer lui meme, alla faire le décompte de ceux qui avaient été apportés par les autres clans en remerciement... ceux ci étaient enchainés dans une grotte légerement en contrebas,
les paiements avaient l'air conséquents, et Orcus était satisfait... il finit par rentrer dans sa grotte, le soir arrivait...

la grotte était peu équipée... des fourrures jonchaient le sol... chacun des deux enfants du nain possédé se trouvait allongé sur l'une d'entre elles, dans un coin... toujours attaché...

Orcus prit place, passa une poudre sur ses mains... puis carressa doucement le doit pendu à son cou... le faisant rapidement luire...

"l'auberge du nain ivre" pensait son nain... Orcus se concentra pour ne pas perdre une miette de ce qu'il obtenait de son nouveuau jouet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Exodus

Maître du jeu

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2013

Fiche personnage
Métier:
Allégeance:
Classe:
MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   Lun 29 Juil - 21:31

L'auberge du Nain ivre était un établissement de renommée mondiale, non seulement à cause de la très grande diversité de ses boissons alcoolisées et les milles et unes variétés de saucisses qui étaient servies, mais aussi et surtout grâce à ses jeux d'argent qui avaient fait la fortune et la ruine de plus d'un Nain.. Un établissement d'une taille très importante, doté d'une logistique tout aussi grande, qui ne fermait jamais et où l'animation était constante. La quintessence même d'Alfebur et par extension, le lieu de rencontre privilégié des Nains et donc, l'endroit idéal pour se renseigner. Chose étonnante, cependant, l'entrée de l'établissement était payante et cela ne choquait personne, ou du moins, cela n'était pas assez inacceptable pour dissuader les clients de venir,, le patron profitait de la célébrité de son auberge pour amasser encore plus d'argent alors qu'il était l'une des plus grandes fortunes Naines.

Pour notre père Nain, le prix n'était pas cher payé mais, c'était une dépense imprévu, surtout pour un villageois comme lui. Malheureusement, il avait des problèmes plus importants encore que l'argent. La somme réglée, il s'en alla s'installer dans une table à l'intérieur de l'auberge. Il y avait plusieurs étages et, bien que cela n'était pas étonnant, beaucoup de Nains armés, des militaires qui s'étaient fait relayer le temps de quelques heures. Le Nain observait bien les environs, il devait guettait les attroupements et écouter les conversations. Par chance, à la table voisine, quatre soldats parlaient entre eux au sujet de la guerre en préparation. Les rumeurs circulaient au sujet de la réunion des ambassadeurs, deux d'entre eux disaient qu'il avait de fortes chances que le conseil ait retenu Nyrn Fier-Roc comme ambassadeur, en lui attribuant les pleins pouvoirs et comme mission de défendre les intérêts des Nains, les deux autres disaient qu'il ne fallait pas allumer davantage le feu et encore moins faire confiance aux Humains pour résoudre le conflit. Les Amazones n'étaient pas stupides après tout et les Nains avaient les preuves que les Elfes étaient coupables. Ils pourraient très bien proposer une alliance aux femmes de la jungle afin de se venger du peuple des forêts froides. Tout en commandant à boire, il tendu davantage l'oreille, écoutant attentivement la suite de la conversation. Des noms, il en entendu plein mais, il ne retint que les deux principaux, celui d'un conseillé, le général Hauff, et celui de l'administrateur d'Alfebur, le maire Zempers, respectivement les meneurs des courants guerriers et pacifistes.

Le père Nain chercha alors à en apprendre plus, n'hésitant pas à interpeller les militaires en leur expliquant qu'il était un paysan survivant d'un raid Orc et qu'il était arrivé tout récemment en ville. Ainsi, Hauff prônait la guerre au nom de l'honneur des Nains. Celui lui, la communauté n'avait pas à répondre de ses actes envers les Amazones qui, de toutes évidence, ne voulaient rien entendre. Elles voulaient la guerre, elles l'auraient et seraient impitoyablement repoussées. Ils avaient la suprématie technologique pour cela, les effectifs nécessaires et une bonne situation géographique. Les mangeuses de racines, comme on les appelait ici, retourneraient chez elles la queue entre les jambes et les Nains ne s'inclineraient pas, avec l'aide des Hommes ou pas. De l'autre côté, l'administrateur d'Alfebur, lui était pour non violence. Le sang ne devait en aucun couler, les Nains avaient toujours été des êtres pacifistes et rieurs, jamais ils ne pourraient perpétrer de massacres et encore moins se servir de leurs armes pour agresser des innocentes, en l'occurence. Ces technologies avaient été développées dans le but de permettre aux Nains de se défendre dignement, ce qui ne serait pas le cas ici. D'autant plus que les Amazones n'étaient pas vraiment au courant de l'enquête Naine et qu'elles entendraient surement raison si les Nains venaient à leur donner des preuves convaincantes. Il fallait tourner ce désastre en leur avantage pour, qui sait, réussir à s'allier avec un nouveau peuple et les Hommes pouvaient les aider.

Deux versions différentes en totale opposition qui avaient suscités, à en croire les militaires, deux courants de pensées radicalement différents et que la communauté peinait à maîtriser. Il ne fallait surtout pas qu'une fracture sociale apparaisse maintenant, ça serait désastreux pour l'ensemble des Nains qui devraient, en plus de la menace Amazone, faire face à une possible guerre civile. Des nouvelles qui faisaient froid dans le dos de notre père Nain qui hésita alors à vendre la mèche à ces quelques officiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le feu aux poudres [Event n°1 - Orcus Tubbsar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Pics aux Trois Temps :: Le versant vert-